Magazinevideo > Accessoires et multimédia > Cartes mémoires et batteries > Tests cartes mémoire SDHC / SDXC

Boîtier de protection PNY pour cartes mémoire

17 novembre 2012 par Antoine Desir

 

Les cartes mémoire sont maintenant le support de prédilection des photographes et des vidéastes. En grand public, c'est le règne de la carte SD, avec ses évolutions SDHC et SDXC. En photo et en vidéo professionnelle, on trouve ce même type de carte, mais aussi la carte CompactFlash, plus grosse et plus rapide. Bien que ces cartes soient plus résistantes que les bandes, elles doivent être protégées. PNY vient de commercialiser un boîtier spécialement adapté pour éviter que nos cartes souffrent d'un environnement agressif.



> LIRE LA SUITE : Résistance et "étanchéité"

Résistance et "étanchéité"

PNY


Nous avons marché dessus, nous l'avons lancé en l'air, il a chuté de plus de 3 mètres : pas de dégâts. Il n'est pas destiné à passer sous les roues d'un camion, mais il ne lui arrivera rien si vous vous asseyez dessus.


Le plastique extérieur est résistant et pas trop rigide, il marque peu. Attention, ce n'est pas du caoutchouc, il n'a pas de fonction amortissante. Le plastique intérieur est assez souple, mais ne procure pas non plus un amortissement véritable comme une mousse pourrait le faire. Son élasticité sert surtout à tenir les cartes en place lorsqu'elles sont bien insérées dans leur emplacement.


PNY
Le boîtier protège bien des projections d'eau comme nous l'avons testé. Les éclaboussures ne lui font pas peur, un simple essuyage lui rendra sa propreté. Par contre, il n'est pas étanche. S'il supporte bien une légère douche, pas question de lui faire prendre un bain. L'eau rentre assez facilement lorsque le boîtier est plongé dans l'eau. A noter que ce n'est pas forcément grave, les cartes mémoires supportent l'eau, si elle sont impeccablement séchées avant usage.


(Boîtier de protection PNY pour cartes mémoire)

Manipulation

PNY


Si le boîtier se ferme facilement, il est plus difficile à ouvrir. Il faut fortement le presser pour écraser le joint et libérer ainsi le loquet d'ouverture. Nous aurions aimé une encoche ou un renfoncement pour que le doigt ait plus de prise sur ce loquet. De même, si le boîtier a des bords arrondis tout à fait adaptés, le loquet a deux angles assez saillants. Ils ne sont pas coupants, mais assez agressifs (un simple coup de lime résout ce souci facilement). Une solide attache vous permettra d'y glisser une petite sangle si le besoin se fait sentir. Le relief quadrillé permet de bien le prendre en main, même s'il est mouillé.


(Boîtier de protection PNY pour cartes mémoire)

Conclusion

C'est un accessoire très pratique que commercialise PNY. Il trouvera sa place dans les fourre-tout des photographes et vidéastes qui prennent soin de leur cartes mémoire. A 12 euros, ce n'est pas la peine de se priver de la sécurité apportée. Hama et Gepe proposent des étuis rigides similaires à des tarifs comparables, mais ils semblent moins aboutis que celui de PNY.


Points forts


Solidité
Préhension facile
Capacité de 4 cartes CompactFlash ou 8 cartes SD


Points faibles


Étanchéité incomplète
Loquet difficile à manipuler



(Boîtier de protection PNY pour cartes mémoire)

Soutenez nos rédacteurs
Des tests objectifs, des articles pointus,
dépendent de votre soutien

Donner un avis

Votre pseudo
Votre email (facultatif)
Je coche cette case pour être prévenu de l'ajout de commentaire par email
Votre avis (1000 caractères maxi)
Je coche cette case pour valider mon avis