Magazinevideo > Logiciels PC MAC > Tests de logiciels de montage > Tests de logiciels de montage PC

Test express PowerDirector 13

100 pistes et stabilisateur multi-axes

15 octobre 2014 par Thierry Philippon

CyberLink PowerDirector 13 Deluxe

Prix fabricant : 71 à 219 Euros
 

Powerdirector

Comme on pouvait s'y attendre, le fameux logiciel de montage de Cyberlink, PowerDirector 13, n'est pas très différent de PowerDirector 12 que nous avions testé, test auquel on pourra se reporter pour de plus amples détails sur le fonctionnement, les avantages et les défauts de PowerDirector. La version 13 (qui sort donc en 2014) se caractérise par une plus grande adaptation aux codecs du moment parmi lesquels le H.265 / HEVC ou l'XAVC-S, tout cela sur fond de FullHD ou de 4K.


Les versions PowerDirector 13 :


PowerDirector 13 Deluxe (€59,99)
PowerDirector 13 Ultra (€89,99)
PowerDirector 13 Ultimate (€119,99)
PowerDirector 13 Ultimate Suite (*) (€249,99)
PhotoDirector 6 Deluxe (€59,99)
ColorDirector 3 Ultra (€129,99)
AudioDirector 5 Ultra (€129,99)


Mise à niveau : 64,99€


(*) Inclus ColorDirector, AudioDirector + Extra Effets NewBlue & 3 Packs Créatifs.


powerdirector 13

Il existe d’autres variantes et combinatoires (à consulter sur Cyberlink.fr) dans lesquelles on se perd un peu. Retenez qu'il existe une version PowerDirector 13 Ultimate Suite qui comprend PowerDirector, ColorDirector (Colorimétrie et filtres avancés) et AudioDirector fonctionnant en totale interopérabilité.


D'autre part, CyberLink lance CyberLink Director Suite 3 qui inclue PowerDIrector, ColorDirector, AudioDirector et PhotoDirector 6, et du contenu extra, disponible par licence perpétuelle ou par abonnement.


Hormis la version Deluxe, toutes les versions intègrent différents effets (pack de Contenu Essential). Mais les versions Ultimate sont enrichies de packs de menus et modèles supplémentaires. Attention la version PowerDirector Deluxe 13 ne prend pas en charge plusieurs fonctionnalités telles que (notamment) l'importation / exportation 4K ou 3D ou encore l'aperçu de qualité FullHD. Elle se prive aussi de l'édition multicam 4 caméras, du pack de contenu Premium, de l'AVCHD Progressif et de la gravure sur disque BD, ou DVD AVCH... La version Deluxe est donc conçue pour des besoins limités.


Elle passe en 2014 de 69 à 59 euros comparée à la version 2013.


On peut comparer les 5 versions ici.


Une version d'essai de PowerDirector 13 Ultra, cantonnée à 30 jours est disponible, moyennant quelques restrictions comme la Bibliothèque SmartSound non disponible, le Pack d'effet NewBlue limité à 10 effets, la présence d'un filigrane au début de chaque vidéo produite (5 secondes), Les fichiers H.264 de résolution 2K/4K non pris en charge ou encore l'importation et la production de fichiers vidéo H.265 non disponibles.


powerdirector 13

Le contenu des effets dits "Premium" change également selon les années. Il représenterait une valeur absolue de 650 dollars... Il se compose de :
-NewBlue Video Essential 5 : split screen, effets de colorisation, effet spotlight, effet de diffusion, amélioration du contraste.
-NewBlue Titler Pro v1 : un titreur pro toujours le bienvenu également
-CyberLink Pack Mariage : des animations dédiées au mariage mais qui peuvent servir à d'autres causes,
-CyberLink Pack Vacances 5 : des animations pour agrémenter vos films de voyage.


Une dernière amélioration est d'ordre commercial : la version de base (Deluxe) est 10 euros moins chère qu'en 2013.


Voyons à présent les nouveautés en détail, en tout cas celles qui ont retenu notre attention.



> LIRE LA SUITE : Le test de PowerDirector 13

Le test de PowerDirector 13

ajout-pistes powerdirector

-100 pistes Multicam Audio Sync : soit le même potentiel que Magix. 100 pistes sont pratiques. Mais même un compositing avancé, avec P In P par exemple, n'exploite pas un tel potentiel de pistes. D'ailleurs Cyberlink axe surtout sa communication sur les "collages multicam" mais ce n'est sans doute pas demain que que vous utiliserez autant de sources multicam... ! Plus intéressante, la capacité de synchroniser les pistes par l'audio qui offre une technique bien adaptée au clip vidéo, à l'enregistrement de spectacles à l'aide de plusieurs caméras ou même une interview avec enregistreur audio séparé.


stabilisateur powerdirector 13

-Stabilisateur Multi-Axes et en Pivot : un moteur de stabilisation existait déjà sur PowerDirector 12 équipé de la fonction muti-axes. Power Director 13 a ajouté un item "'Utiliser un stabilisateur amélioré" qui est désormais Multi-Axes et en Pivot. Il rejoint le résultat obtenu avec un stabilisateur 5 axes qu'on trouve chez Panasonic ou Sony mais ici, le procédé, électronique, vise à recadrer beaucoup l'image. Si vous trouvez que le recadrage est trop marqué, utilisez le curseur + et -.


concepteur de transitions powerdirector

-Transition personnalisable avec le Concepteur de Transition : au lieu de transitions prêts à l'emploi, vous pouvez concevoir les vôtres pour effectuer des transitions entre des photos et des vidéos. Il est vrai qu'à ma connaissance, aucun logiciel ne le permet. C'est intéressant sur le papier, mais un peu gadget en pratique.


Cloud PowerDirector

-Outils Cloud & Mobile : intégration de PowerDirector avec CyberLink Cloud permettant la Sauvegarde et le Partage de Projets et Modèles. Par ailleurs, 10GB sont offerts sur le CyberLink Cloud Service. C’est la première fois que Cyberlink propose cette option qui permet d'engranger jusqu'à 12 heures de vidéo (données du fabricant), mais CyberLink Cloud est à renouveler au bout d'1 an, rendant l'intérêt un peu moins probant, d'autant que10 Go s'avèrent un peu justes si vous sauvegardez beaucoup de projets. Il vous en coûtera 9,99 euros pour 10 Go supplémentaires durant 1 an, et jusqu'à 99,99 euros pour 100 Go...


-Mode DPI élevé : ne joue que sur les images fixes. On note aussi l'Importation de photos plus rapide et davantage d'appareils photo pris en charge.


XAVC-S

-Format XAVC-S pris en charge : Cyberlink se met au niveau de Magix Video Deluxe 2015, afin de répondre aux besoins du marché. Les fichiers XAVC-S (en 4:2:0) 4K ou HD comme ceux du FDR-AX100 ou de l'Alpha 7s, sont acceptés sans broncher, j'ai pu le vérifier. Notez toutefois qu'un patch sorti en janvier 2014 a déjà actualisé le logiciel avec cette compatibilité. Le XAVC en 4:2:2 n’est pas pris en charge a priori.


-Gravure de blu-Ray : faculté de graver des disques blu-Ray avec le profil FullHD 50p/60p. Peut s'avérer sacrement utile pour préserver un enregistrement des rushes et du montage en 1080/50p.


H265

-Compatibilité du H.265/HEVC : permet d’alléger la taille des fichiers de 32% (données Cyberlink). Rappelons que le format H.265 / HEVC peut supporter jusqu'à des résolutions de 7680 x 4320 pixels (au lieu d'un maximum de 4096 x 2304 pour le H.264). Sur le papier, PowerDirector prend une longueur d'avance, mais en pratique ce codec est vraiment très peu répandu pour le moment, hormis sur le Samsung NX1, produit 4K à venir fin 2014 ou courant 2015.


-Recherche par Nom dans la Bibliothèque : fonctionnalité utile et qui manquait.


-Importation des fichiers PowerPoint (*.ppt/*.pptx),


-Plus de 50 nouveaux effets et modèles dès la version Ultra : il est bien que l'exploitation de ces effets ne nécessitent pas d’acquérir la version Ultimate.


Powerdierctor

-Effets vidéo spécifiques sur les titres : le Concepteur de Titres est désormais entièrement personnalisable, c'est à dire qu'il permet de retoucher des titres grâce aux images-clés. Celles-ci vous permettent d'assigner les couleurs et la police du titre, ainsi que de contrôler le début et la fin de l'effet, ou encore sa position, sa taille ou son opacité. 120 effets vidéo sont ainsi disponibles.


-Filtre proDAD Adorage : des filtres permettant des transitions de haute qualité.



(Test express PowerDirector 13)

Cet article vous a plu ?
Soutenez notre indépendance
Des tests objectifs, des articles pointus,
des pubs non-intrusives,
dépendent de votre soutien

CyberLink PowerDirector 13 Deluxe

Prix fabricant : 71 à 219 Euros
Voir les 8 avis d'internautes et donner le vôtre