Magazinevideo > Actus > Actus informatique

Nouvelle gamme iMac 2012 en 21,5'' et 27'', parée pour la vidéo ?

24 octobre 2012 par Thierry Philippon


La nouvelle gamme iMac tant attendue en 21,5'' et 27'' (il n'existe plus de 24'')  a fait l'objet d'un feuilleton à rebondissements après 18 mois de longévité de la précédente gamme. Les 2 modèles 21'' arriveront en novembre, les deux modèles 27'' en décembre. Cette gamme servira-t-elle efficacement les appétits vidéos ? A priori, on peut estiimer que oui.

 
D'abord quelques caractéristiques :
 
  • Pour les 21,5'', on a affaire à un processeur quadricoeur Intel Core i5 en 2,7 GHz ou 2,9 GHz. Pas de i7 donc, jugé non indispensable, mais le 2,9 GHz est configurable avec un processeur quadricœur Intel Core i7 cadencé à 3,1 GHz. 8 Go en standard, extensible à 16 Go, et un processeur graphique NVIDIA GeForce GT 640M ou 650M. 1 To interne. 
  • Pour les 27'', il s'agit également d'un processeur quadricoeur Intel Core i5 en 2,9 GHz ou 3,2 GHz, seul ce dernier est configurable en i7. 8 Go en standard, extensible à 32 Go. On peut ajouter une barrette facilement soi-même (pas sur les 21,5''). Le processeur graphique est un NVIDIA GeForce GTX 660M, NVIDIA GeForce GTX 675MX ou NVIDIA GeForce GTX 680MX. 
  • 1 To interne dans les deux cas. L'espace de stockage peut être porté jusqu'à 3 To, ça peut être utile pour stocker ses vidéos mais nous préférons des disques externes.
 
Globalement, l'apparition de cette nouvelle gamme iMac comporte son lot de fortes satisfactions et de petits ou grands désabusements.
 
 
Commençons par les mauvaises surprises ou prétendues telles :
 
-Le prix de la nouvelle gamme iMac semble bien onéreux. Mettons de côté qu'en France certaines taxes plombent le prix TTC comme la TVA à 19,6% ou certaines taxes spécifiques comme celle sur la copie privée. Apple argue surtout d'un rééquilibrage de la parité eurodollar. C'est possible mais la note reste salée, d'environ 10% à 15% plus chère qu'en 2011 : un 21,5 pouces 2,7 GHz se décroche à partir de 1299$ (1.349,00 €, prix européen) ou 1499$ pour le 2,9 GHz (1.549,00 € prix européen). Et pour un 27 pouces 2,9 GHz, le ticket de départ est à 1799$ (1.879,00 €, prix européen) et 1999$ (2.049,00 €, prix européen) pour le 3,2 GHz. C'est vraiment cher car c'est hors option d'upgrade éventuelle.
 
 
-On note des disparitions ou des manques. Elles étaient quasiment annoncées mais le choc est là :  les prises Firewire tombent dans l'oubli, et le lecteur de DVD aussi. Le 1er manque trouve une solution : i s'agit d'un adaptateur Thunderbolt-FireWire qui résout le souci. La compatibilité avec le FireWire s'avère très importante quand on a des anciens DD externes équipés FireWire sur lesquelles on dispose tous ses rushes vidéo. Il faut quand même débourser environ 30 euros pour l'adaptateur. Rien me direz-vous à côté du prix d'un iMac ...
 
La seconde disparition, celle du SuperDrive, n'est pas si regrettable. D'abord parce que l'on connaît beaucoup de Macusers qui ont déjà un lecteur ou graveur DVD externe, à défaut ça s'achète et ça ne vaut pas cher. Ensuite parce que le lecteur "mange-disques" avait tendance à se gripper. Enfin, les "historiens" d'Apple rappelleront à notre bon souvenir qu'Apple a supprimé le lecteur de disquettes en 2000 et qu'à l'époque, ce choix avait été vécu à juste titre comme une vraie castration. Supprimer le lecteur/graveur DVD en 2012 est proablement plus acceptable à l'heure de la grande marée de la dématérialisation et d'une certaine préparation psychologique à cet état de fait. Pas de blu-Ray évidemment, Apple n'y croit plus non plus (là il a peut-être tort). On gagne tout de même un logement pour carte SD / SDHC / SDHC situé à l'arrière. D'accord c'est banal mais utile.
 
 
-Autre nouvelle plus énervante : le DD des 2 modèles 21 pouces est un 5400 tours/minute (comme sur les portables), sans doute pour des raisons liées à la consommation électrique ou de chauffe. D'ailleurs, on nous dit que les nouveaux iMac consommeraient 50% d’énergie en moins. Problème des 5400 torus/minute, c'est "limite" pour la vidéo, du moins en théorie, la préférence allant aux 7200 tours/minute. Ce qui contraint les vidéastes à porter leur choix sur les modèles 27' (qui eux, tournent en 7200 tours/minute) mais qui sont plus volumineux et plus chers… Fâcheux. 
 
-Pas d'écran Retina mais lors de la démonstration, on nous a affirmé qu'il y avait 75% de reflets en moins. Soit c'est du pipeau, soi c'est l'aveu que les écrans de la précédente gamme étaient vraiment mal fichus ! :) Si c'est vrai, c'est une bonne nouvelle pour les monteurs qui restent des heures devant leur machine.
 
-Enfin, pas de faculté de changer la mémoire par soi-même sur les iMac 2012 en taille 21'', il faudra le décider dès l'achat et que l'iMac soit déjà configuré. Seuls les 27'' disposent de 4 logements SO-DIMM complètement accessibles par l’utilisateur.
 
A présent, les bonnes nouvelles  :
 
Processeur Ivy Bridge : en gros on a affaire à des puces, gravées plus finement (22 nanomètres) qui exploitent un procédé permettant un gain de puissance de 20% pour une économie d'énergie de 20%. Un bénéfice certain pour les applications de montage comme FCPX (le rendu avant l'export par exemple) ou même iMovie.
 
Carte graphique : là aussi des améliorations. Le nec plus ultra est surtout réservé au modèle haut de gamme, avec la NVIDIA GeForce GTX 675MX dotée de 1 Go. On peut même configurer son iMac avec une carte NVIDIA GeForce GTX 680MX dotée de 2GB de mémoire GDDR5. Là encore des applications comme FCPX ou Motion devraient en tirer pleinement parti.
 
 
L'augmentation de base à 8 Go de mémoire vive. Pour Apple, c'est une mémoire qui a tout bonnement doublé après avoir stagné pendant plusieurs années à 4 Go. En apparence, c'est suffisant pour faire fonctionner une application de montage ou monter des rushes natifs en 1080/50p. Mais il faut rappeler que 8 Go est le minimum pour faire fonctionner certaines applications gourmandes sur Mac comme Motion par exemple. Et il sera bien vu de porter cette mémoire à 12 ou 16 Go si l'on peut. Ca allonge le montant de la facture (comptez entre 50 et 150 euros pour une 8 Go...)
 
Apple a décidé de proposer en option un concept de fusion entre la section Flash memory (SSD) et la section disque dur. Si on décide de configurer son Mac ainsi (car c'est une option), une application peut au choix bénéficier du Flash ou du HDD selon les besoins... La mémoire Flash suffirait pour faire fonctionner les applications natives. Ca a l'air assez bien vu de la part d'Apple. Gageons qu'on puisse leur faire confiance sur ce point. Le Fusion Drive peut être de 1 ou 3 To, et la maximum d'espace de stockage SSD s'élève à 768 Go.
 
 
La gamme iMac 2012 revendique quatre connectiques USB 3 et les 2 fameux ports Thunderbolt auxquels nous avons consacré quelques news. Les USB 3  risquent de servir à tout va, tandis que les Thunnderbolt restent dans une logique professionnelle car elles impliquent d'investir dans des périphériques au coût élevé à l'image des disques durs externes (629 euros les 4 To chez Western Digital par exemple). Bien sûr, on peut s'attendre à une baisse des prix.
 
J'ai laissé volontairement pour la fin le design très fin (0,75'') des nouveaux iMac. Que faut-il en penser ? Pour un portable, d'accord, c'est important. Mais pour un ordinateur de bureau, ll va falloir qu'on nous explique l'utilité d'une telle finesse sur un produit non-transportable, hormis peut-être une moindre chauffe ? Ne chercherait-on pas à faire passer le "beau" avant le "bien", l'agréable avant l'utile ? De la part d'Apple, as du marketing, ce ne serait pas la première fois...
 
 
 

Articles correspondants

 

 

Laisser un commentaire

Votre pseudo
Votre email (facultatif)
Je coche cette case pour être prévenu de l'ajout de commentaire par email
Votre commentaire (1000 caractères maxi)
Je coche cette case pour valider mon commentaire

Nouvelle gamme iMac 2012 en 21,5'' et 27'', parée pour la vidéo ? : les commentaires

Soyez le premier à déposer un commentaire !