Magazinevideo > Logiciels PC MAC > Tests de logiciels utilitaires

Convertir vos projets FCP7 / FCP6 vers FCPX

avec 7toX

07 février 2012 par Thierry Philippon - Mis à jour le 15 février 2012

 

7toX

Apple a sorti une importante mise à jour (la 10.0.3) qui voit resurgir le fameux montage multi-angle FCPX qui existait sous FCP6 et FCP7. Mais une amélioration plus spectaculaire est l'application tierce 7toX qu'Apple recommande et qui ne grèvera pas votre budget puisqu'elle coûte moins de 8 euros ! Cette application est à la fois précieuse et très attendue puisqu'elle permet - dans son principe général - d'importer et convertir des anciens projets FCP7 ou FCP6 sous FCPX.


Pour mesurer l'importance de cette fonctionnalité, il faut savoir que ce fut l'un des principaux griefs des détracteurs de FCPX à sa sortie, ou tout du moins l'une des fonctionnalités dont l'absence avait cristallisé toutes les colères : comment pouvait-on concevoir un logiciel qui ne prenne pas en charge tous les travaux antérieurs du monteur ? Apple avait bien tenté de se justifier, arguant à la fois que FCP inaugurait une nouvelle "ère du montage", et que les deux applications pouvaient coexister (sur deux partitions distinctes de préférence). Mais le jonglage éventuel entre deux logiciels ne passait pas du tout ! Et à la colère s'ajoutait un certain scepticisme que les deux versions puissent communiquer un jour entre elles vu l'architecture très différente de la nouvelle application de montage dont les développeurs eux-mêmes avouaient la complexité.


Dès la sortie de FCPX, Apple suggérait pourtant que la porte n'était pas fermée à des "moulinettes" tierces capables de transcoder. Ainsi est apparu notamment l'utilitaire multi-plateforme CatDV 9.0 (non testé) dont la version pro vaut tout de même 275 euros, soit davantage que FCPX lui-même (239 euros) !


7toX
C'est là que l'application 7toX d'Intelligence Assistance intervient pour 7,99 euros (disponible sur l'App Store). Elaborée par Philip Hodgetts, un orfèvre en matière de gestion de métadonnées, l'appli fonctionne aussi bien sous Snow Leopard que sous Lion dès l'instant où FCPX est en 10.0.3, et gère aussi bien les projets provenant de FCP7 que de FCP6 (testé). Final Cut Express est malheureusement exclu du jeu en revanche, car il ne gère pas le XML dont l'application a besoin. Autre recommandation, il faut avoir bien entendu conservé l'application FCP7 (ou FCP6) et pas seulement les Projets pour exporter en XML ! J'ai lu des critiques assez dingues de la part d'utilisateurs à ce sujet ! A noter (non vérifié) que 7toX serait disponible avec la version d'essai de FCPX.

> LIRE LA SUITE : Le test

Le test

FCP7


Autant le dire d'emblée, cette moulinette marche plutôt bien, surtout pour le prix dérisoire qu'elle coûte. On est un peu ébahi de se retrouver avec ses fichiers, points-clés, sections audio, issus de FCP7 et de bénéficier dans le même temps des nouvelles fonctionnalités de FCPX telles que le principe de la Magnetic Time-line pour ne citer que lui.


Mais au fait, comment ça marche ? Le principe de fonctionnement repose sur l'export d'un fichier XML depuis FCP7 (ou FCP6), fichier qui est converti par les algorithmes de 7toX. Vous pouvez inclure les plans Master ou pas (qui s'afficheront dans un dossier du même nom), cela reste une option décochable. Le programme tiers vous demande alors si vous souhaitez importer le fichier converti directement sous FCPX. Notez que vous pouvez temporiser et le laisser en l'état pour le gérer plus tard.


Si vous optez pour la conversion immédiate, 7toX loge (recopie) vos fichiers médias de FCP7 dans le dossier Events (Evénements) de FCPX. Vos fichiers apparaissent sur FCPX dans le dossier "Plans Master". Sur votre disque dur, ils sont regroupés fort logiquement dans Final Cut Events / nom de votre dossier / Original Media. Attention, 7toX ne recopie pas les fichiers "rebut" qui ne sont pas référencés dans l'export XML. Mais si vous le désirez, vous pouvez - sans difficulté aucune via la fonction Importer fichiers - les réimporter un par un (ou par blocs) ultérieurement.


Votre séquence montée provenant de FCP7 se retrouve également dans FCPX, logée dans un dossier distinct nommé "FCP7 Sequences" (même s'il s'agit de séquences provenant de FCP6). L'ex-séquence FCP7 se présente désormais sous la forme d'un fichier "composé" (Compound Clip). Comme par magie, tous les éléments sont là et accessibles. Pour éditer les éléments qui composent votre séquence, il faut ouvrir la séquence dans l'éditeur (Control Clic "Ouvrir dans la Timeline") mais je vous conseille de le faire APRÈS avoir ajouté votre "fichier composé" dans un projet par un simple glisser-déposer sur la Time-Line. A défaut, votre séquence import FCP7 ne sera pas ajoutée au projet dans la Time-Line. Attention, selon la puissance de votre Mac, et l'importance de votre projet, ces opérations peuvent être lourdes à gérer pour votre Mac. Déplacez au besoin lentement votre fichier composé jusqu'à apparition du signe "+" et relâchez. Un petit truc : si la roue multicolore se met en action, attendez en maintenant la séquence au-dessus de la Time-line...


Vous pouvez ajouter la séquence composée sur un Projet existant ou préférer créer un nouveau Projet.


FCPX
Bien entendu, vous n'êtes pas obligés de placer l'intégralité du fichier composé. Vous pouvez ne saisir qu'une section grâce aux fameuses poignées jaunes de FCPX.
7toX

On est aussi agréablement surpris qu'en affichant un clip dans le navigateur d'événements (clic droit sur le clip) depuis la Time-Line, la portion précise du clip monté sous FCP7 s'affiche en jaune dans le navigateur d'évenéments. Très pratique pour se repérer.


Quoi qu'il en soit, après plusieurs jours d'essais (avec une configuration non-optimale) et une première mise à jour (la 1.0.1), l'application tourne de mieux en mieux. Elle convertit les séquences simples ou complexes, de façon remarquable même si certains de nos projets complexes ne passent pas (j'en cherche la raison). La conversion est très rapide (quelques secondes ou dizaines de secondes), c'est appréciable...


On peut rencontrer plusieurs types de projets sous FCP7 qui peuvent se comporter d'une façon assez différente selon les cas sous FCPX. En voici quelques exemples :


7toX


-Avec un montage "simple" composé d'1 ou 2 pistes vidéo, quelques effets de transitions et des fondus simples, quelques traitements audio, la moulinette 7toX marche bien ! Elle vous réservera assez peu de mauvaises surprises, mais bien que la conversion paraisse "réussie", il faudra prévoir une grosse phase de nettoyage car beaucoup d'éléments, inexistants sous FCPX ou qui se présentent d'une toute autre façon, ne sont pas pris en compte correctement, voire pas du tout.


Ainsi quelques atténuations ou raccords audio sont sans équivalence stricte sous FCPX. Il en va de même de quelques fondus colorés qu'il faudra donc réajuster. Les titrages peuvent nécessiter un réajustage et les polices ne seront pas forcément identiques. Les titres utilisant un module 3D ne sont pas reproduits du tout. Si vous avez utilisé des filtres de désentrelacement, ils ne seront pas reproduits.


Pour vous donner un ordre d'idée, un de nos montages de 6 minutes sous FCP6 comporte 150 éléments non reproduits ou modifiés sous FCPX. Ca paraît beaucoup mais en réalité c'est gérable. Par exemple 40 filtres de désentrelacement (devenus inutiles) sont passés à la trappe et pratiquement autant de Cross fade audio 0 dB ont été remplacés par des Cross Dissolve. Ce n'est pas si dramatique, juste un peu de travail à refaire, voire à perfectionner avec les outils nouveaux de FCPX...


Il faut aussi savoir que tous les montages effectués avec des éléments provenant de Livetype ou Motion ne sont pas pris en compte directement. J'avoue n'avoir pas creusé cet aspect (le reste occupait déjà suffisamment !) qui est à prendre en compte.


7toX


7toX


7toX


A chaque modification ou suppression, FCPX vous indique le changement opéré par la moulinette 7toX au moyen de l'indication d'une petite balise rouge et sur la gauche de la Time-Line, vous pouvez voir toutes les balises et les identifier une par une facilement.


7toX


7toX


- 7toX gère de façon encore plus spectaculaire les projets plus complexes : comme on le voit sur les visuels ci-dessus (avant / après), nous lui avons fait convertir avec succès un projet composé de 15 (!) pistes vidéo superposées, garnies de splits audio, pose de points-clés, titrages, etc. Il aurait pu aussi traiter l'édition multi-cam.


7toX


7toX


-Les situations de blocage total (impossibilité de transférer un Projet) semblent de plus en plus rares depuis la mise à jour 1.0.1 de 7toX. La mise à jour semble avoir notamment résolu les blocages de projets comportant des plans en DV ou des sons enregistrés en 44,1 KHz. A défaut, tentez de déterminer quel élément est fautif peut s'avérer difficile, voire impossible, en tout cas au stade de la connaissance de l'application de conversion et du nombre encore faible de retours utilisateurs.
7toX

- même avec la mise à jour 1.0.1, le rendu sous FCPX peut bloquer sur des projets très complexes, en raison d'éléments qui effectuent un rendu "infini" (désolé, je n'ai pas eu la patience d'attendre plus de 2 heures !).


7toX


Parmi les petits trucs bons à savoir, vous ne devez pas ouvrir vos deux applications en même temps (si elles sont situées sur le même disque), sinon vous récolterez le message ci-dessus. Plus pernicieux - j'ai perdu beaucoup de temps avant de comprendre le truc - après l'export XML depuis FCP7, il faut D'ABORD lancer FCPX AVANT de lancer la moulinette, sinon un message énigmatique vous avertit que "l'événement est déjà ouvert par le même utilisateur et que du coup, le second document ne peut pas être ouvert".


Les fichiers Photoshop (.PSD) ne sont pas ajoutés au dossier Evénements. Mois graves, les fichiers image Pict ne sont pas pris en compte, ils sont remplacés par des Tiff. Important aussi : mettez à jour vos Projets Motion avant de convertir avec 7toX.


7toX
Pour m'amuser tout à fait sérieusement (!), j'ai repris un montage de 52 minutes réalisé sous FCP6 qui a été digéré - difficilement mais efficacement - par FCPX comme on le voit sur la vue ci-dessus. Au total, plus de 350 éléments modifiés mais une grande majorité de ces éléments concernent des éléments de type filtres audio ou filtres de désentrelacement qui n'ont pas leur équivalent sous FCPX. Il y a tout de même du travail de nettoyage, mais comme dit le proverbe, quand on veut, on peut...


(Convertir vos projets FCP7 / FCP6 vers FCPX)

Conclusion

Notre verdict est partagé. Oui incontestablement, un très gros effort a été accompli en matière de rétro-compatibilité FCP7-FCPX pour combler une lacune qui irritait au plus haut point les plus mordus de Final Cut. De plus, le tarif quasi symbolique de l'application (moins de 8 euros) est de bonne augure, rompant avec l'habitude de prendre les Macusers pour des vaches à lait. Enfin, les projets FCP6 sont tout aussi bien acceptés que ceux de FCP7, une bonne nouvelle.


FCPX
L'application semble convenir aux projets simples et même aux montages multi-caméras. Mais pour les projets complexes, voire très complexes, la nécessité de corriger les éléments variants entre FCP7 et FCPX pourraient décourager certains monteurs et relativisent l'intérêt d'une telle "moulinette". Ajoutons le regret que l'application ne fournisse aucune solution pour les dizaines de milliers d'utilisateurs qui utilisent Final Cut Express à travers le monde. Malgré tout, c'est une application à essayer si la récupération de vos anciens projets est une préoccupation constante.


(Convertir vos projets FCP7 / FCP6 vers FCPX)

Soutenez nos rédacteurs
Des tests objectifs, des articles pointus,
dépendent de votre soutien

Donner un avis

Votre pseudo
Votre email (facultatif)
Je coche cette case pour être prévenu de l'ajout de commentaire par email
Votre avis (1000 caractères maxi)
Je coche cette case pour valider mon avis