Magazinevideo > Caméras & Photo > Descriptifs caméras et drones

DJI Spark

le mini-drone

05 septembre 2017 par magazinevideo

DJI Spark

DJI Spark Fly More Combo

Prix fabricant : 600 Euros Prix fabricant : 800 Euros
 

DJI Spark

Le Spark est le "petit frère" du Mavic pro de DJI : ses dimensions et son poids sont moitié inférieurs alors que le Mavic était déjà considéré comme un drone petit (quoique costaud). Le Spark repose sur un capteur CMOS 1/2.3 pouce de 12 mégapixels. C'est surtout le premier drone à être contrôlable uniquement avec des gestes qu'il interprète comme des instructions pour se déplacer, voler en stationnaire ou pour atterrir dans le creux de la main.


Avec ces gestes, quatre options sont proposées. Rocket : le Spark s'envole à la verticale en orientant la caméra vers le bas. Dronie : il recule en s'éloignant du sujet. Cercle : il tourne autour du sujet. Spirale : il s'élève en tournant autour du sujet. En activant l'une de ces options, le Spark crée automatiquement une vidéo de dix secondes de votre vol.

D'autres contrôles de vol intelligent sont présents sur le Spark au même titre que le Mavic pro. TapFly indique au Spark vers quel point se diriger. En mode ActiveTrack, le Spark reconnaît et suit automatiquement l'objet que vous sélectionnez. Comme le Mavic aussi, le Spark est capable de détecter les obstacles devant lui.

Tout comme le Mavic, le Spark est stabilisé. Mais il s'agit d'une nacelle mécanique 2-axes (et non 3 axes) alliée à la technologie UltraSmooth qui réduisent les vibrations et l'effet d'obturateur déroulant.

On retrouve le mode Sport qui permet au Spark d'atteindre une vitesse plus grande mais un peu moins véloce (50 km/h) que sur le Mavic. En mode Sport, la nacelle passe en vue à la première personne (FPV) par défaut, la caméra suit alors l'inclinaison de l'appareil en vol. Le Spark est aussi compatible avec les DJI Goggles pour une expérience de vol FPV immersive.

Le Spark adopte les modes de capture des précédents drones DJI et ajoute le Pano et le Focus idéal (ShallowFocus). Lorsqu'elle est en mode Pano, la caméra crée des panoramas horizontaux ou verticaux en déplaçant la nacelle et en ajustant l'orientation de l'appareil, en prenant plusieurs clichés puis en les assemblant. Le Focus idéal du Spark intensifie la netteté d'une zone de l'image et adoucit celle du reste de l'image pour donner un effet de flou.


On retrouve le système FlightAutonomy du Spark qui inclut la caméra principale, le VPS, le système de détection 3D frontal, le double système de positionnement satellite (GPS et GLONASS), un module de mesure de l'inertie de haute précision et 24 processeurs puissants. Cet ensemble permet au Spark de voler en stationnaire avec précision jusqu'à une hauteur de 30 mètres et de détecter des obstacles jusqu'à 5 m en avant.

À l'instar des drones DJI récents, le Spark peut revenir à son point de départ automatiquement. Comme pour tout drone DJI récent, le Spark intègre les systèmes DJI de limitation géographique GEO ou NFZ.

Enfin, le Spark est alimenté par une batterie LiPo revendiquant un temps de vol maxi de 16 minutes.


DJI Spark

Parmi les manques et autres défauts, on notera la nacelle à 2 axes seulement, l'absence d'enregistrement 4K, la fréquence d'images limitée au 30 fps, certains gestes apparemment non reconnus, et enfin, l'autonomie batterie très faible (16 minutes théoriques, 14 minutes réel).


Cinq couleurs seront disponibles pour le Spark : Sommet blanc, Ciel bleu, Pré vert, Magma rouge et Aube jaune.


DJI Spark
Attention, la télécommande n'est pas incluse avec le Spark de base, auquel cas il faut utiliser votre smartphone. Pour bénéficier de la télécommande, vous devez commander le Combo Spark Fly More à 800 euros.

 



(DJI Spark)

Soutenez nos rédacteurs
Des tests objectifs, des articles pointus,
dépendent de votre soutien
Points forts Points faibles Points discutables
Possibilité de décollage depuis la main
L'autonomie batterie très faible (16 minutes théoriques, 14 en réel)
Application DJI GO puissante mais ergonomiquement perfectible.
Grande compacité, et très grande légèreté, pratique pour le voyage Le débit limité à 24 Mbit/s en FHD Ouverture faiblarde (F/2.6).
Vol en stationnaire d'une grande qualité Absence d'enregistrement 4K La stabilisation nacelle 2 axes au lieu de 3
Détecte les obstacles Portée assez faible du Spark (à confirmer) Vitesse de pointe limitée à 50 km/h
Le pack très complet avec hélices de rechange, et sacoche souple Certains gestes non reconnus (à confirmer) Fréquence d'images limitée au 30 fps.
Potentiel énorme pour le prix   Télécommande incluse seulement avec le pack Combo Spark Fly More.
Grand-angle 25 mm.    
Différents modes créatifs dont l'Active Track, Pano, ShallowFocus...    
L'application DJI Go 4    
Les différents profils d'image    
Retour au point de décollage    

DJI Spark

DJI Spark Fly More Combo

Prix fabricant : 600 Euros Prix fabricant : 800 Euros