Magazinevideo > Apprendre > Technique vidéo

Tout savoir sur vos batteries Li-Ion

l'énergie des caméras et appareils photo

24 mai 2010 par Thierry Philippon - Mis à jour le 01 mars 2017

 

batterie

Les batteries sont toujours au coeur des préoccupations des gens d'images car elles sont le corollaire de l'utilisation des caméras et autres appareils photo. Pas de préparation de tournage, pas de prise de vues, sans préparation des batteries.


La batterie de la caméra ou de l'appareil photo concentre par ailleurs toutes les angoisses car la scène irremplaçable du film que l'on réalise lors d'un voyage au bout du monde ou le "oui" d'un mariage, est non-reproductible. Une autonomie insuffisante au moment de filmer a une incidence lourde et irrémédiable. Alors autant se prémunir.


Le budget batterie est également loin d'être anodin. Sachant qu'une unique batterie est souvent insuffisante, et qu'une batterie perd de son efficacité après 2 ou 3 ans seulement, on hésite souvent entre la batterie d'origine et le très grand choix de batteries génériques. Et de manière plus générale, quelles précautions prendre avec ses batteries au lithium-ion ? Comment les préserver au mieux ?


Voici tout ce qu'il faut savoir sur nos amies les batteries.



> LIRE LA SUITE : Les batteries Li-Ion au scalpel

Les batteries Li-Ion au scalpel

Batterie Li-ion

Les batteries au Lithium-ion (Li-Ion) dominent le marché depuis les années 2000. A énergie égale avec les anciennes Nickel Métal Hydrure (Ni-MH), elles pèsent 1/3 de moins. C'est une propriété physique indiscutable. Par conséquent, elles peuvent bénéficier de capacités volumiques plus élevées.


Elles s'affranchissent aussi de l'effet mémoire qui se produisait autrefois lors du rechargement, tant que la batterie n'était pas vidée. Et elles se déchargent moins que leurs prédécesseurs en cas de non-utilisation (entre deux tournages). Les spécialistes évoquent une perte de moins de 10% de charge par mois au grand maximum, dans un environnement hygrométrique adapté bien sûr. Avec les Ni-MH, on tournait plutôt au-dessus des 30%.


Les Lithium-Ion sont par ailleurs équipées d'un dispositif de protection interne pour éviter de brûler ou d'exploser. Certes, cette sécurisation n'a pas empêché Samsung et son Galaxy Note 7 de subir l'un des plus gros revers industriels de son histoire, précisément à cause d'une batterie... Rappelons qu'il s'agissait d'un problème spécifique de conception propre à Samsung qui a conçu une batterie dont les plaques contenues à l'intérieur des cellules étaient soumises à une telle pression physique que les pôles + et - se touchaient dans certains cas. Il en résultait un court-circuit, et la suite qu'on connaît...


Heureusement, même si ces incidents exceptionnels de batteries font les choux gras des medias et des réseaux sociaux, la plupart des batteries ne subissent jamais ce type de désagrément. Pour ma part, je n'ai jamais entendu parler dans mon entourage proche et je n'ai jamais vécu moi-même d'incidents de batteries de ce genre.


 
ecran

Recentrons-nous sur les préoccupations premières des utilisateurs qui concernent l'autonomie et la durée de vie des batteries, y compris quand celles-ci "restent à la maison". En soi, les Lithium-ion ne peuvent pas tenir un très grand nombre d'années car elles subissent toujours un peu de corrosion interne. C'est pourquoi des utilisateurs s'étonnent que leurs batteries, même peu utilisées, finissent par ne plus pouvoir se recharger.


Côté cycles, on estime en moyenne entre 700 et 1000 le nombre de cycles de charge / décharge d'une batterie. En imaginant - cas théorique mais peu probable - que vous rechargiez votre batterie tous les jours de l'année, vous auriez donc environ 2 années entières de tranquillité. Un peu moins si la batterie est de provenance douteuse et qu'elle est restée longtemps inutilisée avant d'être vendue.


Il est conseillé de ne pas recharger une batterie complètement - autrement dit de ne pas la laisser se vider complètement - car la recharge sera d'autant plus longue.


Parmi les fonctions grandes consommatrices d'énergie, le zoom, l'écran, le Wi-Fi ou le stabilisateur, sont connus pour être dévoreur d'énergie. Les arrêts et démarrages de la caméra ou de l'appareil photo sont aussi assez gourmands.



(Tout savoir sur vos batteries Li-Ion)

Batteries de marque, génériques et de contrefaçon

batterie arrière


Les batteries de marque sont estampillées du nom de la marque ou d'un nom commercial (par exemple Airforce) et vendues souvent dans un réseau relativement réputé (le site de la marque quand il existe, et les grandes enseignes comme Darty, La FNAC, Boulanger...). Les batteries génériques remportent un très vif succès car comme les médicaments, elles sont présentées comme ayant les mêmes capacités mais leur prix est considérablement moins élevé. Pas de difficulté à être moins cher car les batteries de marque sont particulièrement onéreuses sans que la justification des prix ne soit évidente, surtout pour des batteries souvent "made in China".


Ce sont surtout les batteries optionnelles pour lesquelles les écarts de prix sont vertigineux : une NP-FV100 Sony d’une capacité de 3900 mAh se décroche entre 100 et 120 euros dans les enseignes spécialisées (parfois plus selon le magasin ou le site), alors que son équivalent générique se décroche toujours aux alentours de 40 à 45 euros. Le prix est donc divisé par au moins x2,5 !


Les batteries de marque posent un second souci, c'est qu'elles sont la cible de la contrefaçon. En effet imiter pour quelques euros l'aspect et d'une batterie vendue très chère, est une affaire juteuse. Sur les moyens de reconnaître une batterie contrefaite (Canon), on pourra lire l'excellente enquête (en français) de tazintosh. Les batteries contrefaites, en général, sont correctement reconnues par votre appareil mais ont une autonomie inférieure car leur capacité n'est pas, celle annoncée. En effet, si on contrefait l'extérieur d'une batterie, c'est qu'il y a de grandes chances que les composants internes de la batterie soit aussi contrefaits.


Dans ce contexte, les batteries génériques tirent assez bien leur épingle du jeu. Des spécialistes des batteries les proposent toute l'année. Elle sont toutefois plusieurs inconvénients elles aussi qu'il faut connaître :


batterie-type


D'abord il faut bien regarder l’ampérage annoncé. Comme on le voit ci-dessus sur ce site spécialisé dans les batteries génériques, parfois, l'ampérage de la référence pourtant nommé "type" est inférieur, voire très inférieur à celui de la batterie d'origine. Une même dénomination de batterie peut - selon le manque de rigueur du site Web - se décliner sous des ampérages différents, alors que bien évidemment, une référence = un ampérage déterminé, deux ampérages différents = 2 références différentes ! Ici l'ampérage correct de la NP-FV100 est de 3900 MAh. Il ne devrait pas être de 1960 Mah et encore moins de 980 Mah.


batterie

(ci-dessus, à gauche batterie Panasonic d'origine, au centre et à droite batteries génériques).


 


D'autre part, les batteries génériques peuvent s'essouffler plus vite à la longue car leur condition de stockage est plus aléatoire qu'avec la batterie de marque. Entendez par là : elles peuvent être restée longtemps invendues avant d'être vendue. Or on a vu (plus haut) que même inutilisés, les batteries Li-Ion perdaient de leur capacité au fil du temps.


batterie générique
N'hésitez pas à voter pour notre sondage sur les batteries génériques


(Tout savoir sur vos batteries Li-Ion)

6 trucs bons à savoir sur vos batteries

sclapel

Enfin, voici 6 trucs d'entretien, pas tous suffisamment connus ni très suivis !


1er truc : N'attendez pas 3 semaines... ou 3 mois avant de recharger une batterie dont vous ne vous servez pas. En cas d'interruption prolongée des batteries, "recyclez" vos batteries. Elles doivent être entretenues au moyen d'un cycle de charge/décharge complet tous les 2 mois environ, dans l'idéal même tous les mois. Et retirez les batteries de la caméra ou du chargeur, si vous ne les utilisez pas durant un long laps de temps.


2e truc : Les batteries sont prévues pour fonctionner normalement entre 0°C et +40°C. Cela signifie qu'au-delà, il y a risque de surchauffe. Le cas le plus connu est le soleil à travers les vitres d'un véhicule.


3e truc : au-dessous de 0°C, les batteries vont perdre en autonomie, jusqu'à 30 à 40% dans les cas les pires. Mais elle restent parfaitement utilisables, au moins jusqu'à -15° (vécu et vérifié ! ).


4e truc : Lors de la première utilisation d'une batterie, elle n'atteint pas sa pleine capacité. Ce n'est qu'au bout de 2 à 3 cycles qu'elle atteint sa pleine capacité. Ne tirez pas des conclusions hâtives dès la 1re utilisation.


infos batterie


5e truc : ne conservez pas plusieurs mois des batteries complètement vides, cas fréquent chez les vidéastes qui filment 3 à 4 événements par an et qui pensent inutiles de laisser chargée une batterie qu'ils ne vont probablement pas réutiliser avant plusieurs mois. Malgré tout, les batteries doivent être conservées chargées pour ne pas s'endommager : les fabricants recommandent généralement de ne pas descendre au-dessous de 40% de la capacité totale et de les "stocker" à basse température (de -10° jusqu'à 30°C maxi).


batterie générique

6e truc : sachez que le nombre de cycles de charge/décharge est prédéterminé (le chiffre est non communiqué par les fabricants mais il tourne autour de 700 à 1000), il est donc normal de changer de batterie au bout d'un certain temps et en tout cas en cas d'utilisation intensive. Donc attention si vous achetez du matériel d'occasion. Vérifiez si avec le camescope ou l'appareil photo, il s'agit ou non de la batterie d'origine. Et depuis combien de temps la batterie a été achetée.



(Tout savoir sur vos batteries Li-Ion)

Soutenez nos rédacteurs
Des tests objectifs, des articles pointus,
dépendent de votre soutien
Voir les 7 avis d'internautes et donner le vôtre