Magazinevideo > Caméra & Photo, Stabilisateur, Drone > Tests photo > Tests compacts experts et bridges

Article en PDF
Pour lire ce PDF, abonnez-vous Premium !

Test Sony ZV-E10

du Vlog en APS-C

 

30 juillet 2021 par Thierry Philippon

Acheter

VLOG ZV-E10 + 16-50MM

Aide Digit-Photo

Le site de vente en ligne DIGIT-PHOTO est un spécialiste du secteur photo-vidéo, pour amateurs comme pour professionnels. C'est une enseigne sérieuse que nous vous recommandons. Le site est basé en France (à Metz), il applique le droit français (TVA) et paye ses impôts... en France ! :)
Les tarifs sont alignés sur ceux des autres sites avec la TVA, ce qui vous évite tout problème ultérieur avec les douanes.
Les frais de port sont gratuits dès 40 € d'achat, avec une expédition en 24H.

Retourner le matériel est possible et facile. Il dispose d'un magasin physique si vous souhaitez y tester un appareil.

C'est un site que nous avons testé avec des ventes réelles avant de devenir partenaire. Et les résultats ont été très bons.

Nous percevons un petit pourcentage sur les ventes, sans que le prix soit plus élevé pour vous, bien entendu.

Prix fabricant : 750 Euros
 

ZV-E10

Avec le ZV-E10, proposé à 750 seulement (850 euros avec optique 16-50mm), Sony améliore son compact ZV-1, dédié tout comme lui, au Vlog et aux voyageurs. Du moins est-ce le discours du fabricant nippon qui aime bien catégoriser. Car le ZV-E10 est aussi parfaitement capable de photographier / filmer de façon plus classique, sachant qu'avec unboîtier photo-vidéo, on ne se contente pas de photographier / filmer sa bobine !


ZV-E10

Les "ZV" sont une catégorie située en "entrée de gamme" des A6600 et A6100, A7c, etc. Différence de taille avec le Sony ZV-1, cette fois l'utilisateur peut filmer / photographier avec un boîtier à objectifs interchangeables à monture E et bénéficier ainsi d'un grand capteur, d'une meilleure sensibilité et d'une focale grand-angle adaptée à vos envies. En effet, fini le relativement petit format 1 pouce et son optique fixe, désormais le ZV-E10 dispose d'un capteur APS-C de 24,2 M couplé au processeur BIONZ X de Sony, plutôt de qualité.


Enfin, la ZV-E10 se singularise par sa capacité à se transformer en webcam par connexion à un PC ou smartphone.


Passons au test. Certaines fonctions sont abordées succinctement car elles sont déjà largement décrites dans le test du ZV-1. Vous pouvez bien sûr vous y référer.


Testé sur modèle n° 3770019


Prix : 750 € / Dispo depuis août 2021
Option : Kit ZV-E10 + zoom motorisé E PZ 16-50mm F3.5-5.6 OSS : 850 €.



> LIRE LA SUITE : Le test du Sony ZV-E10

Le test du Sony ZV-E10

ZV-E10 stabilisation

Qui dit Vlog, dit importance de la stabilisation. Pourtant cela commence par un petit bémol à ce tableau : la stabilisation du capteur fait défaut, seule subsiste une stabilisation optique (celle de l'optique justement) correspondant à une stabilisation Standard, ou, en complément la stabilisation électronique correspondant à la Stabilisation Active. Ce dernier mode est plutôt dédié au filmage en marchant. Précisons toutefois que le mode Active recadre et donc stabilise tout en augmentant assez fortement l'angle de champ, ce qui rend l'image moins fluide pour les travellings. Ce dernier mode enregistre aussi les données gyroscopiques gérables au montage avec l'application Sony Catalyst (gratuit, pour ordi de bureau) ou Movie Edit add-on (pour smartphone). Pourquoi pas mais un peu restrictif à certaines applications donc.


Amélioration, le passage au Zoom Image Claire n'active plus automatiquement la stabilisation Active. Ouf ! C'était un principe (contestable) de certains boîtiers Sony qui a été abandonné.


Le ZV-10 octroie une fonction supplémentaire de stabilisation qui consiste - au lieu de s'en référer à l'automatisme - de choisir manuellement son degré de stabilisation en fonction de l'optique et de la focale choisie dans le menu. Mais je n'ai pas été convaincu par l'efficacité de ce réglage manuel. Sinon, une solution radicale est la fixation sur un Gimbal comme le Zhiyun Crane M2 par exemple ou DJI RSC2 (un peu toutefois surdimensionné).


Enfin la stabilisation fonctionne en 4K comme en FullHD. Il n'en a pas été toujours ainsi, parfois le 4K interdisait le mode Active par exemple.


ZV-E10

Au-dessus du boîtier, on note un nouveau bouton facilitant la bascule entre les modes Photo/Vidéo/Ralenti et Accéléré. Remarquez aussi que le boîtier laisse le sommet de l'appareil accessible (MI Shoe) pour fixer un micro externe compatible mais on peut aussi exploiter l'entrée mini-jack 3,5mm.


Le son est de bonne qualité, le rendu des voix du micro directionnel intégré à 3 capsules est particulièrement cristallin comme l'annonçait le dossier de presse. Par contre, ce micro intégré capte énormément le zoom qui produit un bruit de casserole (écoutez nos fichiers-tests) tel que dans le silence. Et plus la vitesse est rapide, plus le bruit est présent de telle sorte qu'il vaut mieux ne pas utiliser le mouvement du zoom au tournage (seulement pour changer de focale) ou prévoir que ce bruit sera remplacé par une musique.


Une autre solution est d'utiliser le Powerzoom sur le côté de l'optique quand celle-ci dispose de cette commande : le zoom est plus lent (vitesse unique) et plus silencieux. Mais il est quand même un peu audible comme en attestent nos fichiers-tests audio.


ZV-E10
Le ZV-E10 est fourni d'origine avec une bonnette anti-vent déjà présente sur le ZV-1. Elle permet de contrer les effets du vent, sans nuire à la voix. Elle se place et se retire facilement. Il existe aussi une prise mini-Jack 3,5mm pour connecter un casque. Avec le son réglable en manuel, la partie audio est donc très complète. Enfin, côté accessoires audio, Sony propose un micro sans fil ECM-W2BT et un micro-cravate ECM-LV1 qui sont bien inspirés pour du Vlog.
ZV-E10

Du côté des optiques, on peut choisir toute optique monture E, soit plus de 50 modèles, de quoi faire... En APS-C, il faut multiplier la focale de base par x1,5. J'ai testé l'optique la moins chère, celle proposée en kit, à savoir le kit 16-50mm à 850 euros tout compris, L'optique correspond en équivalent 35mm à un 24-75mm.


Mais l'acheteur d'un ZV-E10 aurait pu aussi choisir le zoom ultra grand-angle 10-18mm f/4.0 conseillé d'ailleurs par Sony (équivalent 15-27 mm). De quoi s'affranchir en partie d'un défaut du prédécesseur ZV-1 : la focale grand-angle unique possible (24mm) du fait de la non-interchangeabilité des optiques, une contrainte qui forçait à tendre le bras à bonne distance pour un Vlog réussi. Sony conseille aussi le 18-105mm (voir plus loin). Car le ZV-E10 reste un compact photo (ou vidéo) classique, utilisable avec bien des focales pour bien des usages.


Signalons qu'en APS-C l'angle de champ en 4K ne se resserre pas par rapport au 1080P, contrairement au ZV-1. Chouette...


ZVE10 16-50mm

Vous noterez que l'optique 16-50mm pèse 116 grammes (c'est très léger) et dispose d'un Power Zoom qui exécute la commande de zoom (le ZV-E10 en possède aussi une) mais j'avoue avoir du mal à en comprendre l'intérêt dans cette configuration étant donné le doublon qui en résulte. De toute manière, actionner le zoom vers la position Télé est requiert de repousser la commande vers le haut avec le pouce, un mouvement moins naturel qu'un mouvement latéral gauche-droite. Une manoeuvre qui peut faire bouger l'appareil. Par ailleurs, cette commande ne dispose pas de réglage de vitesse possible et la vitesse est trop rapide. Enfin, on risque d'actionner la commande par inadvertance en voulant régler à l'aveugle la mise au point. Bref, plutôt à éviter !


zoom

zoom grand-angle (16-50mm)


 


zoom optique maxi

zoom optique maxi (16-50mm)


 


zoom clair

zoom image claire x1,5 (16-50mm)


 


Le zoom du Z-V1 (hors zoom étendu) plafonnait à x2,7. Le kit 16-50mm du ZV-E10 fait passer cette amplitude à x3,1, ce qui est presque équivalent. C'est surtout la qualité optique qui change au profit du récent ZV-E10. Notez que le Zoom Image Claire (extension x1,5 en 4K ou x2 en 1080p) est parfaitement utilisable par beau temps. Et rien n'empêche de fixer une monture E de plus grande amplitude désormais.


Rappelons que le Zoom Image Claire détériore légèrement l'image sans dégrader autant qu'un zoom numérique, mais il compense utilement un zoom limité. À vous de voir donc.


18-135mm
Une autre optique possible (non testée) est l'optique Sony 18-105MM SEL F/4 E-PZ OSS qui vous donnera beaucoup plus de latitude de focales, typiquement pour les voyageurs. C'est une très bonne optique mais elle alourdira votre boîtier et surtout votre budget, puisqu'à 534 euros (chez notre partenaire Digit-Photo) elle vaut les 3/4 du prix du boîtier photo nu. Mais le confort n'a pas de prix. À vous de juger.
repose pouce ZV-E10

La nouvelle recrue pèse 343 grammes sur la balance, un poids plus lourd de 17% que son prédécesseur, de même que le volume accru de 16% (115.2 x 64.2 x 44.8mm). Mais ce léger surpoids est peu ou pas gênant à bout de bras.


Le ZV-E10 est facile à prendre en mains. On apprécie le grip bien préhensible et le repose-pouce en appui qui procurent un certain confort.


qualité image ZV-E10
qualité image ZV-E10
qualité image ZV-E10

La qualité image du ZV-E10 est détonante, surtout que je possédais la simple optique du kit le plus basique. Le rendu vidéo est élogieux en 4K, même si le FullHD est tout à fait correct aussi. Dans sa présentation commerciale, le fabricant précise qu'en résolution maximale, l'image capturée correspond en fait à du 6K "retaillé" en 4K pour assurer une qualité optimale.


On remarque un peu d'aliasing parfois sur des motifs géométriques mais et un rolling-shutter modéré. On peut affiner la balance des blancs et / ou choisir un Profil dans lequel on fera varier les composantes de l'image (noirs, teinte, gamma, etc.). Les Profils d'image sont tous paramétrables (Gamma, Saturation, Coude...) à présent tels que le mode Hybrid Log-Gamma (HDR) décliné en différents niveaux, le s-log2 / s-log3. Personnellement, j'ai beaucoup utilisé le mode Movie et le Still, ainsi que le s-log3 pour les besoins du test. Enfin, on bénéficie d'un lissage des tons chairs.


Pour aider l'exposition dans des circonstances difficiles, on retrouve le mode de Priorité au visage (Prior. vis. multimes. dans le Menu) qui va éclairer votre visage en priorité lorsqu’il se présente face à l'objectif, quitte à surexposer l'arrière-plan dans ce cas. C'est un mode bien adapté au Vlog en d'autres termes mais à ne pas utiliser tout le temps !


Les modes Automatiques donnent des résultats satisfaisants lorsque la mesure de lumière est facile à effectuer pour l'appareil. Dans le cas contraire, on se retrouve avec les surexpositions habituelles des modèles Sony (ou d'autres modèles d'ailleurs). Vous pouvez corriger l'expo manuellement.


Pas de filtre ND en revanche.


Le niveau zébra est affichable avec un réglage par palier de 5%. Pas mal. On bénéficie même d'un mini-histogramme via la touche Display.


Il est aussi possible d'utiliser le bouton Fn en façade pour accéder à 12 raccourcis au maximum. 


Enfin, notez l’existence de la suite logicielle Imaging Edge de Sony, qui complète PlayMemories Mobile. La suite Imaging Edge, compatible Windows et à présent Mac, est une application de bureau qui regroupe les trois fonctions de la série Imaging Edge (Remote, Viewer et Edit) en une seule.


sensibilité ZV-E10
La sensibilité du capteur était attendue au tournant avec un capteur plus grand et elle procure plutôt de bons résultats. On peut paramétrer une limite haute et basse (entre 100 à 32.000 Iso) et se méfier de l'automatisme, souvent "pessimiste", dans la mesure où il a tendance à augmenter le gain plus que nécessaire. Descendez en manuel à une valeur inférieure que celle que vous propose l'automatisme. pas d'équivalent de Dual iso sur ce modèle économique.
ZV-E10

Le ZV-E10 est doté du même écran LCD articulé que sur le ZV-1 (3 pouces - 921.000) qui était efficace dans une optique de Vlog. Cette articulation à 270° est très plaisante. On apprécie particulièrement - nouveauté de ce modèle - son aspect vari-angle, et surtout, que l'ouverture de l'écran puisse allumer le boîtier (et vice versa).


Mais l'écran n'est que partiellement tactile. A savoir qu'il faut recourir au pavé directionnel tout comme pour lire les vues enregistrées. Le tactile ne sert que pour le suivi AF. Toutefois reconnaissons que l'absence de Menu tactile n'est pas si problématiques.


Pas de viseur en revanche, même en option. Bien des fois, hors utilisation Vlog bien sûr, cela m'a gêné en plein soleil. Je me suis surpris à chercher parfois des coins d'ombre pour essayer de lire l'écran. Et du soleil, j'en ai eu pendant les 7 jours de test. Donc, imaginez... Je me suis même retrouvé face à la photo d'un superbe paysage qui a été gâché par une petite poubelle en avant-plan que je n'avais pas vue sur l'écran !


La seule recommandation possible est de paramétrer l'écran sur "Luminosité d'écran / Tps ensoleillé" ou sur "Manuel" et de pousser le curseur de luminosité. Cela éclairera franchement l'écran. Sinon, ce n'est pas jouable dans des conditions de fort ensoleillement.


sony ZV-E10

Notez en option que pour maintenir le ZV-E10, la même poignée-trépied Bluetooth que sur le ZV-1 existe (GP-VPT2BT, 978 euros en kit avec le 16-50mm). Elle comporte un imposant bouton Movie. Elle fournit un accès aisé au zoom, au déclencheur et même à une touche personnalisable. Attention, le kit n'est pas proposé partout.


Sans la poignée, et en transport, le ZV-E10 sera trop à l'étroit dans la poche d'un jean, en raison de ses dimensions plus grandes que le ZV-1. À la rigueur dans la poche d'un grande veste.


Autre détail ergonomique significatif, on note un bouton d'enregistrement vidéo relifté sur le dessus, et un témoin d'enregistrement (Tally) bien visible, rappelant la vocation vidéo de cet appareil.


L'allumage du ZV-E10 est plutôt rapide (comptez 1,5 seconde).


Signalons que les menus photo et vidéo du ZV-1 sont distincts et c'est très bien ainsi. Ainsi le 2e Menu regroupe la majorité des fonctions vidéo. Les Menus restent "nourris" (jusqu'à 12 pages) en raison des nombreuses possibilités qu'offre le ZV-E10 dont la notice fait d'ailleurs... 591 pages !


ZV-E10
Côtés boutons, ceux qui se situent sur le dessus se bousculent dans un périmètre assez réduit : le bouton de sélection des modes (Photo / Vidéo, S&Q) côtoie le bouton Rec qui lui-même jouxte le bouton de Floutage arrière-plan (qui fait aussi office de bouton C1) et c'est sans compter le déclencheur photo / zoom. Bien sûr, si on s'équipe du mini-trépied avec commandes par liaison Bluetooth, le problème d'encombrement est moins marqué. Autre reproche, les boutons sont très plats, sans doute pour ne pas générer d'aspérités.
ZV-E10 AF

Côté mise au point, le ZV-E10 dispose de l’AF Fast Hybrid et de l’AF sur l'oeil en temps réel en vidéo. Sur écran, on peut aussi sélectionner la zone de mise au point, je m'en suis beaucoup servi. Enfin, le photographe peut personnaliser les réglages de l’AF : vitesse de transition et maintien sur le sujet.


flou net
Le ZV-E10 reconduit le principe du « Floutage d’arrière-plan » (via un bouton sur le dessus) et la fonction « Présentation de produits » (dans le menu). C'est facile à faire et on aime bien. C'est d'autant plus intéressant avec le grand capteur du ZV-E10. La première fonction permet - en grand-angle - d'accroître l'effet de flou de l'arrière-plan, le visage d'un vloggeur restant net évidemment. Ou de préférer le visage net + l'arrière-plan net. Attention aux écarts de luminosité entre les deux options car le boîtier ne règle pas la mise au point mais varie en ajustant l'ouverture optique et en effectuant une priorisation du visage en réalité.
ZV-E10 présentation produit
Le second mode permet de faire varier instantanément la mise au point entre le visage d'un démonstrateur et un objet placé en mouvement en avant-plan afin que le sujet le plus intéressant soit toujours net à chaque fois. Usage au départ spécifique, pour ne pas dire unique, dédié aux Vloggers (euses) Beauté / Cuisine. Mais on peut probablement imaginer d'autres usages créatifs.
ZV-E10 4K
ZV-E10 slog3

Le ZV-E10 enregistre en XAVC-S 4K (UHD) à 60 ou 100 Mbps (on préfère le 60 Mbps, moins lourd et tout aussi bon). Le 4K est enregistrable en 30/25/24p (en 4:2:0 8 bits). Pas de 50fps / 60fps.


Le Sony enregistre aussi en 1080p jusqu'au 100p / 120p (ralenti x4) et accéléré jusqu'à x60. C'est ce ralenti (réservé au FullHD) qui est d'une grande qualité, ce qui surprend le plus. Attention à ne pas enregistrer trop longtemps au Ralenti, en 25p, cela multiplie le temps par x4 à 100p / 120p !


Enfin, on peut bénéficier d'un enregistrement proxy, dupliquant des fichiers allégés en sus des originaux. Ils sont enregistrés parallèlement dans ce cas au format XAVC S HD en 1280×720 à 9 Mb/s seulement.


La carte est une SDXC, pas forcément facile à extraire avec les doigts malgré sa grande taille. Attention, Sony bloque tout enregistrement si vous n'introduisez pas une carte SDXC U3 pour le XAVC-S 4K ou HD à 100 Mbps. A 60 Mbps, ce n'est pas utile par contre. Par défaut, l'enregistrement en 4K dure 5 minutes si vous laissez la fonction Auto Power Off temp. sur Off, mais si vous la placez sur High, vous pouvez pousser à 30 minutes.


ZV-E10
ZV-E10 vitesse zoom

On note aussi une nouvelle fonction exclusive du ZV-E10, un levier de zoom à 8 vitesses (au choix, mais pas de variabilité en le manoeuvrant), permettant de contrôler la focale optique des objectifs à zoom motorisé ou le Clear Image Zoom. Vous pouvez même régler indépendamment la vitesse en Stby et en Record. Attention, si vous passez en Zoom Image Claire, un arrêt un peu brutal s'opère, empêchant toute transition douce. Et le zoom fait du bruit à vitesse moyenne ou rapide. beaucoup de bruit.


connectique ZV-E10

Aux côtés de la prise mini-HDMI, on remarque l'USB-C qui permet de connecter différents appareils (l'adaptateur secteur, un chargeur de batterie externe...), ou de faire du streaming tout en reliant le ZV-E10 à un ordinateur. Ainsi tout problème d'autonomie batterie ou d'enregistrement disparaît pour un usage en Vlog "à domicile". La prise "Multi" micro-USB a fort heureusement disparu.


Le boîtier photo-vidéo est Wi-Fi et Bluetooth et peut être télécommandé depuis un mobile ou un iPad.


ZV-E10 batterie

Précisons que l'autonomie de la batterie NP-FW50 ((qui remplace la problématique NP-BX1) équivaut à 440 images (maxi) ou 125' de vidéo en continu ou encore 80' réelles. C'est beaucoup mieux que sur le ZV-1 qui plafonnait à 45 minutes réelles ou même que la série RX100x ! J’apprécie ce confort sur le terrain, c'est à dire qu'avec une utilisation "touristique minimum" du boîtier en voyage, je ne me suis jamais retrouvé en panne rapide de batterie. Cependant je sélectionne beaucoup ce que je filme. Si j'avais davantage filmé, il est certain qu'une seule batterie n'aurait pas suffi. Mon conseil : 2 batteries NP-FW50, d'autant que j'ai eu l'impression que le stabilisateur en mode Active et le Ralenti pompaient beaucoup sur la batterie. Chez notre partenaire (Digit-Photo), c'est tout de même 62 euros de plus si l'on veut jouer la sécurité avec la batterie d'origine.


Notez au passage qu'on apprécie de pouvoir extraire la batterie même sur trépied.


La durée de charge est de 150 minutes. C'est standard.


ZV-E10
On regrette juste l'adaptateur secteur, sans chargeur autonome, ce qui implique de relier le boîtier et donc de recharger en monopolisant le ZV-E10. Mais il paraît que c'est plus écologique ainsi pour éviter de disposer de chargeurs multiples (si vous possédez déjà un Sony ?)... Vous pouvez aussi recharger sur un PC / Mac étant donné que la recharge s'effectue par la prise universelle USB-C.


(Test Sony ZV-E10)

Photos du Sony ZV-E10

Voici quelques photos réalisées en résolution 24M avec le ZV-E10 dans différentes situations. On s'aperçoit qu'il s'agit bien aussi (avant tout ?) d'un appareil photo. Les ratios d'images habituels sont enregistrables (4:3 / 16:9 / 3:2 / 1:1) ainsi que les modes RAW, RAW + JPEG ou JPEG et les 3 qualités en JPEG (Extra Fine, / Fine / Standard).


Le capteur APS-C offre une résolution d'image de 24 Mp au maximum, ce qui permet de précieux agrandissements. Notez en revanche l'absence de Flash pop-up. Un flash externe est toutefois raccordable.


ZV-E10

1/20 f/3.5 Iso 3200 16mm


 


ZV-E10

1/5 f/3.5 Iso 800 16mm


 


ZV-E10

1/80 f/5.6 Iso 100 17mm


 


ZV-E10

1/80 f/5.6 Iso 100 17mm


 


ZV-E10

1/250 f/5.8 Iso 100 16mm


 


ZV-E10

1/640 f/5.6 Iso 100 50mm


 


ZV-E10

1/250 f/8 Iso 100 40mm


 


ZV-E10

1/200 f/8 Iso 100 16mm


 


ZV-E10

1/30 f/3.5 Iso 1600 16mm


 


ZV-E10

1/200 f/8 Iso 100 37mm


 


ZV-E10

1/200 f/8 Iso 100 16mm


 



(Test Sony ZV-E10)

Cet article vous a plu ?
Vous souhaitez télécharger le PDF ?
Bénéficiez du Premium
Des tests objectifs, des articles pointus,
des pubs non-intrusives,
dépendent de vous !

Acheter

VLOG ZV-E10 + 16-50MM

Aide Digit-Photo

Le site de vente en ligne DIGIT-PHOTO est un spécialiste du secteur photo-vidéo, pour amateurs comme pour professionnels. C'est une enseigne sérieuse que nous vous recommandons. Le site est basé en France (à Metz), il applique le droit français (TVA) et paye ses impôts... en France ! :)
Les tarifs sont alignés sur ceux des autres sites avec la TVA, ce qui vous évite tout problème ultérieur avec les douanes.
Les frais de port sont gratuits dès 40 € d'achat, avec une expédition en 24H.

Retourner le matériel est possible et facile. Il dispose d'un magasin physique si vous souhaitez y tester un appareil.

C'est un site que nous avons testé avec des ventes réelles avant de devenir partenaire. Et les résultats ont été très bons.

Nous percevons un petit pourcentage sur les ventes, sans que le prix soit plus élevé pour vous, bien entendu.

Prix fabricant : 750 Euros

Comparez la fiche technique de ce modèle avec :

?Aide

Choix 1 :

Choix 2 :

 

Je publie un avis

Mon pseudo
Mon email
(Votre email ne sera pas affiché)
Je souhaite être prévenu d'un nouvel avis (facultatif)
Mon avis (1000 caractères maxi)
Je valide