Magazinevideo > Apprendre > Enquêtes

Les petits secrets de la pub sur YouTube

pour mieux voir vos vidéos YouTube

08 septembre 2016 par Thierry Philippon

 

youtube présentation

Qu'on l'adule ou qu'on la déteste, la pub est présente sur YouTube. Elle répond au modèle économique de la célèbre plateforme de partage depuis bien des années. Il faut dire que Google, la maison-mère, a trouvé là un moyen très lucratif de se rémunérer, via les millions de vidéos qui sont postées chaque année. Le français Dailymotion s'en est en partie inspiré. Mais d’autres sites, comme Vimeo, n’ont pas choisi la solution publicitaire, préférant le modèle économique de l’abonnement (options « plus » et « pro ») ou de recettes associées (musique en ligne...). Pour Vimeo, les tarifs d'abonnement TTC varient entre 59,94 euros et 190,80 euros, en contrepartie justement d’une absence de pub.


Amazon est aussi sur les rails avec sa future plateforme Amazon Vidéo Direct dont nous reparlerons dans une news à venir, quand le système sera proposé en France.


En attendant, cet article se destine à la fois aux contributeurs de YouTube mais aussi aux visiteurs internautes, le point commun entre ces deux profils étant que les premiers génèrent des publicités pour les seconds, par l’entremise de YouTube. Je n’aborderai pas les autres formes de partenariats que propose YouTube (abonnement, placement de produits, financement par les fans, etc.) qui ne sont pas l’objet de cet article.


Sur YouTube, les publicités s'affichent sous des formes diverses et peuvent être volontairement ou involontairement générées par le contributeur, ce qui crée beaucoup de confusions dans les esprits d’autant que le terminal depuis lequel on visionne YouTube peut avoir aussi son importance ! Seule variable qui ne change pas : qu'elles soient vues directement sur YouTube ou par intégration, les pubs s'affichent de la même façon.


Décryptons à présent le fonctionnement et les subtilités du système YouTube :



> LIRE LA SUITE : Types de pubs sur YouTube

Types de pubs sur YouTube

3 annonces

Sur YouTube, les pubs se présentent sous forme d'annonces en superposition, de fiches sponsorisées ou de vidéos désactivables.


Dans le détail :


1) l'annonce en superposition (dite "InVideo") : de format rectangulaire, en 728x90 ou 468x60, elle s’affiche toujours dans les 20% inférieurs de la vidéo, et apparaît en semi-transparence (YouTube dit "translucide") quelques secondes après que vous ayez lancé la vidéo, ce qui peut surpendre, voire agacer l'utilisateur qui cherche à entrer dans l'ambiance du film (du moins quand c'est un film d'ambiance).


En contrepartie, si cette bannière gêne, elle est toujours « fermable » par l’utilisateur, d'un simple clic rapide. Si vous ne faites rien, elle reste en l'état.


A titre personnel, je trouve complètement stupide que YouTube affiche cette bannière dès les premiers instants de la vidéo car le visiteur qui vient de cliquer sur une vidéo n'est pas disposé à cliquer aussitôt sur une publicité... Une bannière une fois visionné le premier 1/3 de la vidéo, me paraîtrait plus judicieuse...


Au passage, YouTube avait expérimenté une variante avec un système de 3 bannières au choix mais cette option semble avoir été remisée au placard.


Point important et méconnu (même des contributeurs), l’annonce en superposition ne s’active QUE sur les ordinateurs et PAS sur les mobiles et tablettes, ce qui explique que certains utilisateurs n’auront vu aucune bannière alors que d’autres auront « subi » celle-ci. S’ils n’ont pas le même terminal, ils auront probablement tous les deux raison, vous voyez ?


2) les fiches sponsorisées : celles-ci sont situées en haut à droite ou parfois (beaucoup plus rarement) en superposition sur la vidéo. Il s’agit de fiches commerciales qui s'affichent sous la forme d'un bloc de 300x250 pixels et au-dessous d’un bloc plus petit de 300 x 60 pixels. Souvent, ces fiches sont en forte adéquation avec l'univers de l'internaute car elle « trace » son parcours antérieur. Ainsi si le visiteur s'intéresse aux rails de travelling, et que YouTube dispose d'un annonceur proposant des sliders, ces fiches afficheront ce type de produit, pour être sûr de cibler au mieux.


3) Enfin, les annonces vidéo de 30 secondes (ou 6 secondes) : ce sont des vidéos généralement en "pre-roll", c’est à dire qui se lancent avant votre vidéo, avec affichage imposé des 5 premières secondes puis - dans le meilleur des cas - l’option de stopper (« Ignorer l’annonce ») ou d’attendre la fin de la pub si elle vous plaît, avec décompte du nombre de secondes restantes. L'annonce vidéo au début n'est pas le seul emplacement comme nous le verrons après.


D'après nos informations, si vous ne regardez que les premières secondes d’une annonce vidéo, Youtube ne facture rien à l'annonceur. Ce dernier ne paye que si vous regardez jusqu'au bout.



(Les petits secrets de la pub sur YouTube)

Les pubs liées aux droits d'auteur

droits auteur

Les publicités consécutives aux droits d’auteur sont les plus contraignantes. Ces publicités s’affichent si votre vidéo intègre des droits d’auteur (musicaux ou parfois, vidéo) dont vous êtes redevable, parfois "à l'insu de votre plein gré".


Les droits d’auteur s’appliquent si vous utilisez une musique non libre de droits que YouTube reconnaît (quelques heures ou jours après la mise en ligne de votre vidéo), grâce à un système d’identification de contenu très performant. Si le site de partage a conclu des droits avec les ayants droits du morceau musical, il partage avec ces derniers un % (non divulgué) sur les revenus tirés des publicités qu’il applique sur vos vidéos.


Si vous êtes bons pour des droits d'auteur, votre vidéo sera affectée d'annonces en superposition, de fiches sponsorisées et d’une annonce vidéo, parfois non désactivable. Seule consolation : leur durée est inférieure à 30 secondes maxi.


Quelques cas particuliers se produisent comme des musiques sur lesquelles vous aviez payé des droits mais que Youtube s’obstine à considérer comme non libres de droits. Un formulaire de contestation est alors mis à votre disposition, mais au final, YouTube aura le dernier mot.


Depuis la mi-2016, YouTube expérimente par ailleurs les annonces "bumper". Avec cells-ci, les internautes doivent d'abord visionner les annonces vidéo non désactivables de 6 secondes maximum avant de pouvoir regarder les vidéos. Qu'on se le dise...


pub


(Les petits secrets de la pub sur YouTube)

Les pubs liées à la monétisation

monetiser

C’est un aspect moins connu du grand-public, mais le Gestionnaire du compte du "Youtuber" vous donne aussi le droit de monétiser vos vidéos par des pubs (sous-entendu, si vos vidéos n'en comportent pas déjà), après inscription en tant que « Partenaire YouTube ». Vous pouvez alors activer au choix les différents types de publicité que sont l'annonce en superposition, les fiches sponsorisées ou les annonces vidéo.


Le choix s’opère vidéo par vidéo, une souplesse bienvenue permettant d’épargner la monétisation à certaines vidéos sensibles, auxquelles le contributeur tient particulièrement.


Mieux : le système vous laisse le droit à l’essai ou à l’erreur, puisqu’à tout moment, vous pouvez désactiver ou réactiver tout ou partie de ces options. Le cas le plus fréquent est de désactiver les annonces vidéos lorsqu’on constate que leur présence attire les foudres de son fan club.


L'annonce vidéo s’affiche généralement au début en Preroll de votre vidéo car c’est là qu’elle a la plus grande efficacité mais YouTube expérimente la coupure publicitaire à tout endroit de la vidéo (à déconseiller aux vidéos courtes) ou encore après la vidéo (probabilité plus faible de revenus).


Notre propre expérience de monétisation nous a conduit à magazinevideo à plutôt éviter les annonces vidéo, même désactivables, jugées trop envahissantes, pour préférer les fiches sponsorisées (discrètes, en dehors de la vidéo) et les annonces en superposition, faciles à enlever pour le spectateur.


ignorer annnonce youtube
Notez enfin que YouTube peut afficher des vidéos particulièrement longues, s'il les juge opportunes, c'est à dire en rapport direct avec le contenu de votre vidéo. Mais bien sûr, ces vidéos pourront être ignorées par l'utilisateur.


(Les petits secrets de la pub sur YouTube)

Soutenez nos rédacteurs
Des tests objectifs, des articles pointus,
dépendent de votre soutien
Voir les avis d'internautes et donner le vôtre