Magazinevideo > Actus > Actus photo

Canon Eos 6D Mark II : à l'Est, rien de nouveau ?

04 juillet 2017 par Thierry Philippon


L'affiche semblait prometteuse. Un Eos 6D Mark II flambant neuf annoncé pour cet été. La raison de saliver ? Deux générations de processeurs séparent l’Eos 6D Mark II de son prédécesseur, l’Eos 6D. On est ainsi passé du Digic 5 au Digic 7. Le nouveau processeur s’associe à un capteur CMOS Dual pixel (incontestablement utile pour la vidéo) de 26,2 Mp. Outre une dynamique élevée, le capteur offre ainsi une sensibilité élargie allant jusqu'à 40.000 ISO… et même 102.400 ISO si nécessaire ! Canon a raison de miser sur la sensibilité, car c’est une des grandes qualités du Full Frame sur les boîtiers Mirroless par exemple (Micro4/3).
 
Autre attrait apparent, l’Eos 6D MII se caractérise par un autofocus de 45 points personnalisable, annoncé comme très précis, tout comme le suivi AF stipulé comme souple avec des laps de temps de réaction très courts. Petit plus appréciable, l’écran LCD tactile et orientable (un progrès attendu vs 6D précédent) permet de passer d’une zone de mise au point à une autre par un tapotement sur l’écran, ce qui facilite le contrôle du point lors d’un cadrage effectué par-dessus une foule par exemple.
 
Point d’orgue de l’EOS 6D Mark II, il s’agit du premier EOS plein format doté d’une stabilisation vidéo sur 5 axes. Une manière sans doute de répondre au GH5 récemment suréquipé sur ce point et à l’Olympus OM-D EM-1 Mark II, à la stabilisation également très performante. Mais il restera à tester la stabilisation Canon sur le terrain. L’EOS 6D Mark II est aussi le premier reflex Canon proposant un intervallomètre intégré.
 
 
Côté vidéo, c'est la douche froide. Certes, l'Eos 6D MII enregistre en 1080p à 60, 50, 30, 25 et 24p, selon qu'on filme en Pal ou NTSC. Mais la très grosse surprise est l’absence d’enregistrement UHD / 4K, hormis en mode Time-lapse qui peut enregistrer en UHD. Un manque assez regrettable pour un boîtier sortant en 2017 et censé être encore sur le marché en 2020 (a minima) si l’on en juge par la très longue carrière du prédécesseur (près de 5 ans). Il est vrai que les firmwares autorisent des évolutions après mise sur le marché du boîtier. Mais l’impact psychologique d’un boitier haut de gamme proposé à plus de 2000 € nu sans 4K, est certain. Ajoutez la limitation à 29 minutes et 59 secondes, l'Eos 6D est un boîtier photo avec la restriction vidéo d'usage.
 
 
Pour autant, si l’absence est regrettable, elle s’explique. Canon semble vouloir protéger à la fois son Eos 5D Mark IV, ses très chères caméras haut de gammes ou encore suggérer à l'utilisateur vidéo de se rabattre sur un XC-10-XC15 à l’ergonomie déroutante.
 
Tout de même, pourquoi également fair l'impasse sur la prise casque, reproche déjà fait au prédécesseur ? En quatre ans, Canon n'a pas eu le temps de lire les tests et d'écouter ses clients ? 
 
Maigre consolation, comme son prédécesseur, l’EOS 6D Mark II gère le Wi-Fi, le Bluetooth et le GPS, fonction souvent abandonnée par les concurrents et pourtant très utile aux pros. Un smartphone peut d'ailleurs piloter le 6D MII. 
 
 
En option, Canon propose le grip-batterie BG-E21 qui peut contenir deux batteries LP-E6N ou LP-E6. En augmentant l’autonomie de l’appareil, le grip BG-E21 double le nombre de vues possibles. Le BG-E21 reprend les touches de commande de la partie droite du boîtier EOS 6D Mark II. Cela signifie que l’ensemble boîtier + poignée peut être utilisé exactement comme le boîtier seul, le photographe retrouvant dès lors la même ergonomie qu’en cadrage horizontal. 
 
Pour finir, signalons que Canon classe son 6D MII en catégorie "Expert" et non pro. Mais à plus de 2000 euros le boîtier nu, compte tenu de la cherté des optiques Canon, le terme « pro » semble plus indiqué, non ? Pour la vidéo, la belle sensibilité, la stabilisation 5 axes, et l'Autofocus prometteur, donnent envie, mais les insuffisances semblent trop nombreuses eu égard à l'investissement prix. Un Nikon D750 ou bien sûr, un GH5, sont de très forts concurrents, si l'on accepte (pour le Lumix) de shooter avec un capteur de taille plus réduite.
 
Prix et disponibilités :
EOS 6D Mark II (boîtier) : 2099 €
Eos 6D Mark II + 24-105mm f/3.5-5.6 EF IS STM : 2499 €
Dispo fin juillet 2017

Meilleurs prix

Articles correspondants

 

 

Laisser un commentaire

Votre pseudo
Votre email (facultatif)
Je coche cette case pour être prévenu de l'ajout de commentaire par email
Votre commentaire (1000 caractères maxi)
Je coche cette case pour valider mon commentaire

Canon Eos 6D Mark II : à l'Est, rien de nouveau ? : les commentaires

Marzen Invité

05 Juillet 2017 à 14:26 - ( Répondre à Marzen ) - Signaler un abus

Il est à préciser que les points autofocus sont tous au centre et ne couvrent même pas la règle des tiers. Ceci rend presque inintéressant les 45 points car il faudra très souvent recadrer avec le risque que le sujet bouge et avoir des flous (surtout si on utilise une forte ouverture pour le portrait). Bref, c'est bien mal pensé. Le 80D est bien plus intéressant sur ce sujet.
Philippe Invité

05 Juillet 2017 à 20:31 - ( Répondre ) - Signaler un abus

Vous l'avez testé pour affirmer vos propos ?