Magazinevideo > Actus > Actus multimédia

pour Alain Joannès...

15 octobre 2012 par Thierry Philippon


Il n'était pas très connu du grand-public. Cet ancien correspondant localier, entré dès l'âge de 17 ans au Républicain Lorrain, avait pourtant exercé pendant de nombreuses années à France Inter puis à France Info.


Il était passionné de multimédia au point d'avoir créé et animé une émission sur LCI entièrement consacrée aux nouvelles technologies ("Multimédia" puis "Le journal du web") et avoir dirigé pendant 5 ans le magazine Caméra Vidéo & Multimédia qu'il m'avait ensuite confié. Parce qu'il était précurseur, on se référait souvent à ses écrits pour sa réflexion sur le webjournalisme et les nouvelles technologies de l'information. Le mois dernier, il avait encore plus de 1100 "followers" qui suivaient ses tweets quotidiens envoyés du Berry ou de sa résidence parisienne. Cette fusion avec notre époque 2.0 ne l'empêchait pas d'entretenir une collaboration régulière avec le "papier", en tant que journalistique politique au quotidien le Télégramme de Brest.
 
C'est avec un décalage de plus de trois semaines que je viens d'apprendre ce matin le décès d'Alain Joannès qui n'avait que 68 ans…
 
On se connaissait "un peu" car j'ai eu la chance de travailler avec lui pendant quelques années en tant que pigiste. Le personnage était individualiste à ses heures. Il pouvait avoir la dent dure pour ses confrères ou le milieu de la presse. Son esprit critique incisif pouvait agacer ou blesser. Mais c'était un vrai penseur doublé d'un formidable enseignant (au CFPJ), qui avait publié plusieurs ouvrages dans la communication et le rich-media, secteurs qui le passionnait. Il tenait d'ailleurs un blog, Journalistiques, qui décortiquait notre monde de médias. Il s'était récemment concentré sur le data-journalisme. C'était un boulimique qui avait encore tant de projets d'ouvrages en tête…
 
J'ai beaucoup appris grâce à lui. Il m'a mis le pied à l'étrier à un moment décisif de ma vie. J'entends encore sa voix si familière…  C'est dire l'acuité et la tristesse avec lesquelles je ressens sa brutale disparition. Cet homme de médias nous aura laissé une trace indélébile et plurimédia, un sillon dans lequel nous pourrons continuer à creuser nos réflexions...
 
Thierry Philippon

Articles correspondants

 

 

Laisser un commentaire

Votre pseudo
Votre email (facultatif)
Je coche cette case pour être prévenu de l'ajout de commentaire par email
Votre commentaire (1000 caractères maxi)
Je coche cette case pour valider mon commentaire

pour Alain Joannès... : les commentaires

Soyez le premier à déposer un commentaire !