Magazinevideo > Logiciels PC MAC > Tests de logiciels de montage > Tests de logiciels de montage PC

Prise en mains Pinnacle Studio 18

64 fois mieux ?

03 novembre 2014 par Thierry Philippon

Pinnacle Corel Studio 18 Ultimate

Prix fabricant : 100 Euros
 

ouverture studio18

Studio - un des logiciels de référence en matière de montage - développé par Corel, est dopé par la concurrence des autres logiciels concurrents comme Magix VDL, VideoStudio, Premiere Elements / pro, Vegas ou PowerDirector. Studio 18 se présente donc comme une version nécessairement améliorée et plus réactive que par le passé en regard de ses utilisateurs. Les anciens projets depuis Studio 16 ou 17 notamment, s'importent facilement, mais il est toujours conseillé de terminer un projet sur le logiciel avec lequel on l'a commencé, d’autant que certaines incompatibilités d'import peuvent s'observer. Vous pouvez tranquillement continuer à monter une ancienne version sur votre ancien Studio tout en installant Studio 18 car les chemins d'installation ne sont pas les mêmes et ne créent pas de conflits (connus).


Pour monter avec Pinnacle Studio 18, il suffit de posséder Windows 7 ou Windows 8 (OS 64 bits recommandé). En revanche, pour exploiter l'AVCHD ou la 4K, il faut un ordinateur plus ou moins musclé. Pinnacle recommande au minimum un Intel Core 2 Duo 2.66 GHz, Intel Core i5 ou i7 1.06 GHz ou ultérieur pour la prise en charge AVCHD et Intel Quick Sync Video. Il n'est pas précisé la configuration pour du 4K mais c'est au minimum celle pour de l'AVCHD.


A l'installation, si la mention "impossible de charger la table Launchcondition dans la requête SQL (...)" s'affiche (ça nous est arrivé), relancez depuis Tous les programmes \ Pinnacle Studio 18 \ Install Manager, c'est généralement très efficace ! Si la mention "NGStudio a cessé de fonctionner" s'affiche, les causes peuvent être multiples car c'est un affichage générique, consultez la base de connaissances de Pinnacle ou le site Declic Video FX. Enfin, ne vous étonnez pas de la lenteur de l'installation (notamment du temps entre les étapes d'installation), c'est long ! Attention, une fenêtre importante conditionnant la poursuite des opérations, peut venir s'afficher en arrière-plan derrière une autre fenêtre.


Un patch 18.0.1 est déjà disponible en date du 26/10/2014, soit quelques jours après la sortie du produit. Il évite notamment des situations de blocage lors de l'importation de projets montés avec des versions antérieures de Studio. Il résout aussi des mauvais fonctionnements (gels d'image) avec certaines caméras et DSLR ou des soucis à l'export sur DVD.


studio 18

Comme pour les versions antérieures, Studio existe en 3 versions :


  • -Pinnacle Studio 18, : 59,95 euros
  • -Pinnacle Studio 18 Plus : 99,95 euros
  • -Pinnacle Studio 18 Ultimate : 129,95 euros

 


Voir comparaison (onglet Comparatif) entre les 3 versions.


Un tarif de mise à niveau est disponible (69,95 euros au lieu de 99,95 euros pour Studio Plus et 89,95 euros au lieu de 129,95 euros pour Studio ultimate). Pas de version d'essai à l'heure où nous rédigeons cet article (mais remboursement possible). Pour en savoir plus, consultez le site www.pinnaclesys.com


A noter : Pinnacle Studio est également disponible pour iPad et iPhone.


Les 3 versions Pinnacle Studio 18, Plus et Ultimate partagent beaucoup de fonctionnalités identiques. Studio18 dans sa version de base, intègre le "nécessaire" : une bibliothèque de médias, des outils d'édition, de transition et de compositing, la faculté de créer des DVD avec menu, etc; on trouve même 17 pistes de musique Triple Scoop Music libres de droits d'excellente qualité. Retenez que ce qui manque à une version de base sont par définition, les "plus" des versions supérieures, c'est un peu normal !


Cependant la version de base a de fortes restrictions qui sont souvent levées dès la version "Plus" sans acheter la version Ultimate : on note ainsi beaucoup moins de pistes (6 vidéo et/ou audio au lieu de 24 ou illimité), pas de double système de fenêtre "source" et "master", pas d'accès aux effets basés sur des images-clés, pas de création possible de blu-ray, pas de prise en charge de l'audio Dolby 5.1, pas de prise en charge de l'XAVC-S ni du 4K, effets et modèles 2D / 3D en nombre plus restreint (1500), pas de Screen Capture, pas d'édition avancée de titres (motions), etc. Par contre, la version de base bénéficie de l'architecture 64 bits.


64 bits studio

Les deux nouveautés « claironnantes » de Studio 18 concernent d’abord l’évolution en 64 bits du logiciel qui n’était auparavant qu’optimisé pour des PC 64 bits, le distinguo est d’importance ! Studio peut détecter d’ailleurs désormais le type de système d'exploitation de votre PC (au cas où vous l'ignoreriez) et installer la bonne version en fonction. Vous trouverez dorénavant votre Studio favori dans C:\Program Files\Pinnacle\Studio 18


Il en résulte une réécriture du code du logiciel. La différence - sur le papier - est une amélioration de la façon dont le logiciel gère la RAM de votre PC.


Notez que du fait du passage au 64 bits, certains plugins proDAD, Boris Graffiti ou encore SmartSound (en 64 bits) notamment, ne sont plus fonctionnels le temps que les éditeurs de ces plug-ins s'adaptent. Smartsound fonctionnerait en 32 bits en revanche.


Autre conséquence : le choix possible en termes d'accélération matérielle entre les chipsets Intel Quick Sync, Nvidia CUDA, ou aucune accélération.


chutier studio18

La seconde nouveauté est la compatibilité de Studio avec le format XAVC-S (4K ou pas) comme les principaux logiciels rivaux d’ailleurs.


D’autres améliorations distinguent Studio 18. Mais comme l’évolution d’une version à l’autre demande une connaissance intime du logiciel et que le fabricant peut omettre de mettre en avant des fonctionnalités mineures (mais utiles), je me suis appuyé en partie sur les observations du site Déclic Vidéo FX que j'ai étudiées attentivement (pour certaines). Notons que l'intérêt de consulter un site indépendant spécialisé sur Pinnacle, est de pointer ce que l'éditeur a supprimé, sachant que les fabricants communiquent rarement sur ce point. Par exemple, il n'y a plus de compte Box.



> LIRE LA SUITE : Le test express de Studio 18

Le test express de Studio 18

studio18 export

Studio 18 est donc compatible avec le format XAVC-S. On a donc testé avec de vrais rushes XAVC-S en 4K, issus d’un Sony FDR-XA100, et ça marche bien, merci ! Avec un processeur et une Ram adaptés, le montage est fluide sur la time-line, pas de saccades à noter dans la fenêtre de visualisation.


On peut d’ailleurs aussi exporter au format XAVC-S, ce qui peut présenter un intérêt en termes de conservation du format d’origine. Il faut éventuellement se pencher sur les paramètres personnalisés pour régler le débit, plutôt que de se cantonner à l'automatisme d'export. L'encodage m'a semblé rapide, ce qui s'expliquerait par le code natif en 64 bits, mais en l'absence de point de comparaison précis, le gain est difficile à quantifier.


Concernant le 64 bits, les avantages sont multiples sur le papier. En théorie, cela se traduit par "je vais monter plus vite" ou plutôt, "je vais pouvoir accomplir plus de choses en un temps plus court". On est donc surtout tenté de pousser davantage sa machine (ou le logiciel) dans ses retranchements. Or tout le monde n'a pas la même machine. Conséquence possible, le gain visible en productivité peut varier d’un individu à l’autre. Autre avantage du 64 bits, cela facilite une bonne prise en charge de l'Ultra HD 4K et du format XAVC S.


studiobackslot
On le découvre lors de l'installation, parmi les autres nouveautés, Studio est « interfacé » avec un site (studiobacklot.tv) au moyen d’une icone sur le bureau, raccourci qu'on peut bien entendu supprimer. Le site backlot.tv vous propose des tutoriaux et des ressources (des fonds animés, des images) pour Studio. Le site propose 45 jours gratuits d’utilisation complète. Pas mal mais une fois les 45 jours passés, le prix est apparemment de 65,99 dollars pour un an, soit presque le prix de la version standard de Studio 18, c’est peut-être un peu cher payé…
Stduio18

-On peut déterminer sur la timeline une zone spécifique qui pourra être exportée. C'est une fonctionnalité qui n'est pas toujours présente sur les logiciels. La fonction existait toutefois sur les anciennes versions de Studio mais nécessitait la pose de marqueurs, c'était un peu lourd, source d'erreurs, et peu pratique. Ici rien de tel, il suffit de positionner 2 poignées, prêtes à l'emploi. Les monteurs risquent même d'en abuser. Un bon point donc.


écrats studio 18
-Dans un ordre d'idée voisine, on recense la fonction Combler l'écart / tous les écarts : elle consiste à supprimer automatiquement les espaces vides entre les plans. Cette fonction existe déjà chez Magix Video Deluxe. C’est toutefois louable que Studio l’ait intégrée. Seul dommage : la fonction n'est pas en grisé, même s'il n'existe aucun "trou" entre les plans à rectifier.
grouper studio18

Autre nouveauté, la fonction Grouper a pour vocation de déplacer des éléments ensemble, par exemple plusieurs clips. On applaudit car c'est très utile. On retrouve une fonction proche par exemple sur le logiciel Mac FCPX. Il faut se méfier au début car quand on sélectionne Grouper, rien ne se passe. Il faut déplacer les éléments pour se rendre compte que les éléments sont groupés. Les éléments restent groupés tant que vous ne les dissociez pas au moyen de la commande du même nom.


studio18 triple Scoop Music
Studio 18 s'enorgueillit aussi d'une collection de musiques libres de droits de chez Triple Scoop Music. Il s'agit de 17 morceaux disponibles dès la version standard de Studio 18. La qualité est inégale mais dans l'ensemble, excellente. Je peux même vous dire qu'un des morceaux, particulièrement évocateur, va être intégré dans une prochaine vidéo de magazinevideo. Dommage qu'il n'y ait que 17 morceaux dans les versions Plus et Ultimate ! A noter que l'emplacement de ces musiques - quand on n'est pas ultra familiarisé avec Studio - est un peu difficile à trouver : allez dans Bibliothèques, puis Audio / Public.
newblue

-une nouvelle collection complétée d'effets NewBlue valable uniquement pour la version Ultimate : il s'agit de Film Effect, Essentials II, VI et VII, NewBlue Stabilizer. Pinnacle évoque 55 modules externes (plug-ins). Notez les transitions Lightblends et Motionblends, il y en aurait 800 de plus au total (mais à quoi ça peut bien servir ??)


-700 préréglages font enfin leur apparition.



(Prise en mains Pinnacle Studio 18)

Soutenez nos rédacteurs
Des tests objectifs, des articles pointus,
dépendent de votre soutien

Pinnacle Corel Studio 18 Ultimate

Prix fabricant : 100 Euros
Voir les 168 avis d'internautes et donner le vôtre