Magazinevideo > Accessoires Photo-Vidéo > Micros, cartes, sacs photo, optiques > Micros vidéo

Micro Rode Videomic Pro

 

07 septembre 2012 par Antoine Desir

Rode VideoMic Pro

Prix fabricant : 200 Euros
 

Videomic pro

Rode est une société australienne connue depuis de nombreuses années pour ses micros. Dans le domaine audio, certes, mais aussi dans le domaine vidéo. Ce fabricant a envahi le marché des micros externes pour caméscopes grands publics avec le célèbre Videomic, premier du nom et toujours au catalogue. Les vidéastes avertis ont été bien contents de trouver un micro externe de qualité sans être assommés par les marges des fabricants de caméscopes. En plus, le Videomic est un micro "canon", bien utile lorsqu'on ne souhaite pas capter tout le bruit autour du caméscope, mais surtout celui devant. Bref, Rode a établi une référence dans ce domaine. Mais la vidéo évolue : la HD est arrivée, les caméscopes grands publics sont devenus petits puis les appareils photos se mettent à faire de la vidéo convaincante. L'audio aussi progressé avec les micros zoom et la captation 5.1. La gamme Videomic a donc fait peau neuve, avec des versions appelées "pro".

Videomic

> LIRE LA SUITE : Interne ou externe ?

Interne ou externe ?

Videomic

Les micros internes des caméscopes grands publics sont parfois corrects, mais il faut aller vers le pro et ses gros micros en bout de poignée pour qu'ils deviennent bons. Dans les reflex qui filment, même les meilleurs, la captation audio est médiocre, à l'exception des Sony Alpha, mieux pourvus que les autres de ce point de vue. S'ils sont bien intégrés, donc compacts et facilement réglables, les micros internes ont des défauts :


-taille trop faible pour accueillir des capsules sensibles,
-intégration à l'appareil engendrant la captation des bruits internes et de manipulation,
-ajout d'une protection antivent physique presque impossible.
-l'ajout d'un micro externe est donc souvent nécessaire si le son est capté en même temps que l'image.



(Micro Rode Videomic Pro)

Ancien ou nouveau ?

Videomic

L'ancien Videomic est toujours au catalogue et se trouve à un prix très compétitif, mois de 100 € TTC par endroits. Le nouveau est plus cher, puisqu'il se situe à environ 170 € TTC. Pour les adeptes du meilleur prix, le choix est vite fait ! La version "pro" offre-t-elle tant d'avantages ?


Tout d'abord, elle n'a de "pro" que le nom. Le département marketing n'a pas hésité à nommer ainsi une gamme qui aurait tout aussi bien pu s'appeler Videomic 2. Car ce micro ne saurait concurrencer les micro hyper-cardioïdes professionnels, qui atteignent des tarifs sans commune mesure. Et pourquoi donc appeler "pro" un micro avec sortie jack ? Les gammes professionnelles proposent au minimum une connexion XLR.


Ensuite, les caractéristiques audio n'évoluent que peu par rapport à la version précédente. Ce n'est pas plus mal, car elles étaient et restent bonnes. Le gros avantage de la version Pro réside donc dans le compacité et le poids de ce nouveau modèle. Ces deux améliorations contrarient souvent la qualité sonore, mais les progrès techniques et la conception ont permis de ne pas diminuer cette qualité sonore.



(Micro Rode Videomic Pro)

Mono ou stéréo ?

Attention : si le Videomic qui vous intéresse ne porte pas la mention stéréo, c'est qu'il s'agit d'un micro mono. En clair, le Videomic et le Videomic Pro n'ont qu'une capsule et sont donc des micros mono. Rode a eu la bonne idée d'y adjoindre un connecteur jack stéréo, ce qui a pu induire certains utilisateurs en erreur. En fait, c'est très pratique : la piste audio est directement dupliquée à l'enregistrement, ce qui évite toute manipulation ultérieure lors du montage vidéo (en effet, la diffusion d'une vidéo est presque toujours accompagnée d'un son stéréo. Si seul un son mono est présent, il faut recopier la première piste au montage pour en créer une seconde). Et la connexion est directe sur les caméscopes grands publics équipés d'une entrée micro jack stéréo. Pour l'utiliser en vrai mono, Rode vend (parfois dans un pack ou pour une dizaine d'euros) un adaptateur jack stéréo-XLR mono qui fait l'action inverse.


Videomic


Capsule unique du Videomic Pro au fond de son tube

Pour répondre à la demande, Rode avait sorti une version stéréo de son Videomic. Attention encore : si le Videomic est un micro "canon" (hyper-cardioïde dans le jargon), le Stereo Videomic ne l'est absolument pas et capte bien l'ambiance. Vouloir, comme certains, un micro stéréo "canon" n'a pas de sens. Et Rode n'a pas encore de Videomic "zoom" au catalogue, qui permettrait de faire varier l'aire de captation sonore, passant de l’hyper-cardioïde à l'omnidirectionnel. Ces micros zooms sont actuellement intégrés à certains caméscopes, avec plusieurs capsules et un traitement du signal évolué.


Videomic
Les deux capsules croisées du Stereo Videomic Pro dans leur cage


La version stéréo n'est donc pas supérieure à la version mono, elle s'utilise différemment. Et souvent, la captation mono est préférable, surtout si la vidéo est tournée avec une focale un peu longue, car elle isole mieux le son venant devant l'objectif, même d'un peu loin.


Prise de son par la version mono (à venir)
Prise de son par la version stéréo (à venir)


Les deux versions partagent des points communs :


- un connecteur jack 3,5 mm stéréo,


- une mousse antivent,


- une isolation de l'appareil par suspension antichoc,


- trois niveaux : -10, 0 ou +20 dB


- un indicateur de mise en route,


- un filtre passe haut (qui coupe les sons graves, ceux sous les 100 Hz) optionnel,


Le compartiment à pile est difficile à ouvrir sur les deux modèles, un peu moins sur la version stéréo. Leur ouverture demande un coup de main peu évident, qu'il sera facile d'oublier entre deux changements de piles. Nous aurions d'ailleurs préféré l'utilisation de deux ou trois accus AA, plus standards et plus facile à manier que les piles 9V.



(Micro Rode Videomic Pro)

La concurrence

Le Videomic n'a pas longtemps été seul sur son créneau (capsule pro avec un emballage et un connecteur grand public). Sennheiser a vite opposé son MK400, qui est plus proche, en taille et en prix de la dernière version Pro du Videomic.


MK400



(Micro Rode Videomic Pro)

Conclusion

Les possesseurs de reflex qui veulent filmer en captant l'audio correctement seront très intéressés par les versions Pro des Videomic. Dans les faits, le micro mono est recommandé pour ses capacités à capter le son correspondant à l'image et la version stéréo pourra se joindre à l'équipement si besoin, surtout lors de tournages au grand angle. Ces micros sont assez compacts pour tenir dans le fourre-tout du vidéaste à côté des objectifs.


Videomic

Rode gagnerait à fournir des adaptateurs pour les griffes propriétaires des caméscopes grand public de Canon ou Sony et des reflex Sony/Minolta. Pas de souci avec les reflex de Canon, Nikon, Pentax ou avec Panasonic.


Les nouvelles versions sont sensiblement plus coûteuses que les anciennes. Or, elles sont évidemment destinées à les remplacer à terme. Espérons que le prix de ces versions Pro se rapprochent alors de la barre des 100 euros.


Videomic

Points forts


Rapport qualité/prix
Sensibilité
Compacité
Réglages
Connexion jack stéréo, même pour le mono.


Points faibles


Pas d'accessoires en dehors des packs
Pas de connexion XLR sans accessoires
Piles 9V alcalines obligatoires
Changement de la pile délicat
Pas d'adaptateur pour griffe propriétaire, même en option



(Micro Rode Videomic Pro)

Cet article vous a plu ?
Soutenez notre indépendance
Des tests objectifs, des articles pointus,
des pubs non-intrusives,
dépendent de vous !
Voir les avis d'internautes et donner le vôtre