Magazinevideo > Caméras & Photo > Tests photo > Tests compacts experts et bridges

Test terrain Sony DSC-RX100 II

expert en vidéo comme en photo

02 octobre 2013 par Thierry Philippon

Sony DSC-RX100 II

Prix fabricant : 750 Euros
 

DSC-RX100 II

J'avais testé le DSC-HX50, un excellent compact, au prix déjà élevé de 420 euros. Je souhaitais donc voir ce que pouvait bien revendiquer le DSC-RX100 II, un compact expert à 750 euros qui se permet le luxe de coûter 100 euros de plus que son prédécesseur DSC-RX100 ! Les DSC-RX100 et DSC-RX100 II (ou M2), reçoivent un accueil plutôt favorable des spécialistes du Web et des amateurs endurcis. Leur succès s'explique à la fois par le caractère expert de l'engin mêlé à une absence de compromis sur la qualité, malgré une réduction de poids et d'encombrement (même si le M2 est un peu plus lourd).


Le succès prend aussi sa source dans la taille très originale du capteur pour un compact : 1 pouce ! De quoi exciter les plus blasés. C'est d'ailleurs toujours une taille sans égal dans le domaine des compacts experts. Enfin, l'ergonomie du produit est - elle aussi - pratiquement sans équivalence.


Comme le DSC-RX100 II dispose également de capacités vidéo non négligeables, il y avait de bonnes raisons pour magazinevideo d'ausculter ce compact expert pour voir comment il se comporte en vidéo. Place au test.



> LIRE LA SUITE : Le test vidéo

Le test vidéo

DSC-RX100 II

Le DSC-RX100 II est aussi petit que léger même s'il est très légèrement plus lourd que son prédécesseur (281 contre 240 grammes). Il accuse aussi 2 cm de plus en profondeur (101.6 x 58.1 x 38.1 mm) en raison de l'écran articulé. II rentre (de justesse) dans la poche arrière d'un jean (c'est déjà bien !) et sera encore plus à l'aise dans la poche d'une veste.


Quand on le prend en mains, le DSC-RX100II est relativement lourd et compact, donc bien stable, surtout lorsqu'il est aidé par le fabuleux stabilisateur intégré qui tient toujours autant ses promesses. J'ai fait de nombreux essais et il est toujours aussi bon, tant au téléobjectif qu'en mode Activé pour réaliser un travelling marché. Ce stabilisateur fait perdre quelques degrés d'angle de champ mais à moins de comparer les vues, on le sent à peine. Sur trépied, désactivez ce stabilisateur, vous gagnerez quelques degrés. Notez aussi l'existence d'un niveau pour vérifier l'horizontalité des plans. Pas original mais pratique !


La prise en mains de l'appareil pose trois soucis éventuels : faute de grip, la main droite a tendance à glisser sur la surface très lisse de l'appareil. Un grip optionnel existe toutefois (Sony AG-R1). D'autre part, la lentille de l'objectif, assez exposée aux traces de doigts, peut vite se salir, nous en avons fait les frais, sans le voir tout de suite.


DSC-RX100 II

Mais le plus surprenant, c'est l'écran 3 pouces non-tactile. Avantage, vous ne risquez pas d'y laisser des traces de doigts, là au moins ! Mais on doit quasiment réapprendre à se servir d'un appareil dénué de ce mode quand on vient de l'univers du tactile. Sony cherche sans doute à démarquer son compact expert du compact de base, souvent tactile. Mais c'est un choix discutable.


Côté plus, cet écran de 3'' bien doté en pixels (1220.000) est original avec une double articulation sur charnière qui n'existait pas sur le RX100 de 1re génération, et qui permet d'incliner l'écran de 90° vers le haut et 45° vers le bas. Mais il ne "pivote pas" à la façon d'un écran de camescope.


écran DSC-RX100 M2

Comme sur tous les autres écrans, on ne distingue pas grand chose en plein soleil en position standard de luminosité, sauf qu'une position dédiée est prévue ! Nommée "Temps ensoleillé", ce paramétrage est un peu dissimulé dans le menu mais s'avère incontestablement efficace. Pour les irréductibles de la visée, un viseur (FDA-EV1MK) est proposé en option. Mais son prix est absolument dissuasif ! 449 euros sur le site Sony ! Même sur Amazon, il est difficile de le trouver à moins de 385 euros.


La batterie - une NP-BX1 - de capacité 1240 mAh, est donnée pour 80 minutes d'autonomie par le fabricant. Elle tient à peu près cette durée mais une seconde batterie n'est jamais superflue en vidéo. La NP-BX1 vaut 49 euros, les génériques sont moins chères. A noter que l'indication d'autonomie n'est pas précise, du coup, on peut se laisser surprendre. Le logement batterie se situe sous l'appareil, avec la carte mémoire. Un choix que nous n'aimons pas spécialement lors d'un changement de carte alors que l'APN est sur trépied par exemple. Nous n'aimons pas trop non plus le principe de recharge à l'aide d'un câble mini-USB.


DSC-RX100 II

L'allumage du DSC-RX100 II est assez rapide, à peine ralenti par l'extension du zoom : comptez tout de même environ 1 seconde et demi. Comme sur un compact bas de gamme, l'extension automatique du zoom génère un bruit perceptible qui trahira votre présence si vous comptez filmer en situation discrète, méfiez-vous. Je considère que c'est un gros défaut sur un appareil expert.


Ce zoom est d'ailleurs sujet à caution : côté plus, bien qu'il ne dispose que d'une seule vitesse, celle-ci est lente et très agréable. D'ailleurs, aucune autre vitesse n'est possible. Le zoom démarre progressivement, c'est bien, fini les démarrages intempestifs qu'on peut rencontrer sur d'autres boîtiers. Il est limité à un ratio 3,6x. Mais il faut doublement se méfier : d'une part, une fois l'enregistrement commencé, une plage de zoom supplémentaire s'affiche correspondant à celle d'un zoom numérique. Mieux vaut ne pas l'utiliser sauf dans des cas extrêmes car la perte de qualité est très visible une fois l'image relue sur le PC même si elle reste quasi invisible sur le petit écran de du DSC-RX100 II ! Cette plage numérique n'est pas désactivable dans le menu, c'est assez incompréhensible de la part de Sony.


Autre point à souligner : le zoom produit un bruit de casserole dans sa section optique, en avant comme en arrière, comme avec un compact basique finalement. Il faut donc se domestiquer et ne pas utiliser le zoom en cours d'enregistrement ou remplacer sa bande son ou encore doubler le son à chaque prise zoomée. On remplacera au montage le son de la prise de vues zoomée par le son de la prise non-zoomée. Autre astuce, utiliser le paramétrage de la bague sur "Zoom" et manipuler cette bague. Mais même avec de l'expérience, son maniement est trop heurté pour produire un zoom coulé.


DSC-HX50
Pour enregistrer la vidéo, un bouton dédié (Movie) se trouve à l'arrière. Bien sûr, pas de report de commande d'enregistrement, puisque l'écran n'est pas tactile. Attention, on peut faire bouger légèrement le boîtier lorsqu'on appuie sur Movie car le bouton est très excentré et surtout, très plat. Cela n'est pas propre à ce bouton particulièrement, Visiblement le cahier des charges du DSC-RX100 était de faire un appareil le plus plat possible, rien ne devait donc dépasser ! Mais les touches sont vraiment plates. Je possède un Lumix dont les boutons, plus épais sans être plus volumineux, sont plus faciles à manipuler.
DSC-RX100 M2

Le choix de formats est légèrement plus large que ceux du DSC-RX100 1re version, et permet une bonne souplesse : outre le 50i à 24 Mbits/s, le 50i à 17 Mbits/s, et le 50p à 28 Mbits/s, on trouve désormais le 25p à 24 Mbits/s et 17 Mbits/s. J'ai souvent opté pour le 50p à 28 Mbits/s, car on note peu ou pas d'artefacts sur des images très mouvantes et des panoramiques. Mais vous choisirez peut-être-le 25p selon la puissance de votre ordinateur, ou vos ambitions, sachant que bon nombre de projets, c'est vrai, se conforment en 25p.


Ces réglages valent pour le standard Pal. Si on passe en NTSC via le Menu, on retrouve les mêmes réglages mais aux vitesses 60i, 60p et 24p. Le réglage en 24p à 24 Mbits/s peut s'avérer éventuellement intéressant si vous voulez créer un "effet Film".


L'enregistrement en mp4, également proposé, n'a que peu d'intérêt à mon goût.


DSC-RX100 II

L'étonnant gros capteur rétro-éclairé 1'' de 20 Mp (comme sur le prédécesseur) sert aussi bien la photo que la vidéo. Sa taille se situe entre un capteur 2/3 professionnel et un capteur 4/3, c'est dire ! Sans rivaliser avec un Plein Format, c'est déjà un capteur de grande dimension. Rappelons qu'en vidéo, les camescopes au prix du DSC-RX100II disposent au mieux d'un capteur 1/3 pouce, bien loin d'un capteur 1 pouce. L'ouverture est au diapason de cette performance à f/1,8-3.9, là où de nombreux compacts démarrent entre f/2.8 et F/3.5 dans le meilleur des cas. L'objectif Carl Zeiss est un 28-100mm (x3,8) extensible à x14, même si le zoom numérique est placé sur Off.


L'image est bien équilibrée pour un compact, avec un rendu assez flatteur. On note des lumières un peu cramées par fort contraste, mais c'est un facteur difficile à éviter. On peut affiner la balance des blancs facilement et aussi souplement que sur un camescope. Le blanc manuel est même prévu.


On ne remarque aucun d’aliasing ni rolling-shutter évidemment, confirmant ce à quoi on pouvait s'attendre sur un boîtier non Full-frame. On peut également prendre des photos de qualité moyenne pendant le mode vidéo (Dual mode) en 17 Mp ou 4,2 Mp. C'est à souligner car sur d'autres boîtiers, le Dual mode est souvent une option restrictive en termes de résolution. Pas ici. Bien sûr, on est limité par le nombre de pixels réels utilisés en vidéo. A résolution égale, la capture vidéo sera donc moins bonne que la photo.


DSC-RX100 II
Le DSC-RX100II s'en sort plutôt très bien par faible sensibilité - tant en photo qu'en vidéo - mais en plus, il permet de jouer davantage avec la profondeur de champ. On conserve bien entendu les fameux modes PSAM en vidéo en sus du mode tout automatique Auto Intelligent. Le Sony est donc aussi à l'aise en mode "Panique" (Auto) qui peut relever d'un choix délibéré, qu'en manuel. Dans ce dernier cas, la "bague de commande" (c'est son nom) - quoique un peu dure à manipuler - s'avère très rapide et visuelle pour changer d'ouverture ou de couple vitesse-ouverture par exemple.
bague

Mieux : cette même bague de commande est paramétrable dans le menu pour lui affecter d'autres réglages telles que les Iso, la vitesse d'obturation, le réglage d'exposition ou le zoom (manuel) pourquoi pas ! A noter qu'on peut descendre ou monter dans les vitesses d'obturation comme sur un camescope. On peut aussi régler de façon assez experte la luminosité et le contraste (mode Opti Dyn / HDR Auto).viseur


Côté mise au point, on aime l'Autofocus qui réagit bien et sans bruit contrairement à certains reflex bien sonores ! En automatique, débrayez de préférence la mise au point continue qui est difficile à manier, et préférez la mise au point ponctuelle avec la zone AF qui vous convient le mieux (multi, centre ou spot flexible).


MAP manuelle DSC-RX100 II

On peut aussi filmer complètement en manuel et s'appuyer de deux aides à la mise au point qui n'ont pas été oubliées : l'intensificateur (coloration en couleurs des zones nettes) et l'équivalent de la touche Expand, qui est réglable en durée ou même débrayable si elle vous gêne (je l'ai débrayée). Au chapitre des reconnaissances automatiques, le DSC-RX100II a beau être expert, il ne se prive pas de la reconnaissance ds visages, bien pratique au demeurant. Ajoutez les facultés des touches paramétrables fn.


DSC-RX100 Priorité ouverture

On peut aussi passer en mode de sélection Film, ce qui est intéressant mais un peu trompeur car en réalité, n'importe quelle position de la molette (PSAM, scènes, etc.) permet de filmer. Mais ce mode Film donne accès à 4 options dignes d'intérêt : soit un Programme Auto, soit une Priorité à l'Ouverture, soit une Priorité à la vitesse, soit une Exposition manuelle.


DSC-RX100 II

Côté connectique, c'est le minimum syndical : le DSC-RX100 II dispose d'une sortie "Multi" micro-connecteur USB (câble fourni) qui sert à l'alimentation entre autres, et d'une sortie mini-HDMI (câble non-fourni). Surplombé d'une griffe multi-interface, on peut y connecter un viseur ou un Flash externe ou - plus intéressant pour la vidéo - le micro Sony ECM-XYST1M ( voir meilleur prix sur Amazon ). Il est malheureusement assez cher : 159 euros !


Mais ce sera la seule solution de connexion audio, attendu que le DSC-RX100 II offre peu de possibilités sonores : ni prise micro mini-jack ni casque ni réglage audio, ni son 5.1. Hormis ces points, la restitution du son est correcte. On dispose juste d'une réduction du bruit du vent qui est à utiliser avec la plus grande parcimonie car il altère fortement le timbre des voix, puisqu'il ne laisse passer aucun son grave. On recense aussi un haut-parleur mono et l'enregistrement sans son. Les adeptes du son embarqueront un enregistreur audio séparé.


Le Wi-Fi ferme la marche et permet de télécommander l'APN depuis un smartphone ou un iPad par liaison Wi-Fi ou liaison NFC (très pratique). Pas de GPS en revanche.


DSC-RX100 II



(Test terrain Sony DSC-RX100 II)

Exemples Photo

Les fonctions Photo du DSC-RX100 II tiennent évidemment toutes leurs promesses : on aime toujours autant le mode Panoramique, dont le sens de déplacement est entièrement réglable, ou encore le mode HDR et tous les modes créatifs (Portrait, Paysage, etc.). Toutes les vues ci-dessous sont en jpg, en 5472 x 3648 pixels (20 Mp en 3:2) sauf annotations contraires. Le DSC-RX100 II enregistre en Jpg ou en Raw (format ARW) ou en Raw+Jpeg.


Nota bene : A noter que le format d'extension ARW n'est pas compatible avec la version 4 de LightRoom (version 5 requise), alors que le ARW du précédent DSC-RX100 est compatible avec la 4 ! Pourquoi Adobe oblige-t-il a acquérir la version 5 alors que son catalogueur photo est déjà fort cher ? La pratique ressemble fort à de la "vente forcée", M. Adobe.


DSC-RX100 II


Mode P.


 

DSC-RX100II


Mode Priorité à l'ouverture


DSC-RX100 M2


à 100 Iso


DSC-RX100 M2


à 400 Iso


DSC-RX100 II


à 1600 Iso


DSC-RX100 M2


à 3200 Iso


DSC-RX100 M2


à 6400 Iso


DSC-RX100 II


DSC-RX100II


2 vues en mode Panoramique en 8192 x 1856 pixels


DSC-RX100


Priorité à l'ouverture à f/4.5 au 1/320e - vue en 3888 x 2592 pixels (10 Mp)


DSC-RX100 IIDual Mode en 5472 x 3080 pixels (17 Mo)


(Test terrain Sony DSC-RX100 II)

Soutenez nos rédacteurs
Des tests objectifs, des articles pointus,
dépendent de votre soutien

Comparez la fiche technique de ce modèle avec :

?Aide

Choix 1 :

Choix 2 :

Sony DSC-RX100 II

Prix fabricant : 750 Euros
Voir les 3 avis d'internautes et donner le vôtre