Magazinevideo > Caméras & Photo > Tests photo > Tests DSLR et hybrides

Test terrain Canon Eos 100D

Le mode vidéo de l'Eos 100D

05 août 2013 par Thierry Philippon

Canon EOS 100D Kit 18-55mm

Prix fabricant : (nu) 549 Euros
 

Eos 100D
Le Canon Eos 100D, qui s'inspire à l'évidence pour partie de l'excellent 650D et partage certaines caractéristiques communes avec l'Eos 700D est le reflex ultra compact de Canon qui revendique le qualificatif de "reflex APS-C le plus petit au monde" (pour le moment). On le voit ci-dessus comparé à un ancien Canon Eos 20D : la différence est manifeste !
Eos 650D et 100D

Ses dimensions de 16,8 x 90,7 x 69,4 confirment la petitesse de l'appareil, ainsi qu'une légèreté toute aussi prometteuse de 407 grammes avec batterie et carte mémoire. L'Eos 100D est également plus petit qu'un Eos 650D (ci-dessus) dont pourtant il s'inspire grandement, et donc qu'un Eos 700D. Malgré cet aspect presque chétif (n'exagérons rien), le pari de Canon est de conserver une bonne préhension de son boîtier. Je me suis demandé si l'essai serait vraiment transformé.


Côté technique, il faut souligner un vrai viseur optique (malheureusement pas à 100%), un écran tactile, un Autofocus repensé (nous dit Canon), un obturateur silencieux pour rester discret, et l'arrivée d'un nouvel objectif 18-55 mm f/3,5-5,6 STM. Précisons que Canon s'est malheureusement trompé en m'expédiant un 18-55 incompatible avec l'Eos 100D. Mais le prêt comportait heureusement un second objectif, un 55-250 mm (équivalent 88-400 mm) de 390 grammes couvrant à F/4-5.6 et je disposais d'un ancien objectif Sigma 18-200 mm compatible (mais non-stabilisé), que j'ai utilisé pour couvrir les plans au grand-angle et jusqu'à la focale 55 mm. L'objectif 18-55 du kit semble avoir déçu certains confrères, j'aurais bien voulu vérifier, ce sera pour une autre fois !


Côté regrets objectifs, on note immédiatement l'écran non-orientable du Canon Eos 100D et l'absence de vidéo en Progressif 1080 / 50 douloureusement ressentie à l'heure où de nombreux compacts intègrent cette résolution. Moins problématique de mon point de vue, la non-intégration du Wi-Fi. Notez aussi le son mono uniquement. Enfin, l'allure "plastoc" du boîtier n'est peut-être qu'une mauvaise impression de départ.


40mm pancake

Les adeptes de la cohérence remarqueront aussi que très peu d'objectifs Canon sont au diapason de la compacité du boîtier. Pour preuve, le 18-55mm du kit est déjà bien volumineux par exemple. Seul le Canon 40 mm de type ultra-plat (Pancake) fait exception pour l'instant. On annonce d'autres objectifs à venir...


Hormis ces quelques griefs objectifs, le Canon Eos 100D semble à la fois un tour de force et un excellent compromis, d'autant que le boîtier avec le kit de base n'est vraiment pas cher (800 euros avec l'objectif 18-55mm, et même 650 euros, voire au-dessous, à l'heure où nous publions ce test). Pour autant est-il aussi à l'aise pour saisir des vidéos que des photos ? Que donne la prise en main ? Sa capacité à enregistrer à un débit de 45 Mbits/s est-il un avantage ou un inconvénient ? Quid de l'Autofocus en mode vidéo ? Eléments de réponses.



> LIRE LA SUITE : Format, codec, durée

Format, codec, durée

L'EOS 100D n'enregistre pas la vidéo dans le codec le plus répandu (l'AVCHD), mais capte néanmoins les scènes en Full HD ou en 720p en H.264. De fait, le codec utilisé se rapproche beaucoup de l'AVCHD. Différence : le débit atteint entre 43 et 45 Mbit/s (au lieu de 28 Mbit/s en AVCHD). Revers de la médaille : la capacité de stockage en est réduite d'autant : 22 minutes avec une carte 8 Go ou 45 minutes avec une carte 16 Go.


EOs 100D codec
En fait, ce codec est toujours aussi gourmand que sur l'Eos 60D que j'avais testé puisqu'il atteint environ 330 Mo / minute ! Un plan de 21 secondes dépasse déjà les 100 Mo (119 Mo). Du coup, une carte de 16 Go peut contenir un maximum de 44 minutes de vidéo en moyenne, pas plus. Par ailleurs, l'Eos 100D chauffe, une contrainte qu'on connaît un peu sur certains camescopes équipés d'un ventilateur, sauf qu'ici, cela peut se manifester par l'obligation de ne pas utiliser l'appareil tant qu'il n'a pas refroidi ! Notez aussi que la batterie tient 1H à 1H05 minutes selon la température ambiante, ce qui se situe, par comparaison, dans la moyenne des camescopes, et n'est donc pas exceptionnelle.
eos 100D

Le fait de changer de fréquence d'image ou de résolution ne change pas le débit qui reste inchangé. Canon offre en effet 4 résolutions possibles, toutes en Progressif : le 1920x1080p25 est la résolution que l'on choisira préférentiellement, ou 1920x1080p24 destiné aux amateurs de rendu Cinéma. On trouve aussi du 720p50 mais malheureusement pas du 1080/50p qui procure à la fois la qualité et la résolution idéale. A l'heure où des APN compacts en sont capables, est-ce bien sérieux ? On trouve enfin du 640x480/50p, plus adapté au Web. Dans tous les cas, les fichiers sont encapsulés en .mov (et non en MTS, même si ce n'est qu'un encapsulage).


Rappelons quelques aspects généraux liés à la vidéo sur un reflex. L'utilisation de cartes de Class 6 est généralement conseillée, mais elle n'est pas absolument pas obligatoire, des Class 4 peuvent suffire, si les prises de vues ne sont pas très animées. Le reflex est limité à des prises de vues d'une durée maxi de 29 minutes et 59 secondes (qui permet aux fabricants d'éviter les frais de douane).



(Test terrain Canon Eos 100D)

Optiques, zoom, stabilisation

18-55mm   40mm eos 100D

40 mm ou 18-55 mm


 


Du côté des focales et du zoom, le choix est vaste compte tenu qu'on peut adapter tout objectif photo EF-S. On peut exploiter le Canon 18-55 mm du kit de base (18-55 mm, f/3.5-5.6 IS STM), mais il semble un peu décrié. On trouve aussi l'objectif à focale moyenne fixe 40 mm f/2,8 STM qui a l'avantage d'être très plat (Pancake de 3 cm de long et moins de 150 grammes) et qui est doté d'une grande ouverture et une mise au point minimale à 30 cm. Un 40 mm correspond à un 64mm en équivalent 24X36, soit un petit télé.
18-135mm   55-250

2 zooms au choix : 18-135mm ou 55-250 mm


 


Pour la vidéo, on est tenté de choisir également un objectif offrant une bonne amplitude de focales pour s'approcher des équivalents vidéo (zoom x10). Parmi les choix possibles, l'EF-S18-135mm F3.5-5.6 IS STM ou encore le 55-250 mm (équivalent 88-4àà mm) qui peut venir compléter utilement le 18-55 mm de base. On trouve aussi des téléobjectifs compatibles chez Sigma ou Tamron par exemple. Toutefois, il y a deux aspects à considérer :


D'une part, un lourd et long téléobjectif va un peu à l'encontre de la philosophie d'achat de l'Eos 100D, boîtier court et petit. D'autre part, même en vidéo, l'idée d'un effet de zoom, à moins d'une grande dextérité manuelle, est à abandonner puisqu'il n'existe évidemment pas de commande de zoom.


sstabilisateur
La stabilisation s'obtient en commutant le curseur Stabilizer de l'objectif Canon sur "On" puis en enfonçant le bouton du déclencheur à mi-course. Tous les objectifs ne sont pas stabilisés. Pour ceux qui le sont, l'avantage est d'éviter le flou de bougé par faible luminosité et de faire gagner quelques diaphs. La stabilisation aide aussi sensiblement à éviter les tremblements aux longues focales. L'inconvénient est une consommation accrue. De plus, en marchant, il est peu efficace par rapport à ce qu'on connaît dans ce domaine sur les camescopes évolués.


(Test terrain Canon Eos 100D)

Mise au point

ouverture
La mise au point vidéo est généralement le talon d'Achille des reflex. Un reflex ne fonctionne pas comme un camescope. En photo, il faut composer avec la contrainte du miroir (pour l'instant, même si des systèmes Mirrorless pointent leur nez). Normalement, le miroir descend puis remonte pour autoriser la mise au point. Ici rien de tout ça. L'Eos 100D dispose d'un AF permanent de type Liveview qui s'inspire de celui du 650D et dont a hérité également le 70D.
AF Servo vidéo

C'est un mode nommé "AF Servo vidéo", dispositif proposé par défaut et débrayable. Ce dispositif a la propriété d'offrir un AF en continu comme on en trouve sur les camescopes (la comparaison s'arrête là). Dans ce cas, l'AF réagit par détection de contraste sur le capteur de façon continue. La détection de contraste me semble bien plus fiable que celle de l'Eos 60D que j'avais testée. Mais du coup le pompage de l'autofocus est constant si le sujet est mobile ou si l'appareil photo bouge, ou les deux.


Il en résulte que le bruit de l'Autofocus s'entend très distinctement et à tout moment. Certes, vous pouvez positionner le réglage "AF Servo vidéo" sur Désactivé. Il en résultera que l'AF ne produira du bruit que lorsque vous appuyerez sur le déclencheur à mi-course. Voire pas de bruit du tout. Imaginons un paysage, réglage préalable sur l'infini (sans enregistrer), si des personnes passent devant l'objectif, l'AF ne réagira pas et ne produira donc aucun bruit. C'est la moins mauvaise des solutions, en dehors de la solution du point manuel bien évidemment. Cela vous évitera par ailleurs une baisse de l'autonomie de la batterie.


MAP Canon Eos 100D

A noter qu'on peut choisir 3 méthodes AF adaptées à chaque situation : Suivi, Flexizone multi ou Flexizone single (9 collimateurs au total disposés "en croix" ou collimateur de son choix). On peut aussi déplacer la mise au point par pression sur l'écran. Pas mal.


Eos 100D

Une seconde solution possible est la mise au point manuelle classique qui implique de basculer le commutateur AF/Manuel de l'objectif puis de manoeuvrer la bague dont le toucher (quelle que soit l'objectif) est agréable et généralement précis. Sauf exception (cas du 40 mm par exemple), les repères de distance sur l’objectif aident à la mise au point ainsi que la possibilité d'agrandir la zone de mise au point avec la touche de sélection d'agrandissement ((au-dessus de al correction d'expo).


Mais solliciter la bague implique tâtonnements (sauf grande dextérité). De plus, tout bruit de bague s'entend un peu (moins que l'automatisme !). Enfin et peut-être surtout, la manipulation d'une bague, même sur un reflex léger, déstabilise légèrement la prise de vues, même au grand-angle. Ce qui interdit de l'utiliser en cours d'enregistrement. Parfois, par chance, on obtient un plan idéalement réussi, mais pour un unique plan "parfait", le taux de rushes ratés est très élevé.



(Test terrain Canon Eos 100D)

Prise en mains

bouton vidéo Eos 100D

Pour la vidéo, la prise en mains pose une problématique bien différente de celle de la photo. La prise en mains en elle-même est bonne compte tenu de la petitesse du reflex. Le bouton vidéo tombe naturellement au niveau du pouce, comme sur un camescope, bien que l'ergonomie soit radicalement différente, tandis que l'index ajuste la mise au point en appuyant sur le déclencheur à mi-course. Le reste de la main droite tient bien l'appareil en mains (après quelque temps) grâce au grip bien incurvé. Seul le petit doigt passe au-dessous du boîtier. Pour bien équilibrer l'appareil (indispensable en vidéo) et assurer l'horizontalité, il vaut mieux toutefois tenir l'Eos 100D des deux mains, sinon il penche vers la gauche.


La présence d'une visée optique (pour la Photo) est bien vue bien que le viseur demeure relativement étroit, compte tenu de la compacité du boîtier. De plus, la visée n'est pas à 100%. Cette visée ne sert pas pour la vidéo (qui utilise l'écran). On peut toutefois avoir besoin, en cas de fort ensoleillement, de viser au viseur, ne plus bouger, et passer en mode vidéo Liveview.


A gauche, la capsule servant à la prise de son ne risque pas d'être masquée par un doigt venant l'obstruer. On apprécie aussi l'accès semi-direct à l'expo et sa simplicité de réglage sur écran tactile. L'Eos 100D est capable de jouer sur des paramètres avec lesquels les photographes sont habitués à jongler comme l'ouverture et la profondeur de champ, le réglage du gain (ISO), ou l'obturation.


Menu Eos 100D

La touche Menu (ici à gauche) est bien placée et les menus ne sont pas trop nombreux. Un bon point. Mais la navigation dans les menus m'a laissé perplexe. Je ne m'y suis jamais totalement habitué, tout le temps du test. C'est pourquoi, pour les opérations de base, le raccourci de menu (la touche Q SET), situé à droite, est bien plus pratique et rapide. Si vous le pouvez, utilisez au maximum le raccourci.


prise en mains

La prise en mains comporte plusieurs contraintes sur l'Eos 100D. Je vais être sévère mais après avoir eu un Lumix GH3 entre les mains, et vu la popularité des reflex vidéo, on ne peut s'empêcher de comparer.


D'abord la stabilité est difficile à obtenir, sauf à s'équiper d'un trépied ou de shooter toujours sur un support stable (sol, muret, etc.). Un signe : 90% de mes prises de vues sont relativement instables, un score qui correspond à celui d'un grand débutant alors que je contrôle ma respiration et évite les tremblements sans souci sur les camescopes notamment. La faute en incombe pour une large part à la fois à l'absence de stabilisateur "Active" comme ceux que l'on côtoie sur les camescopes et dans le même temps, au déséquilibre avant qui résulte de l'adoption d'un lourd téléobjectif.


écran Eos 100D

L'écran tactile et capacitif est agréable (indispensable en vidéo pour la visée !) et n'a rien à envier à ceux des camescopes, même s'il est un peu sensible aux reflets. Quand l'enregistrement est effectif, un témoin rouge s'affiche en haut à droite de l'écran. Mais sa petitesse et sa couleur rouge le rendent parfois ultra difficiles à distinguer en plein soleil., il vaut presque mieux se fier au témoin rouge de la carte mémoire qui s'allume en bas à droite du reflex. Attention, l'impossibilité de viser au viseur en mode vidéo et parallèlement, l'écran non-orientable, rigidifient beaucoup les prises de vues. De même, en plein soleil, j'ai filmé plusieurs scènes quasiment à l'aveugle et j'en ai ratées beaucoup de ce fait.


Eos 100D trappe
Désolé, mais je n'aime pas non plus que la batterie et la carte soient au même endroit et surtout au-dessous du boîtier, obligeant à retourner l'appareil et rendant impossible le changement de carte ou de batterie sur trépied. Ajoutez l'absence de mode progressif en 1080/50p, un codec devenu assez répandu sur des camescopes ou APN moins chers que l'Eos 100D. Et saupoudrez le tout par le bruit flagrant en mode de Suivi Autofocus sur lequel je reviens dans la section Audio. Ca fait de quoi hésiter.


(Test terrain Canon Eos 100D)

Prise de son

Eos 100D audio

La prise de son méritait un chapitre à elle seule, tellement il y a de choses à dire ! Côté plus, quoique monophonique, la captation du son n'est pas si mauvaise. J'ai d'ailleurs enregistré des cris d'oiseaux camarguais en oubliant presque (à la lecture de la séquence) que j'avais enregistré avec un reflex et un son monophonique ! Le micro (les quatre petits trous de gauche) est bien placé. On retrouve un dispositif coupe-vent (uniquement en mode Manuel de prise de vues apparemment ?) ainsi que l'enregistrement manuel du son, possible sur 64 niveaux (!), et ajustable via l'écran tactile. Des bargraphs audio (L et R, de la mono dupliquée apparemment) complètent le dispositif.


Au déclenchement vidéo, l'appareil est silencieux.


eos 100D

Autre bon point, un micro additionnel - Canon ou pas car il s'agit d'une griffe non-propriétaire - peut être placé sur la griffe de l'Eos 100D sans problème de compatibilité.


Passons aux choses qui fâchent. Le son de l'Eos 100D, enregistre tout ce qui passe à sa portée : Autofocus en mode AF Servo vidéo, mise en marche du stabilisateur, manipulation du reflex, crantage de la molette, etc. Même l'objectif peut faire un bruit plus ou moins frappant. Par exemple le 55-250 mm que l'on m'a confié fait un bruit de cliquetis permanent, encore plus fort lorsqu'on active le stabilisateur (et le stabilisateur est fréquemment utilisé sur un 55-250, sauf sur pied). Canon conseille l'objectif EF-S 18-135 mm f/3,5-5,6 IS STM, réputé faire très peu de bruit mais je ne l'avais pas à disposition pour vérifier les dires de Canon.


Bref, beaucoup de bruits divers et variés auxquels échapperont seulement ceux qui musicalisent leur bande son, ou qui tournent sur pied avec mise au point entièrement manuelle !


audio eos 100D

Ou alors il faut utiliser une 3e voie, en "séparant" le son. C'est pourquoi Canon a équipé l'Eos 100D d'une entrée Jack 3,5mm pour micro externe qui accepte par ailleurs la prise de son stéréo. Le constructeur insiste beaucoup sur cet aspect dans la notice et même sur l'écran du reflex (!), preuve qu'il est apparemment bien conscient des "dommages collatéraux" sonores de son reflex. Cependant, un micro externe entraîne un coût supplémentaire non négligeable (comptez 100 à 250 euros de plus pour obtenir quelque chose de bon) et la garantie de n'entendre aucun bruit va dépendre du choix du micro.


Signalons aussi l’absence de prise casque de monitoring comme sur les précédents reflex de la marque, Canon persiste dans cette erreur, dommage !



(Test terrain Canon Eos 100D)

Qualité image, sensibilité

Eos 100D

Concernant la qualité d'image vidéo, nos fichiers bruts vous en diront davantage qu'un long discours, raison pour laquelle nous les mettons à votre disposition. Globalement, on retrouve bien les avantages et les inconvénients des DSLR : une image moins froide que celle des petits capteurs, et ajustable finement (couple diaphrgame / obturateur, réglages Iso), avec de beaux effets de Bokeh, même si on a affaire à un capteur APS-C et non Full Frame. Ca demande de la maîtrise surtout lorsqu'on utilise les modes Priorité à l'ouverture ou à la vitesse ou encore le mode entièrement Manuel.


L'image est critiquable je trouve pour les mouvements panoramiques qui sont affublés d'un phénomène de rolling shutter (quoique discret) que certains logiciels peuvent compenser. L'effet de moirage est aussi présent sur des objets métalliques ou des lignes géométriques (tel qu'un cadre de fenêtre). A ces considérations, il faut ajouter la stabilisation précaire décrite par ailleurs, quel que soit l'objectif grand-angle choisi, qu'il s'agisse de vues prises au téléobjectif ou en marchant.


La différence entre les modes 25p et 24p en 1080p, n'est pas très probante : ces deux fréquences sont toutes deux proposées en progressif (ça c'est plutôt bien) et ont le même débit moyen élevé (environ 45 Mbits/s), alors autant utiliser le 25p, plus oecuménique. Seul le 3e mode, le 720p, peut éventuellement être intéressant à utiliser car il est le seul des modes de l'Eos 100D à exploiter 50 images / seconde.


effet Miniature

A noter plusieurs effets dont dispose l’Eos 100D dont un effet Miniature (diorama) relativement exploitable (en photo comme en vidéo) qui permet de réaliser un effet Tilt-shift à l'aide d'un cadre blanc (horizontal ou vertical) qui délimite la section nette tandis que le reste de l'image baigne dans un flou marqué. Le résultat est saisissant. On peut faire varier la fréquence de façon à ce que images soient relues à vitesse x5, X10 ou x20. Prévoir de filmer de longues séquences par conséquent (!) et toujours sur pied.


qualité image eos 100D
Le réglage des Iso est assez simple : il suffit de passer en expo vidéo manuelle et ajuster le paramètre en question. On peut moduler la sensibilité entre 100 et... 6400 Iso. On peut ainsi "freiner" une sensibilité galopante pour éviter trop de bruit à l'image (mais au détriment parfois de la clarté de l'image). Ou à l'opposé, booster la sensibilité au-delà de ce que l'automatisme vous aura recommandé. Attention, si vous modifiez ce paramètre en cours d'enregistrement vidéo, cela provoque un écart marqué de luminosité.
iso Eos 100D

Le bruit vidéo reste présent dès 800 Iso, à la fois car le capteur n'est pas aussi gros que sur un Eos 5D Mark III (capteur Full Frame) mais aussi et sans doute parce que le réducteur de bruit est moins prolifique pour traiter la vidéo qu'il ne l'est pour la photo.



(Test terrain Canon Eos 100D)

La photo, le montage

Eos 100D

L'Eos 100D est bien sûr "aussi" un excellent reflex basé sur le 650D, quoique non tropicalisé, tout comme sa gamme d'objectifs (seuls sont tropicalisés les objectifs L inncompatibles avec l'APS-C). Comme précisé, je me suis polarisé sur les fonctions vidéo, je ne vais donc pas détailler les fonctionnalités photo même si vous trouverez quelques vues réalisées en Jpeg.


eos 100D
Eos 100D
Eos 100d
(photos en 5184 x 3456 pixels au format Jpeg)
eos 100D FCPX

Côté montage, les fichiers H.264 du Canon Eos 100D se manipulent plutôt bien avec un logiciel (a priori, tous les logiciels traitent les fichiers du Canon). Comme pour les autres reflex Canon, les fichiers n'obéissent pas à une structure arborescente en dossiers et fichiers - il ne s'agit d'ailleurs pas de fihciers AVCHD ni MXF comme en pro chez Canon - mais à un seul dossier DCIM dans lequel sont logées à la fois les vidéos et les photos. C'est plus simple mais pour peu qu'on ait en plus des fichiers Raw, cela devient un peu "touffu" lorsque votre logiciel de montage (cas du nôtre, il s'agit de FCPX) liste les fichiers par type de fichiers puis par dates, car on passe donc plusieurs fois devant la même date ! Avec un peu d'habitude, on prend le pli, d'autant que les fichiers de l'EOS 100D sont faciles à reconnaître, de par leur encapsulage identique (.MOV, quel que soit le débit), et leur poids, plus conséquent évidemment que les photos.


Les fichiers étant encodés à un débit élevé, il faut que le logiciel et l'ordinateur puissent suivre. A défaut, on peut convertir les clips grâce à la "moulinette" interne que propose souvent le logiciel de montage (cas de FCPX avec la fonction "optimisé") ou préférer importer les clips en brut, ce qui est aussi possible, plus rapide et garantit la qualité d'origine. Tous les fichiers sont en progressif mais comme je l'ai déjà regretté, il manque le 1080/50p.


Notez que l'Eos 100D dispose d'une sortie HDMI et AV Digital.



(Test terrain Canon Eos 100D)

Fichiers-tests Canon Eos 1200D

Vidéo-test du reflex Canon Eos 100D. Vous pouvez aussi vous rendre compte de la qualité réelle des fichiers bruts (MOV) du reflex Canon Eos 100D en 1080/25p, en vous rendant en rubrique Téléchargements. Prises de vues effectuées avec zoom asservi Canon 55-250 mm (équivalent 88-400 mm) et Sigma 28-200 mm.


téélcharger


(Test terrain Canon Eos 100D)

Soutenez nos rédacteurs
Des tests objectifs, des articles pointus,
dépendent de votre soutien

Comparez la fiche technique de ce modèle avec :

?Aide

Choix 1 :

Choix 2 :

Canon EOS 100D Kit 18-55mm

Prix fabricant : (nu) 549 Euros
Voir les 3 avis d'internautes et donner le vôtre