Magazinevideo > Actus > Actus vidéo pro

La compacte PXW-Z150 débarque en 4K

07 mars 2016 par Thierry Philippon


Sony propose pour l’arrivée du printemps une caméra compacte XDCAM à objectif non-interchangeable de presque 2,3 Kilos au complet, la PXW-Z150. La bête intègre du « 4K » (UHD). Si elle semble avoir pour vous un air de famille, c’est normal. En effet, la ressemblance est si frappante avec la NX100 sortie fin 2015 que c’est le logo 4K de la PXW-Z150 qui facilite la distinction. La caméra s’adresse à un public assez large, allant du reporter de films d’entreprise au documentariste, mais les possibilités Wi-Fi offrent le sésame requis pour un usage en "news".
 
 
Sony positionne la PXW-Z150 en 4K aux alentours de 4000 euros, alors que la NX100, qui se contente du FullHD, est disponible pour 2500 euros. En cherchant bien, cett dernière est même décrochable pour 2000 euros réel TTC chez certains revendeurs. La PXW-Z150 se situe entre le PXW-X70 et les PXW-X180 / X160. La logique du géant nippon est visiblement d’occuper tous les créneaux et toutes les gammes de prix pour étouffer la concurrence. Mais cette poiltique peut avoir son revers, celle de brouiller les pistes du consommateur, ne sachant plus quel modèle choisir. Dans un tout autre registre, GoPro en a fait les frais et resserre drastiquement une gamme devenue trop large : trop de choix peut tuer le choix.
 
Voici à présent l'analyse des caractéristiques de la PXW-Z150 dans le détail :
(rappelons que nous n'avons ni testé ni même approché ce modèle)
 
-un grand capteur 1’’ CMOS Exmor RS de 20 mégapixels (14,2 millions de pixels effectifs). Le couple 1’’/ 14 Mp effectifs est connu chez Sony grand-public (FDR-AX100) comme chez Sony pro (PXW-X70). La différence tient donc ici au nouveau capteur RS (le S signifie "Stacked" qui signifie "empilé"), qu'on retrouve sur le RX100 IV (voir test), censé mieux convenir à la sensibilité, aux ralentis du PXW-Z150, et favoriser la qualité du 4K. 
 
-un zoom optique standard 12x (focales 29 – 348 mm, ouverture à F/2.8-4.5), et un « Clear Image Zoom » (zoom 24x) en FullHD et 18x en 4K. L’objectif est de type G, pas forcément moins bon que celui estampillé « Carl Zeiss ». Ici, l’intérêt du 4K est d’optimiser la qualité d’image bien sûr, mais aussi de permettre d’atteindre des rapports de zoom plus élevés lorsqu’on en a vraiment l’utilité, dans une qualité réellement acceptable, même en mode « Clear Image ». Les tests confirmeront si c’est bien le cas.
 
-trois bagues indépendantes d'objectif. Du classique à présent chez plusieurs fabricants. 
 
-en FullHD : enregistrement 4:2:2 10 bits à 50 Mbit/s ou 4:2:0 à 35 Mbit/s dans le format MPEG-2 HD. Mais on dispose aussi du très classique format AVCHD et surtout du fameux format XAVC Long Gop (MPEG-4) implémenté sur le PXW-X70 et qui avait donné quelque fil à retordre à la moitié des logiciels du marché dont le propre logiciel de Sony (Vegas).
 
-en 4K (3840 x 2160) : enregsitrement en 25p ou 30p (maximum) à 100 Mbits/s ou 60 Mbps (ce dernier est parfois préférable pour ménager la puissance informatique). Le 50p en UHD n'est pas prévu à l'avenir sur ce modèle, prévient Sony. Déjà à 100 Mbits/s en UHD à 30p, les experts savent qu'il faut une configuration informatique à la hauteur.
 
 
 
-un ralenti 5x en Full HD à 120 ips. Nous serons impatients de tester sa qualité.
 
-du HFR (High Frame Rate) pouvant atteindre 120 images par seconde (ips) en FHD. Le fameux capteur CMOS HFR permet une lecture plus rapide des données nous précise Sony.
 
-un filtre à densité neutre à 4 paliers intégré : 1/4ND, 1/16ND, 1/64ND et Off. L’intégration des filtres ND évite d’acquérir des filtres externes parfois coûteux. On est dans la logique légitime d’un produit « tout-en-un ».
 
-une griffe porte-accessoires multi-interface (MI) qui évite le câblage et permet de connecter la série UWP-D de microphones sans fil. 
 
-la PXW-Z150 peut être contrôlée depuis un smartphone ou une tablette à l'aide d'une télécommande Wi-Fi
 
-une batterie de 400 minutes d’autonomie d'enregistrement continu en XAVC 1080/50i ou 60i, 50 Mbit/s et écran activé. Sony qualifie sa caméra "d' exceptionnelle efficacité énergétique".  C'est une bonne autonomie mais elle implique d’acquérir la batterie optionnelle NP-F970. Comptez une centaine d'euros.
 
 
-un large viseur OLED de type 0,39 à large angle de vue et contraste élevé, composé de 1,44 million de points. Là aussi, un grand classique, c’est le viseur du PXW-X70.
 
-un écran LCD de type 3,5 et 1,55 million de points. Pas suffisant pour du 4K nous diront les experts. C’est aussi l’écran du PXW-X70.
 
-des capacités de diffusion en direct permettant la prise en charge d'un workflow sans fil, grâce à une connectivité Wi-Fi intégrée et une connexion FTP sans fil (QoS prise en charge après mise à jour du firmware.
 
-des options de connexions professionnelles standards : entrées XLR, 3G-SDI, HDMI, multi/micro USB, TELECOMMANDE et composite (phono),
 
-deux slots pour carte mémoire SDHC - SDXC: sauvegarde et enregistrement en mode simultané ou relais. Une solution désormais largement répandue en gamme pro. 
 
Prix : 3400€ HT. 4079 € TTC.
Disponibilité annoncée : fin mars 2016.
 
 

Meilleurs prix

Articles correspondants

 

 

Laisser un commentaire

Votre pseudo
Votre email (facultatif)
Je coche cette case pour être prévenu de l'ajout de commentaire par email
Votre commentaire (1000 caractères maxi)
Je coche cette case pour valider mon commentaire

La compacte PXW-Z150 débarque en 4K : les commentaires

gege Invité

11 Mars 2016 à 21:14 - ( Répondre à gege ) - Signaler un abus

a verifier si vraiment top ? ZOOM, luminosité à l'ntérieur d'une église le soir par ex/. netteté de l'image quant on zoom a fond?