Magazinevideo > Accessoires et multimédia > Combinés Blu-ray - DVD ou DD

article archivé

Toshiba RDXV 50KF / Toshiba DVR 80KF

Le biplatine VHS, DVD et disque dur

05 mai 2010 par Thierry Philippon - Mis à jour le 05 mai 2011

 

Les enregistreurs DVD combinés VHS et même parfois accompagnés d'un disque dur, semblent faire de la résistance, même en ce début d'année 2010 ! Un constat étonnant à l'heure du blu-Ray, de la 3D et de la (relative) dématérialisation des supports vidéo. Pas si étonnant en fait. Le parc de VHS est encore considérable et profiter d'un lecteur/enregistreur DVD avec lecture DivX en prime, n'est pas du luxe.
Toshiba

Toshiba renouvelle donc sans hésiter sa gamme DVD/VHS avec deux nouveaux modèles - les RDXV 50KF / DVR80 KF - qui ressemblent beaucoup à la référence précédente sortie en 2009. Le RDXV 50KF bénéficie d'un sacré plus : un disque dur intégré d’une capacité de 160 Go et apte à enregistrer jusqu’à 267 heures de programmes TV dans le mode le moins qualitatif (mode SLP). La différence de prix est toutefois sensible avec le DVR 80KF (150 euros).


Depuis 2004, Toshiba affirme avoir vendu plus de 200.000 enregistreurs DVD combinés VHS. Il faut dire que ce type d'appareil offre - sur le modèle RDXV 50KF en tout cas - la copie multidirectionnelle HDD-DVD, HDD-VHS, VHS-DVD. Les DVR 80KF et le RDXV 50KF intègrent en commun un tuner TNT et permettent de visionner et d’enregistrer un large choix de supports, de la VHS au DVD (DVD-R/-RW ou DVD+R/+RW) et de lire des fichiers DivX, Jpeg et MP3.


Grâce au double tuner numérique et analogique intégré, on passe aussi aisément de l’analogique au numérique pour profiter des 18 chaînes gratuites de la TNT ou on navigue facilement entre les émissions grâce au Guide Electronique des Programmes. Les deux modèles sont par ailleurs équipés en prime d’une prise HDMI et d’une fonction d'upscaling de DVD standards en 720p, 1080i ou 1080p. Cerise sur le gâteau, une entrée numérique DV en façade permet d’enregistrer et d’éditer de façon optimale les films réalisés sur son camescope à bande DV ou HDV. La platine Toshiba arbore aussi une prise USB mais celle-ci n'est pas destinée à un camescope.


Toshiba RDXV 50KF / Toshiba DVR80 KF
Nous avons étudié les facultés de cet enregistreur / magnétoscope en nous axant davantage sur ses fonctionnalités de copie et sur sa navigation, que sur ses capacités et ses qualités en termes de tuner.

> LIRE LA SUITE : Le test du Toshiba RDXV 50F

Le test du Toshiba RDXV 50F

Toshiba RDXV 50KF / Toshiba DVR80 KF

Malgré la présence des deux platines sur un plan horizontal, les dimensions des Toshiba RDXV 50KF / DVR80 KF, ne sont pas excessivement imposantes : 43,5 x 99,5 x 38,8 cm pour un poids inférieur à 6 kilos.

Toshiba RDXV 50KF / Toshiba DVR80 KF

Il est doublement pratique de disposer de deux platines. D'abord pour réduire l'encombrement qu'occuperaient deux appareils distincts, ensuite pour permettre une éventuelle copie entre les deux supports qui est même possible dans les deux sens. On pourra ainsi sauvegarder des documents VHS sur DVD pour les placer sur un support plus pratique à visionner et plus facile à prêter. L'inverse sera sans doute moins utile. Naturellement, les oeuvres protégées ne peuvent pas être copiées.


Il n'est apparemment pas possible d'enregistrer sur 2 sources à la fois.


Toshiba RDXV 50KF / Toshiba DVR80 KF

La platine VHS Hi-Fi accepte bien évidemment le Pal et le Secam, en lecture comme en enregistrement mais sans possibilité de transcodage. Autrement dit, impossible de brancher un camescope Pal pour "repiquer" (c'est le terme qu'emploie Toshiba) en VHS Secam. De même, un signal émis en Secam depuis le tuner, sera converti en Pal.


Autre regret, la lecture de bandes S-VHS reste impossible, c'est bien dommage car la lecture du format S-VHS (sans l'enregistrer) existait autrefois (fonction "SQPB"). Les nombreux utilisateurs qui possèdent encore des enregistrements à ce format qu'ils ne peuvent peut-être plus relire, en seront pour leurs frais. Cela pourrait emporter la décision de vidéastes, clients potentiels de cette biplatine. Autre petit reproche de cette platine VHS, la vitesse de bobinage / rebobinage est bien trop lente pour parcourir des cassettes de longue durée (de type 180 ou 240 minutes).


Point de satisfaction, les touches de pilotage de la section VHS à même l'enregistreur / magnétoscope, sont clairement distinctes des touches DVD ou disque dur.


Toshiba RDXV 50KF / Toshiba DVR80 KF

La section DVD accepte de lire et d'enregistrer les disques les plus courants : DVD-R / - RW et + R / RW et même les DivX. Deux modes sont disponibles à l'enregistrement : VR ou Vidéo (nous vous conseillons le mode Vidéo, compatible toutes platines). Nous avons relu sans problème de compatibilité aussi bien des DVD issus du commerce que des galettes que nous avions créées nous-mêmes. On regrettera par conséquent la seule absence de gestion des disques double couche, pourtant un peu répandus.


En revanche, la navigation n'a rien à envier à un enregistreur DVD classique : le Toshiba dispose ainsi d'un bobinage rapide avant arrière (jusqu'à 16x), d'un Ralenti (1/16x à 1/3x) et d'un zoom dans l'image.


Toshiba RDXV 50KF / Toshiba DVR80 KF

La section HDD (disque dur) permet d'enregistrer selon 5 modes distincts : XP, SP, LP, EP, SLP. Grâce au disque dur intégré d’une capacité de 160 Go, la durée d'enregistrement possible s'étend de 33 à 267 heures, selon le mode choisi. Au total, on peut stocker jusqu'à 600 titres, 600 listes de lecture et 99 chapitres par titre. Le mode XP, le meilleur,est vraiment de très grande qualité à tel point que lorsque la source est bonne, difficile de distinguer la copie de l'original.


Pratique : il est possible de poursuivre un enregistrement commencé sur le disque dur tout en effectuant la lecture d'un autre titre sur ce même disque dur.


Attention, seul le modèle RDXV 50KF en muni du disque dur, c'est un net avantage mais la différence de prix est toutefois sensible avec le DVR 80KF (environ 150 euros de différence). Voyez selon vos besoins !


Toshiba RDXV 50KF / Toshiba DVR80 KF
De nombreuses fonctions comme l'Input Select, la navigation dans les nombreux Menus, l'affichage des données, se régissent depuis la télécommande, aussi ne l'égarez surtout pas ! Tous les réglages d'une enregistreur DVD / VHS perfectionné sont présents. Par exemple, nous avons pu régler la platine de façon à ce qu'elle affiche une source DVD en mode Letterbox.
Toshiba RDXV 50KF / Toshiba DVR80 KF

La connectique des Toshiba RDXV 50KF / DVR80 KF se compose - hors prises Antenne - des connecteurs essentiels : à l'arrière, les deux prises Peritel (une pour TV, une pour décodeur), la sortie composantes ou encore la sortie audio coaxiale et les 2 RCA correspondant à l'audio Out. Enfin, isolée (à gauche), la sortie HDMI n'a pas été oubliée ! Justement, celle-ci permet une conversion 1080p. Elle est même disponible depuis une source VHS.


Il existe 3 terminaux d'entrée au total (AV1, AV2, AV3). Le décodeur (Canal +, satellite) sera connecté en AV2 (la Peritel supérieure).


Toshiba RDXV 50KF / Toshiba DVR80 KF
Les touches et diodes affectées aux 3 types d'enregistrements possibles (HDD, DVD, VHS) sont clairement distinctes. Il était important que le repérage soit clair et les touches bien voyantes, pour s'y retrouver entre toutes les possibilités qu'offre le Toshiba.
Toshiba RDXV 50KF / Toshiba DVR80 KF

On distingue ici en façade d'une part la très précieuse entrée mini-DV pour raccorder un camescope mini-DV ou HDV (via l'entrée AV3). Il est assez magique de pourvoir effectuer la copie du signal au choix sur le disque dur, sur DVD ou même en VHS ! La manoeuvre n'est pas trop complexe, une fois la bonne entrée affectée. Le nom de la source s'inscrit sur l'écran, vous confirmant l'appareil câblé. Attention, le cordon DV (une quinzaine d'euros environ) n'est pas fourni avec le Toshiba. Il en est d'ailleurs de même en ce qui concerne le cordon HDMI. Même la prise Peritel n'est pas fournie (là Toshiba abuse !).


D'autre part, on dispose d'une entrée USB (2.0 bien sûr). Celle-ci n'est pas, comme on pourrait le croire, destinée à relier un APN ou un camescope à disque dur ou carte mémoire Ca ne marchera pas ! En effet, seuls les périphériques USB à mémoire Flash (de 32 Go maxi) contenant des fichiers MP3 / JPEG / Divx, peuvent être ici raccordés.


Toshiba RDXV 50KF / Toshiba DVR80 KF
Naviguer dans le Menu ne sera pas forcément une sinécure. Certes, la notice est bien rédigée mais elle reste conséquente : au total, près de 80 pages d'explications détaillées extrêmement denses !
Toshiba RDXV 50KF / Toshiba DVR80 KF
 
Toshiba RDXV 50KF / Toshiba DVR80 KF
Les différents moyens de délivrer le signal vidéo en sortie.
Toshiba RDXV 50KF / Toshiba DVR80 KF
Le guide Electronique des Programmes (ici non connecté), en abrégé EGP. On navigue facilement entre les émissions dans ce menu dédié.
Toshiba RDXV 50KF / Toshiba DVR80 KF
Vous découvrirez les possibilités assez importantes offertes par le Menu Edition qui permet tour à tour de supprimer un titre (un programme enregistré), de diviser un titre, de créer des chapitres, d'éditer le nom du titre, de combiner plusieurs titres entre eux, etc.
Il est possible d'ajouter ou supprimer des chapitres pour tous les titres enregistrés dans la section disque dur.


(Toshiba RDXV 50KF / Toshiba DVR 80KF)

Points forts / Points faibles

 


Points forts


  • Copie multidirectionnelle.
  • Enregistreur VHS intégré.
  • Double tuner TNT intégré.
  • Sortie HDMI 1080p.
  • Entrée DV en façade.
  • DivX en lecture.
  • USB en façade.
  • Compatibilité DVD-R/-RW, +/+RW.
  • Nombreux paramétrages.
  • Sortie composantes.

 


 


Points faibles


  • Pas de gestion des disques double couche.
  • Aucun câble fourni.
  • L'USB restrictive.


(Toshiba RDXV 50KF / Toshiba DVR 80KF)

Verdict

Un appareil complet, original et rare (Toshiba est pratiquement le seul à conserver ce concept de deux appareils), et très pratique d'utilisation. De plus, le Toshiba DVR80 K intègre une prise DV pour offrir tous types de copies depuis un appareil externe, notamment depuis un camescope DV ou HDV. Il s'accompagne également d'une sortie numérique HDMI avec upscaling 1080p.



(Toshiba RDXV 50KF / Toshiba DVR 80KF)

Cet article vous a plu ?
Soutenez notre indépendance
Des tests objectifs, des articles pointus,
des pubs non-intrusives,
dépendent de votre soutien
Voir les 93 avis d'internautes et donner le vôtre