Magazinevideo > Caméras & Photo > Tests photo > Tests DSLR et hybrides

Test : un "R" de GH4

Levée des 30 minutes et apport du V-Log sur le GH4R

30 juin 2016 par Thierry Philippon

Panasonic Lumix DMC-GH4R

Panasonic Lumix DMC-GH4 (avec ou sans kit)

Prix fabricant : (boîtier nu) 1500 Euros Prix fabricant : 2500 Euros
 

GH4R

Le GH4R ressemble au GH4 comme deux jumeaux homozygotes, mais le premier se distingue du second par un "R" bien différent. Ne cherchez pas de R sur la coque, vous n'en trouverez pas, à tel point que lorsqu'on filme avec les deux boîtiers, on a intérêt à les différencier par un signe très distinctif, par exemple un objectif différent... En fait, seul le carton d’emballage et la notice additionnelle confirment qu'il s'agit bien d'un GH4R (*).


(*) ou GH4-RE


Le GH4R fut présenté pour la toute première fois à l’IFA de Berlin en septembre 2015, succédant au GH4, proposé au même prix de lancement (1499 €). Mais au fait, un « R » pour quoi faire exactement, attendu qu'extérieurement, il s'agit strictement du même appareil ?


La réponse est une première. Le GH4R se caractérise et se différencie principalement du GH4 par une levée de la limitation des 30 minutes propre à tous les appareils photo vendus en Europe et par l'intégration d'office de la mise à jour payante 2.3 DMW-SFU1 offrant l'enregistrement V-Log L. La première fonction permet de filmer des concerts, des discours ou tout événement long, sans interruption. La deuxième fonction permet d'obtenir une image "flat" à retravailler en post-production avec une table de conversion (LUT), fonctionnalité qui semble-t-il, aux dires de Panasonic, était demandée par les professionnels. C'est possible, en tout cas crédible.


levée limitation

Le GH4 classique ("non-R") peut aussi accéder à la mise à jour V-Log L moyennant paiement d'une clé de mise à niveau en version 2.3. Proposée à 99€, elle a bénéficié provisoirement d’une réduction "cashback" de 50€, mais cette offre n'est plus valable et le prix est revenu à 99€. Ca en a fait râler plus d'un.


La version 2.3 a évolué. En effet, la 2.3 semble avoir posé officieusement des problèmes de zébra et d’histogramme. Une nouvelle MAJ est donc sortie - la version 2.4 (le 2015/09/17) - résolvant ces soucis et améliorant officiellement le V-Log L. C’est cette version 2.4 avec laquelle nous avons travaillé lorsque nous avons reçu le boîtier. Mais une version 2.5 est également sortie le 2016/03/30 comprenant entre autres le Post-Focus, que nous avons essayée après coup.


Les mises à jour étant faciles mais potentiellement délicates (l’un de nos collaborateurs a planté un boîtier récemment), et ayant un tournage réel à assurer, j'ai prudemment filmé sans mettre à jour tout de suite, d'autant que la version 2.5 n'aurait rien apporté au tournage que j'ai effectué avec ce boîtier.

En revanche, et c'est là tout l'intérêt de cet article, j'ai examiné en détail la levée de la limitation des 30 minutes et plus succinctement, le V-Log L. Place au test !



> LIRE LA SUITE : La levée de la limitation des 30 minutes

La levée de la limitation des 30 minutes

D'ordinaire, la limite de temps, a pour conséquence qu'un GH4, comme tout appareil photo faisant de la vidéo, ne peut enregistrer plus de 29 minutes et 59 secondes en une seule prise. C’est une contrainte qui passe inaperçue du grand-public car en usage courant, on enregistre rarement une telle durée, d’autant qu’il suffit d’un bref arrêt /enregistrement pour réenclencher 29 minutes et 59 seconde. Ce point a d'ailleurs engendré quelques confusions, certains néophytes ne comprenant pas si la limite des 29 minutes est une limite d'enregistrement par carte mémoire, ou pas.
GH4R

Cette limitation compromet - ou en tout cas complique - toute possibilité d’enregistrement en continu d'un concert, pièce de théâtre, spectacle féodal, débat, discours, feu d'artifice, etc. Pire, en cas de tournage multicaméra, la brève interruption va désynchroniser le repère avec les autres caméras, provoquant un certain jonglage au montage... Enfin, une limitation signifie que le caméra est allumée mais arrête d'enregistrer. Vous devinez le problème ? On peut ne pas s'en rendre compte si sur pied, on regarde l'événement se dérouler et non le compteur. Et même si on s'en rend compte, savoir qu’un enregistrement va stopper, oblige à une attention constante. Bref, c'est une contrainte !


Dans une moindre mesure, cette limitation interdit également certaines activités de « surveillance » (vidéo animalière, vidéo sportive…) pouvant nécessiter de faire tourner la caméra plus de 29 minutes… Que ferez-vous si vous filmez un match de football et que par malchance, la caméra stoppe juste au moment de l'attaque qui mène au but de la victoire ?


Sinon, je vous l'accorde, filmer une course d'escargots de Bourgogne de plus de 30 minutes n'est pas courant... :)


europe

La limitation des 30 minutes est justifiée en soi par des impératifs douaniers en Europe. On peut pester en soi mais c'est ainsi. Initialement un camescope est taxé avec 4,9% de frais de douane au lieu de 0% pour ses amis APN. Les législateurs européens se sont bien aperçu que de nombreux APN faisaient de la vidéo, mais ils ne pouvaient considérer que des APN étaient des vraies caméras vidéo. Ils ont donc coupé la poire en deux en considérant que pour bénéficier d'un droit de douane à 0%, il était nécessaire que l"enregistrement continu soit bridé à 30 minutes en 800X600 (ou plus) à 24 images / seconde (ou plus). Voilà pourquoi tous les APN ont cette limitation car des droits de douane de 4,9% sur des dizaines de milliers d'appareils représentent un manque à gagner considérable pour la marque et qui se renouvelle à chaque nouvelle gamme.


Avant l'arrivée du GH4R, l'astuce des professionnels était d'exploiter un enregistreur externe (type Atomos Ninja) qui lève de fait cette barrière mais c'est une solution professionnelle qui a un coût (entre 1000 et 2000 euros), elle est un peu encombrante, et assez gourmande en autonomie. Elle peut aussi nécessiter l'achat supplémentaire d'un disque. En revanche, cette solution sert également de moniteur.


Mais la levée de la limitation des 30 minutes du GH4R remet les pendules à l'heure. C'est plus qu’une simple avancée douanière, elle est aussi symbolique et commerciale. Symbolique car une des différences techniques entre un reflex et une caméra vidéo est ici gommée. Commerciale ensuite car le GH4R est le premier reflex à lever cette barrière, ce qui constitue un impact psychologique non négligeable.


Ainsi le GH4R s'apparente-t-il désormais à un "appareil photo" de plus en plus déguisé en caméra vidéo. Si l'ergonomie n'était pas celle d'un appareil photo (avec les contraintes associées), on pourrait presque estimer que le GH4R est une caméra vidéo avec quelques fonctionnalités photo ! D’ailleurs, je serais curieux de savoir la proportion de cameramen venus de la vidéo, parmi les acheteurs de GH4. Pas vous ?


GH4R

Mais il y a une première ombre à ce tableau idyllique. En effet, autant l'intégration du V-Log L est possible en achetant une licence, autant le "débridage" logiciel des 30 minutes n'est possible qu'en achetant... un GH4R. Avec un GH4, c'est impossible. D’où la colère légitime de possesseurs de GH4 qui ont acquis un boîtier coûteux et ne peuvent le faire évoluer. Un simple calcul financier permet de comprendre la légitimité du courroux : si le possesseur d'un GH4 revend aujourd’hui’hui son boîtier, il peut espérer en tirer environ 750 euros dans le meilleur des cas (état exceptionnel, cote Chasseur d’Image). S’il rachète un GH4R à 1400 euros (prix le plus bas constaté), l’effort financier est de 650 euros. Et si le boîtier revendu est légèrement abîmé, ou si le nouveau GH4R est acquis au prix catalogue, l’effort monte à 750, voire 800 euros, soit 50% du prix d’achat de son boîtier. Pour deux fonctions logicielles de plus, la proportion est énorme.


En revanche, et c'est cela qui est amusant, le GH4, qui est resté à 1499 euros jusqu'à l'arrivée du GH4R, se décroche désormais en neuf à 1250 euros, voire moins, ce qui réduit l'écart avec un GH4 d'occasion, diminuant un peu plus la valeur argus de l'ancien GH4.


Et quid du débridage d’un GH4 ? Pour des raisons compréhensibles en termes légaux et de responsabilité, nous ne pouvons pas nous étendre sur ce sujet. Nous ignorons la procédure, nous savons juste que rien n'est jamais impossible en informatique. Mais même en admettant qu’il soit relativement aisé de débrider un GH4, le débridage resterait une opération « illégale » si vous en tirez profit et surtout, vous perdrez la garantie de votre GH4. Après, c'est vous le propriétaire, vous faites ce que voulez de votre GH4....


GH4R

Revenons au GH4R. Concrètement, dès l'introduction de la carte mémoire SD, la levée de cette limitation est immédiatement visible en bas à droite de l'écran sous la forme du temps restant. Sur un GH4 standard, elle reste plafonnée à 29 minutes et 59 secondes. Sur un GH4R, selon la capacité de la carte choisie, ce temps varie mais aussi selon le mode choisi.


GH4R carte

Ainsi, avec une carte 64 Go, en UHD (en 25p), le temps enregistrable en continu est au maximum de 1H25 environ (MP4 ou MOV). On retrouve quasiment cette même durée (1H20) en FHD à 100 Mbps. On grimpe à 2H45 en FHD à 50 Mbps. En revanche, à 200 Mbps, ce temps s'écroule à 40 minutes environ, soit 10 minutes de plus qu'avec un GH4 standard ! Moralité : il faut bien choisir son mode d'enregistrement en fonction de la durée prévue de l'événement qu'on souhaite enregistrer en continu. A priori, la nature de la carte n'interfère pas sur les possibilités d'enregistrement en continu, il faut juste choisir une carte adaptée à ses besoins. Les hauts débits requièrent des cartes U3 de préférence, par exemple à 100 Mbps.


Panasonic résume ces différences d'une façon presque comique en précisant dans l'annexe du DMC-GH4R que "la durée maximale d'enregistrement en continu d'un film disponible est plus longue que celle indiquée dans le mode d'emploi (29 minutes et 59 secondes)." Nous voilà informés ! :)


Du fait de la levée de cette limitation, une fonction d'enregistrement "en boucle" a par ailleurs été ajoutée au mode Photo 4K. Cette fonction en boucle permet d'enregistrer jusqu'à 12 heures en continu. Le principe dans ce cas est que la caméra efface en boucle le contenu de la carte.


découpage

Ceux qui ont déjà eu affaire à des gros fichiers le savent. Même si vous enregistrez en continu, vous obtenez plusieurs fichiers limités à 4 Go et quelque. Ce découpage automatique est dû au système de fichiers FAT32 qui limite les fichiers à 4 Go environ, à la différence du NTFS, pratiquement sans limitation (16 To !). Un fichier de 4 Go équivaut à une durée de 12 à 13 minutes en 1080/25p et un peu moins de 6 minutes en 4K.


audio manquant GH4

Il suffit d'aligner les fichiers les uns derrière les autres sur la time-line, pour assurer la jointure entre les plans. La jointure semble parfaite, mais en renouvelant plusieurs fois les tests, j'ai découvert qu'on entend parfois un léger "scrach" au point de raccord. Il peut passer inaperçu, ou pas. Cela est dû apparemment à l'absence de son sur la dernière image (donc 1 image sur 25), visible sur la capture d'écran ci-dessus. Il est possible que cela dépende du logiciel utilisé, je n'ai pas encore poussé les investigations suffisamment loin pour étayer cette hypothèse. Ce n'est pas un point dramatique mais c'est embêtant, car cela équivaut tout de même à une rupture du signal audio.


Notez un point important en matière d'enregistrement continu : si vous n'êtes pas sur secteur, sachez que la batterie d'origine Panasonic DMW-BLF19E du GH4R est ultra costaude (1860 mAh) puisqu'elle tient en FHD (avec écran) jusqu'à 110 à 115 minutes en situation classique de tournage et jusqu'à 220-230 minutes en "continu" (ces chiffres sont donnés avec l'optique 14-140 mm). Les génériques, selon leur provenance, tiennent le même temps ou moins longtemps. Si l'ampérage est plus faible, il est certain que la batterie tiendra un peu moins longtemps.


GH4R
Mais globalement, la batterie du GH4R tient environ 3 heures en situation de tournage d'enregistrement de spectacle ou de débat, ce qui est tout à fait remarquable et appréciable. Du coup, même en FullHD à 50 Mbps, vous pouvez vous retrouver à la fin d'une carte de 64 Go avant même d'être en fin de batterie (!) puisque vous ne disposez que de 2H45 de durée d'enregistrement sur carte contre environ 3H d'autonomie de batterie. Et je ne parle même pas du 4K...


(Test : un "R" de GH4)

Apport du V-Log L

Le 2e apport du GH4R joue dans un registre totalement différent : il s’agit du V-Log L qui est aussi disponible en option pour tous les utilisateurs du GH4 "ancien" par le biais d’une mise à jour du micrologiciel (v2.3). Attention, cette mise à jour 2.3 (*) permet de goûter aux joies du V-log mais pas de la fonctionnalité de dépassement des 30 minutes qui reste l’apanage du GH4R. Ce qui en a fait râler plus d'un...
s-log
étalonnag

V-Log L ? Mais qu'est ce-que c'est ça ? Le V-Log L est un profil extra de type « flat » hérité des caméras pros Varicam, qui octroie une dynamique bien supérieure et des possibilités supplémentaires en termes de colorisation, offrant des nuances artistiques, difficiles à obtenir autrement. Le V-Log L (ou V-Log) de Panasonic est une variante du S-Log (de Sony) ou du Canon Log (de Canon himself).


Toutes ces variantes sont bien moins contraignantes que le Raw DNG (présent chez Blackmagic ou sur l Canon Eos 5D Mark III) car les fichiers Log sont bien moins lourds, et ne requièrent pas une configuration de montage démesurément musclée. Le V-Log-L n’a rien à voir non plus avec le mode Cinelike-D ou Cinelike-V bien entendu. Selon le communiqué reçu, "les courbes V-Log et V-Log L ont été conçues pour offrir une courbe caractéristique similaire à celle du Cineon, à savoir, une courbe caractéristique de la numérisation de films".


L’image est donc très peu contrastée / saturée lorsqu’elle est captée, car on préserve le plus possible la courbe de gamma en sortie du capteur. L’objectif est de préserver le plus grand nombre d’informations, surtout dans les hautes et basses lumières, particulièrement compliquées à gérer en vidéo. Du coup, la gamme dynamique est accrue de 12 stops (au maximum, dixit Panasonic). Cela dit, en 8-bits 4:2:0, norme d'enregistrement interne du GH4R (il en va différemment de l'enregistrement externe), il n'est pas certain que l'intégralité des 12 stops servent réellement à quelque chose.


La courbe V-Log L est exploitée grâce aux fameuses LUT (pour Look-Up Table) dont vous avez forcément entendu parler, même si vous débutez. Celle du GH4R exploite une LUT dédiée. Une LUT, ce sont des préréglages définissant des valeurs de signaux RVB qui devront correspondre aux signaux standards de la diffusion en numérique (par exemple, pour la HD, c'est le REC 709 et pour la 4K, le REC2020). La LUT fait correspondre tout ce beau monde.


V-log

Concrètement, sur un GH4R, le V-Log L s’ajoute aux profils déjà intégrés de base (Standard, Naturel, Portrait, Cinelike D, Cinelike V...). D’ailleurs, on retrouve le V-Log-L à la suite de ceux-ci. Le V-Log L est paramétrable (entre -5 et +5) sous deux aspects : la netteté et la réduction du bruit. On ne peut donc régler ni le contraste, ni la saturation, ni la teinte. Le Pedestal est bloqué, ainsi que le mode iDynamique. Le niveau de luminosité est nécessairement sur 0-255 et les hautes lumières / ombres sont sur Standard. Enfin le mode Photo 4K n'est pas disponible en mode V-Log L. Tout cela est assez logique, si vous y réfléchissez bien.


Une fois votre signal V-log enregistré, c’est à l’étalonnage que vous gérez ce type d’image. Mais étalonner étant un métier, l’utilisation du V-LOG-L devrait normalement être réservée à ceux qui savent l’utiliser et peut-être plus encore, à ceux qui ont du temps. Ce n’est donc pas adapté aux news par exemple. :)


Les outils d'étalonnage sont nombreux, on cite souvent DaVinci Resolve de Blackmagic, ou le logiciel d'Adobe, Speedgrade, très performant également. Des softs indépendants existent également comme les LUT de colorgradingcentral. A signaler, dans la notice papier, Panasonic fournit un lien : http://panasonic.jp/support/global/cs/dsc/.


Nous n'allons pas développer ici l'étalonnage des LUT qui nécessiterait un article entier et qui sort du cadre spécifique du GH4R.


sensibilité GH4
Par contre, une différence entre le GH4 et le GH4R passe inaperçue, et pourtant elle m'a bien gênée. Le GH4R ne dispose pas de palier entre 400 et 800 Iso, à savoir ni palier de 500 Iso ni de 640 Iso, à la différence du GH4. Or ce sont des paliers que j'utilise personnellement sur un GH4. Par exemple ci-dessus, cette image a été filmée à 640 Iso. Pourquoi Panasonic a t-il supprimé ces valeurs intermédiaires ? Mystère.


(Test : un "R" de GH4)

Mise à jour 2.5

Mise à jour

En marge du GH4R proprement dit, j'en profite pour revenir brièvement sur certaines mises à jour valables aussi bien pour le GH4 que GH4R.


La mise à jour 2.1 a permis de délivrer en sortie un signal natif FHD à 30p/25p via la HDMI, ainsi que diverses améliorations liées à l'utilisation du coûteux module d'extension DMW-YAGH (XLR, etc.).


La mise à jour 2.2 a proposé un mode anamorphique très "cinéma" enregistrant en format 4/3 (3328 x 2496 pixels au lieu de 4096 x 2160 en vrai 4K). Le format 4/3 ainsi obtenu permet de ressortir en 16:9 avec des objectifs anamorphoseurs 1,3x ou en ratio 2.67:1 avec les fameux objectifs 2x utilisés en CinemaScope.


La mise à jour 2.3 est celle qui a fait couler le plus d'encre car elle intègre la fameuse fonction "V-Log L" payante en upgradant avec la clé DMW-SFU1. Cette fonction est intégrée d'office sur le GH4R.


La mise à jour 2.4 n'a fait que corriger une erreur de la 2.3 apparemment due à un gros cafouillage de Panasonic.


Enfin, la version 2.5, sortie le 2016/03/30, est valable pour le GH4R comme le GH4, et comprend les fonctions suivantes :


  • -Post-Focus,
  • -3 modes Photo 4K,
  • -fonction AF-On possible durant l’enregistrement vidéo,
  • -délai temporel ajusté via la HDMI lors de l’enregistrement sur un enregistreur externe.
  • -compatibilité avec les flashes externes DMW-FL580L, DMW-FL360L en mode Rafale.
  • -amélioration de la précision de la correction anti yeux-rouges en développement Raw.
  • -100GB d'espace disque offerts sur Google Drive pendant 2 ans, moyennant l'inscription au Lumix Club.
mise à jour 2.5

Rappelons que toute mise à jour nécessite de télécharger la version "bin" (pour Mac) ou .exe (sous Windows) depuis la page du lien indiqué ci-dessus. Puis après avoir formaté sa carte mémoire, il faut copier le fichier bin (ou .exe) sur la carte. En introduisant ensuite cette carte dans le GH4R, en allumant puis en passant en Lecture, le boîtier vous propose de mettre à jour. Normalement, mieux vaut charger sa batterie suffisamment. Cependant l'opération ne dure que quelques minutes (à vue d'oeil je dirais 5 minutes, voire moins).


GH4R
GH4R

La fonction la plus spectaculaire de cette mise à jour 2.5 pour GH4 / GH4R, est le Post-Focus. Dans un des modes photo proposés, elle permet après coup d'enregistrer - à partir d'une même vue - soit l'avant-plan seul net avec l'arrière-plan flou, soit l'inverse. Il suffit d'activer la fonction Post-Focus dans le menu, d'enregistrer, puis en relecture de pointer sur écran la zone que vous souhaitez voir nette, puis d'enregistrer cette vue en jpg en 8Mp par exemple qui deviendra une vue totalement indépendante. Bien entendu cette fonctionnalité Post-Focus ne fonctionne qu'en Photo. En outre, cette fonction interdit d'utiliser le flash ou de régler la balance des blancs. En revanche, il n'est pas requis d'utiliser le mode Photo 4K pour que le Post-Focus fonctionne.


Les 3 modes 4K (4K Rafale] [4K Rafale Start/Stop] [4K Pre-Rafale] sont plus anecdotiques de mon point de vue (surtout pour le vidéaste), d'autant qu'ils sont déjà proposés par ailleurs (GX8). En revanche, l'ajustement du délai temporel via la HDMI lors de l’enregistrement sur un enregistreur externe, résout un problème que les professionnels travaillant sur enregistreur externe (type Atomos Ninja) avaient côtoyé.


La version 2.5 intègre aussi d'un "AF-On" valable en vidéo mais cette fonction est mal ou pas expliquée, du coup je n'ai pas bien saisi à quoi elle servait. Je ne suis apparemment pas seul sur le Web à ne pas en comprendre l'utilité. J'ai quelques doutes sur la réelle importance de cette fonction. Panasonic a été contacté à ce sujet, sans réponse pour l’instant.



(Test : un "R" de GH4)

Conclusion

GH4R

En conclusion, le GH4R est indiscutablement une amélioration du GH4 eu égards à l'absence de limitation des 30 minutes et l'ajout du V-Log. La revente risque de s'imposer pour tous ceux qui disposent d'un "ancien" GH4 (voire GH3) et qui filment des spectacles car l'absence de limitation est vraiment très appréciable, j'en ai moi-même fait l'expérience lors d'un filmage de débats qui duraient entre 1H et 1H30 chacun. Mais le fabricant aurait pu proposer une ristourne aux anciens acheteurs du GH4, ce qui aurait été commercialement apprécié et aurait atténué les critiques, même si elles étaient en partie injustifiées. En effet, la levée de la limitation des 30 minutes ne peut être appliquée par des moyens légaux au GH4, étant donné les contraintes juridiques européennes que les douanes imposent aux fabricants.


Pour sa part, le mode V-Log impose moins l'achat d'un GH4R, la mise à jour du V-Log pouvant s'opérer (moyennant finances) à partir d'un simple GH4. Elle séduira certainement les professionnels.


En revanche, je reste dubitatif sur l'absence de son sur un 1/25 d'image que j'ai constatée au point de jonction entre 2 fichiers, indépendamment d'ailleurs des 30 minutes puisqu'une première jonction entre deux fichiers s'effectue dès qu'on dépasse les 4 Go (soir 13 minutes en FullHD à 50Mbps). N'ayant pu recouper cette information pour le moment, elle nécessitera des tests complémentaires ou des explications de Panasonic. En cas de tournage multicaméra, ou de prise de son indépendante, elle ne gênera pas car on peut toujours récupérer l'audio. Dans le cas contraire, c'est plus embarrassant.


 


(Test : un "R" de GH4)

Cet article vous a plu ?
Soutenez notre indépendance
Des tests objectifs, des articles pointus,
des pubs non-intrusives,
dépendent de votre soutien

Comparez la fiche technique de ce modèle avec :

?Aide

Choix 1 :

Choix 2 :

Panasonic Lumix DMC-GH4R

Panasonic Lumix DMC-GH4 (avec ou sans kit)

Prix fabricant : (boîtier nu) 1500 Euros Prix fabricant : 2500 Euros
Voir les 3 avis d'internautes et donner le vôtre