Magazinevideo > Accessoires et multimédia > Boitiers et disques durs

Apple TV

Le media center

17 janvier 2011 par Thierry Philippon

Tous les tests / articles sont disponibles en pdf et sans pub avec l'abonnement Premium

Apple TV 3

Voir les accessoires
Prix fabricant : 99 Euros

Test Apple TV

L'Apple TV est né en 2007 mais Apple, plutôt habitué aux succès fracassants, peine depuis lors à imposer son protégé. Alors il a fait évoluer son "hub multimédia" de façon assez drastique : l'Apple TV 2G est né. Exit le disque dur (de 40 Go et même 160 Go sur la fin). Désormais, pour stocker les fichiers images, vidéo ou musicaux, on passe par du streaming avec 8 Go de mémoire intégrée. Bénéfice indirect, l'Apple TV s'avère très silencieux puisqu'on note l'absence de pièce mécanique…


Autre changement, cette fois économique, le prix à l'origine à plus de 160 euros, a baissé de 40%. Il suffit désormais de débourser 119 euros pour se payer l'Apple TV.


Test Apple TV

Oubliée aussi la prise composantes à laquelle Apple a substitué un port HDMI en charge de la vidéo et de l'audio. Bien sûr, revers de la médaille, sans port HDMI à votre TV, point de salut ! Le câble HDMI n'est pas fourni mais un cordon HDMI à 10 ou 12 euros suffit pour faire l'affaire. Inutile d'acheter plus cher, vous n'obtiendrez pas une meilleure qualité. L'Apple TV dispose aussi d'une prise audio optique si besoin et d'une connexion Ethernet optionnelle (voir plus loin). En revanche, la connectique mini-USB est superfétatoire (elle sert à la maintenance).


Test Apple TV

La taille a aussi été réduite et pas qu'un peu ! Un vrai régime de minceur puisque l'Apple TV est moins gros qu'une main (8 x 98 x 23 mm pour 270 grammes), alors que le modèle d'antan avait plutôt la taille d'une Livebox. Du coup, posée sur l'Apple TV, la télécommande en alu dépasse l'Apple TV ! A noter l'absence de bouton de mise en marche.


Autre modification de poids, d'une part l'Apple TV récupère la fameuse puce des iPhone / iPad ou encore de l'iPod Touch (G4) et d'autre part et surtout, l'Apple TV utilise le système d'exploitation iOS (en tout cas une variante). Apple semble donc exploiter finalement son système maison, ce qui peut être perçu comme un manque d'ouverture.


D'autant que cet iOS ne dispose pas encore de l'App Store. Cette fonctionnalité ouvre normalement la porte à bien des applications dont l'Apple TV ne bénéficie donc pas. Par exemple, AirPlay. Airplay permet de transmettre à la TV tout contenu vidéo (ou audio) en H.264, par exemple depuis un iPhone 3GS / 4, iPod Touch 2G / 3G / 4G ou même iPad.


Pour poursuivre cette parenthèse technique, sachez qu'au grand dam des souhaits des Geeks, l'Apple TV "limite" la visualisation des vidéos au standard 720p (1280 x 720 pixels) à raison de 24 images par seconde. Ca reste de la HD mais pas de la "Full". Plus conventionnel, le taux de transfert va de 16 à 320 kbits/s pour audio AAC et MP3.


Test Apple TV

En dépit de son nom, l'Apple TV est ouvert tout aussi bien à l'univers Windows que Mac. En effet, la configuration requise est de disposer d'un Mac OS X 10.3.9 ou version ultérieure, ou d'une configuration Windows XP Edition Familiale ou Professionnel (SP2), ou Windows Vista (Windows 7 également). Pour le partage multimédia en streaming, il faut par ailleurs posséder au minimum un compte iTunes dans sa version 10 avec liaison possible en Wi-Fi 802.11 ou Ethernet. Rappelons que iTunes est gratuit.


En supposant que le dialogue entre son Mac et l'Apple TV ne soit pas entravé par des obstacles techniques (mot de passe Wi-Fi, identifiant Apple, etc.), on peut lire sur son téléviseur les ressources multimédia de son ordinateur avec une grande facilité. A une condition toutefois : les médias doivent être présents dans iTunes (vidéo comprise) ou stockés dans iPhoto. Pur la vidéo, la condition requise est que le film soit en MPEG-4 (H.264 ou autre), autrement dit pas de fichier DivX ou de .mkv qui ne seront pas lus...



> LIRE LA SUITE : Le test

Le test

Test Apple TV

Bien qu'une liaison Ethernet soit possible, la liaison la plus souple reste la Wi-Fi puisque c'est celle qui autorise une vraie "mise à distance" entre l'ordinateur et la TV. Nous nous sommes connectés aisément à notre Livebox, il faut bien sûr que la configuration des lieux s'y prête. Ainsi la TV de notre salon était à la fois trop distante du point-source de notre Box et les murs étaient trop épais, sans compter un dénivelé de 2 étages. En revanche, nous avons connecté l'Apple TV à une TV annexe, dans une chambre, au-dessus du bureau où est située la Box. La connexion s'est opérée alors facilement, sans l'aide de la notice - il faut le souligner - car les menus qui se succèdent sur l'Apple TV se dispensent quasiment de toute aide papier.


Connexion facile donc, excepté un détail : on entre son mot de passe Wi-Fi grâce à un clavier qui s'affiche à l'écran. Mais son utilisation est poussive, lente (bien pire que d'écrire un SMS sur un portable !) et source d'erreurs. Pas terrible vraiment. C'est bien sûr la télécommande (Apple Remote) qui régit les déplacements à l'écran. Heureusement, les possesseurs d'un iPhone, iPad ou iPod Touch, peuvent, moyennant l'application gratuite nommée "Remote", contrôler directement l'Apple TV (via leur liaison Wi-Fi). Le clavier de cet appareil de secours est alors autrement plus pratique. Il permet aussi de déambuler dans les menus et de commander la lecture des vidéos.


Test Apple TV

Un détail : le télécommande Apple Remote interfère avec tout Mac présent dans la même pièce. Dans ce cas, désactivez le "récepteur infrarouge pour télécommande", une option qui est disponible dans l'onglet Sécurité des Préférences Système (sur Mac).


Test Apple TV
Bien entendu, il ne suffit pas d'être connecté pour que l'Apple TV reconnaisse les bibliothèques iTunes. Il faut aussi activer la fonction Partage à domicile sur l'Apple TV ET sur votre Mac (sur iTunes). Cette activation ce solde par la demande d'un identifiant et mot de passe, celui que vous avez adopté pou votre compte iTunes Store. Si vous ne les avez pas notés quelque part ou mal notés (ce qui fut notre cas !), pas de panique, on parvient toujours à retrouver son identifiant et/ou mot de passe assez facilement.
Test Apple TV
Et le tour est joué pour le partage à domicile !
Test Apple TV
Apple a désormais réorganisé l'ergonomie des contenus et des menus qui en comptent quatre : Films, Internet, Ordinateurs et Réglages. C'est depuis l'onglet "Ordinateurs" qu'on accède aux bibliothèques iTunes. Ne vous fiez pas à "Musique de Thierry Philippon" qui est le nom générique permettant d'accéder aux bibliothèques.
Test Apple TV

A partir de l'onglet "Ordinateurs" sous la condition que l'application iTunes soit "ouverte" - on visualise ses photos, ses musiques ou ses films (dans le sous-onglet Films)... Ceux qui possèdent un iPhone / iPod ne seront pas dépaysés par l'interface et la navigation qui est ergonomiquement très proche de celle des produits nomades de la marque.


La solution la plus pratique est de "ranger" les médias dans les bibliothèques iTunes même si en soi, iPhoto n'interdit pas d'y placer également des films. Les vidéos s'affichent sous forme de Liste sur l'Apple TV : Liste par genre, par film ou "Non visionnés", indépendamment de la création d'une Liste de lecture éventuelle sous iTunes. Il ne reste plus qu'à choisir celle que vous voulez lire. L'ergonomie est vraiment réussie.


Dès que l'on ajoute une vidéo sous iTunes, la liste des vidéos (qu'Apple appelle Films) s'actualise presque immédiatement. C'est efficace, ça ne bugue pas, on n'attend pas. Au pire, on quitte et on relance.


Surtout, la qualité est remarquable en 720p si la source est elle-même de qualité adéquate. En streaming, nous défendons ce 720p qui a beaucoup fait réagir les Geeks irrités à l'idée d'être privés de Full HD, mais qui nous semble une résolution suffisante pour les besoins de l'Apple TV. De plus, Apple a sûrement joué la sécurité, du 1080 aurait été peut-être plus compliqué à "streamer" et la qualité s'en serait peut-être ressentie.


Test Apple TV

QuickTime autorise un raccourci très intéressant dont on parle peu. Si vous ouvrez une vidéo sous QuickTime 10 (aucun espoir avec QuickTime 7) ou si vous possédez un Mac et utilisez iMovie, vous disposez de la fonction Partager/iTunes qui est vraiment très pratique car elle vous permet de convertir immédiatement votre vidéo pour l'Apple TV. Ainsi, si vous partagez une vidéo Full HD, le programme la convertira automatiquement en 720p (dans une qualité étonnante). Dans le même temps, la copie convertie se logera dans la bibliothèque iTunes : vous n'avez plus qu'à la repérer sur l'Apple TV pour la lire !


Pour les vidéos SD, pas de problème évidemment lorsque votre vidéo SD est en 720x576, elle est convertie pour être diffusée par l'Apple TV. Si vous détenez une vidéo SD inférieure à la taille standard de 720x576 (par exemple 640 x 360), la puce "Apple TV" (au centre de l'image) s'affichera en grisé car Apple considérera que votre vidéo se prédestine plutôt à un iPhone ou un iPod, eu égards à la résolution de l'écran final. Mais bien sûr, rien ne vous empêche de convertir et visualiser néanmoins votre vidéo sur l'Apple TV puisqu'elle sera disponible dans votre bibliothèque iTunes.


Test Apple TV
Même si un vidéaste en fera moins l'usage, l'Apple TV permet aussi d'accéder à sa bibliothèque photo sous iPhoto avec possibilité de voir ses photos une par une ou de lancer un diaporama avec la musique de son choix. Pratique...
Test Apple TV

L'Apple TV se prédestine également presque "naturellement" à la location de films sur iTunes (un jackpot probable pour Apple étant donnée la facilité pour acheter !), à condition - pour les programmes en HD - de se satisfaire d'une image en 720p "seulement". Dans tous les cas, la qualité reste vraiment excellente. Tablez sur des tarifs très variables en fonction de la nature du film, sa date de sortie et sa qualité. Par exemple, le Bruit des glaçons, comédie française avec Jean Dujardin et Albert Dupontel s'achète... 14 euros ! Le louer (vous avez 48 heures pour le visionner et non 30 jours qui est le délai pour le lire pour la première fois) ne coûte que 4 euros en revanche. Mais ça c'est en SD. Certains films sont disponibles en HD 720p et pour bénéficier d'un tarif "attractif", il faut qu'il soit un peu ancien. C'est le cas par exemple du Cinquième Elément de Luc Besson disponible en HD (4,6 Go !) : 4 euros également à l'achat, 10 euros à la vente.


Il existe aussi des Podcasts. Le choix est évidemment restreint aux accords qu'Apple a pu conclure avec les majors du cinéma.


Test Apple TV
La lecture commence plus ou moins vite selon l'heure de la journée, l'encombrement de la connexion, etc. Le film démarre avec un temps variable, pouvant aller de quelques secondes à plus de 30 secondes. Mais ensuite, on ne subit plus d'interruption en principe, le buffer ayant exécuté son travail. A noter : si l'on s'interrompt, et qu'on revient à la lecture du film , on peut rejouer le film comme sur un DVD à partir du début ou de la position à laquelle on l'a laissé.
Test Apple TV
L'Apple TV est aussi conçu pour "streamer" les films provenant entre autres serveurs de YouTube moyennant la simple connexion à votre compte YouTube via votre nom d'utilisateur. Les modes de recherche, de visionnage, de replay, son réellement bien conçus. Par exemple, en mode Recherche, lorsque vous saisissez les premières lettres de votre recherche, des vidéos commencent à s'afficher. Puis la sélections se resserre au fur et à mesure que vous précisez le nom. Ci-dessus, nous avons retrouvé sans difficulté une vidéo que nous avions placée sur youTube il y a quelques mois…
Test Apple TV

Il est aussi possible de visionner les vidéos les mieux notées, les plus regardées, ou même celles qui sont recommandées.


Dommage que d'autres sites de partage vidéo tels que Vimeo, ou le très frenchie Dailymotion, ne soient pas accessibles.


Test Apple TV

En conclusion, l'Apple TV préfigure probablement le media center de demain. Plus de support physique, une connexion aux réseaux sociaux et à ses vidéos stockées sur son ordinateur. La communication fonctionne vraiment bien entre l'ordinateur et l'Apple TV. Et l'image est de qualité. Dommage qu'il faille obligatoirement passer par iTunes, c'est une contrainte dont il serait profitable qu'Apple s'affranchisse car d'autres media Center permettent "d'aller chercher" tout fichier stock sur l'ordinateur. Ajoutons que a compatibilité de l'Apple TV avec les univers Windows ET Mac , est un plus.


Sur un plan plus ludique, louer des vidéo trouvées seulement sur iTunes est plus contestable car plus restrictif. Surtout que l'Apple TV doit faire face à la concurrence des autres Box. Mais les applications de l'App Store sur l'Apple TV devraient encore renforcer l'intérêt.



(Apple TV)

Soutenez nos rédacteurs
Des tests objectifs, des articles pointus,
dépendent de votre soutien
Voir les 2 avis d'internautes et donner le vôtre