Magazinevideo > Logiciels PC MAC > Tests de logiciels de montage > Tests de logiciels de montage PC

Test Grass Valley Edius 8 Pro / Workgroup 8.1

La productivité sans concession

05 février 2016 par Gérard Galès

Tous les tests / articles sont disponibles en pdf et sans pub avec l'abonnement Premium
 

Edius 8.1

Ce logiciel de montage de grande qualité, encore trop peu connu en France alors qu'il est largement utilisé dans d'autres pays européens, présente sa nouvelle mouture millésimée 8 (8.1) déclinée en version Pro et Workgroup. Cette dernière favorise le montage en réseau, l'interaction avec des périphériques Grass Valley et dispose de quelques outils et formats supplémentaires par rapport à la Pro. Des bonus surtout utiles aux studios broadcast ou pour des news TV car pour tout autre monteur indépendant, la Pro s'avère largement suffisante, au vu de sa haute productivité, pour réaliser des productions audiovisuelles de qualité, y compris en 4K. L’installation est autorisée sur deux machines, par exemple PC de bureau et note-book, après avoir préalablement crée son ID perso sur le site de Grass Valley.


J'utilise personnellement ce logiciel depuis sa version 4 pour tous mes montages car j’apprécie sa grande stabilité et sa fluidité de manipulation. Mais je crois que la caractéristique qui m'a vraiment incité à basculer sur Edius est sa capacité à gérer toutes sortes de formats vidéo/audio et à les mélanger sur sa timeline, sans conversion aucune. Un gain de temps appréciable que j'exploite pour peaufiner mes effets. N'ayant pas toujours pu ces dernières années m'offrir un PC haut de gamme, j'ai eu l'occasion d'exploiter aussi son mode Proxy (clips en basse résolution) pour soulager ma machine lors de montages complexes, notamment en mode multicaméra (16 sources peuvent être gérées par Edius !) et je dois dire que la qualité au final en exportation m'a parue impeccable.


Browser Edius 8

Depuis la version 8, un second programme GV Browser est conjointement installé. Cet utilitaire permet de visionner, cataloguer, trier, classer, créer des métadonnées (date, modèle de caméra, créateur, commentaire, etc.), copier et transférer facilement ses rushes dans Edius ou les uploader vers Vimeo, YouTube ou serveur FTP. Un original mode Calendrier permet aussi une recherche par jour de tournage. GV Browser travaillant en symbiose avec Edius 8, son contenu est accessible dans le navigateur de source de ce dernier. D’un clic de souris, vous pouvez alors immédiatement importer dans le chutier ou directement sur la timeline les fichiers choisis (catalogue, favoris, etc.).


Eidus DNxHD

Afin de faciliter les opérations de post-production en haute définition, Edius vient aussi de développer un nouveau codec intermédiaire dénommé Grass Valley HQX qui sait gérer le 10 bits et assure en conséquence une fluidité sans faille sur la timeline. Pour les mêmes raisons, le codec intermédiaire DNxHD développé par Avid, souvent utilisé par les pros, est intégré à cette version 8 Workgroup (en option dans 8 Pro par achat de licence séparée).


Edius 8.1 se fait fort également d'assurer une compatibilité optimale avec toutes les cartes optionnelles Blackmagic / AJA / Matrox / Grass Valley I/O, et d'offrir ainsi un preview en pleine qualité, même en 4K et en 3D.



> LIRE LA SUITE : Les nouveautés d'Edius 8

Les nouveautés d'Edius 8

Edisu 8

Edius ne pourrait soutenir sa réputation justifiée de moulinette à images s'il ne suivait pas de près l'évolution du marché en améliorant en permanence sa (déjà) longue liste de formats compatibles. Cette version 8 ne déroge pas à la règle et s'adjoint désormais, outre les récents formats vidéo créés par Sony tels que le XAVC (Intra/ Long Gop) et le XAVC-S, le Panasonic AVC-Ultra/AVC-Intra 4.2.2. 4K ainsi que le nouveau format H264 XF-AVC (en import) généré par le Canon XC-10 4K. Edius accepte également sans sourciller le 4K issu de l’APN Panasonic Lumix GH4 et celui du récent camescope Sony PXW-X70.


Ceux qui sont friands de plugins externes seront également ravis. En effet, outre l'acceptation des classiques VST audio et des plugins Adobe After Effects, Edius intègre désormais la passerelle OFX Bridge qui lui assure ainsi la compatibilité avec de multiples modules d'effets spéciaux respectant cette norme, notamment ceux de l'éditeur NewBlue.


A noter que quelques fonctions qui étaient autrefois incluses dans Edius 7 Pro, sans doute considérées plutôt utiles aux studios broadcast, se retrouvent désormais uniquement dans Workgroup. C'est le cas du sonomètre, de l'outil Generic MXF file export, du pré-roll editing et de la capacité à se connecter à un serveur FTP pour l’import/export. Pas de quoi s'inquiéter si vous jetez votre dévolu sur la seule version Pro car sa gamme d'outils est très complète et de plus Grass Valley annonce de futures mises à jour gratuites qui lui apporteront de nouvelles fonctionnalités : entre autres le Motion Tracking, un ralenti de très haute qualité, un nouveau mode d’étalonnage couleurs, la compatibilité avec les fichiers Raw (de quels éditeurs ? c'est l'inconnu pour l'instant) ainsi que la prise en charge des modes LOG/LUTs.


Edius est également prévu pour fonctionner sans problème sur un ordinateur portable et même assurer sans faille un montage en qualité 4K, pour autant que la machine dispose d'un processeur i7 de quatrième ou cinquième génération.



(Test Grass Valley Edius 8 Pro / Workgroup 8.1)

Les apports de la 8.1

Edius INterface

Outre une optimisation attendue d'Edius avec Windows 10, la mise à jour intègre la nouvelle fonction d'accélération matérielle Quick Sync Video (QSV) qui, selon Grass Valley, rend l'exportation et la gravure de disque BD bien plus rapide (encodage d'un disque blu-ray vidéo en 15 minutes). D'autres logiciels concurrents exploitent désormais aussi cette fonction. Elle ne fonctionne toutefois que sur certaines configurations PC à base de processeurs Intel Core (i3, i5, i7). QSV permet de dédier au coeur graphique intégré Intel la gestion du codage/décodage vidéo, ce qui en accélère sensiblement l’exécution tout en libérant le processeur pour d’autres tâches liées à la performance globale du PC. Des progrès censés être surtout visibles en MPEG-2 et en H.264, y compris avec des clips 4K.


N'ayant pas de configuration compatible, je n'ai donc pas pu tester cette fonction qui semble surtout utile en l'absence de carte graphique performante. Sur votre propre PC, vous pouvez facilement vérifier cette compatibilité en simulant dans Edius un export H264/AVC. Si QSV est actif, une case à cocher Utiliser l’encodeur matériel doit alors s’afficher au bas de l’onglet Paramètres de base. Par ailleurs, toujours dans le but de fluidifier la lecture et notamment en mode multicouche, l'intégration des codecs Apple ProRes et Avid DnxHD a été optimisée pour cette version 8.


Edius Chutier
L'interface d'Edius avait été « relookée » pour cette huitième version. Une modernisation pas vraiment appréciée par les aficionados du soft, qui lui reprochaient une moins bonne lisibilité qu'auparavant et des stylisations d'icônes rendant leur signification parfois absconse. Grass Valley a visiblement entendu le message car la 8.1 vient (un peu) corriger le tir en améliorant les contrastes entre les divers éléments de l'interface. Cette mise à jour intègre également quelques fonctionnalités nouvelles : Template qui permet d'enregistrer les caractéristiques d'un projet en cours (réglages, préférences d'interface, etc.) afin de pouvoir les réutiliser comme modèle de projet. Et dans GV Browser, des réglages plus nombreux, un mode d'affichage Zebra, une sélection possible des pistes audio sous la visionneuse et un outil de restauration des clips offline.
Multicam

Plus globalement, il faut rappeler qu'Edius dispose depuis sa création d'outils de traitement vidéo/audio intuitifs tout en étant de qualité broadcast, se distinguant également par leur simplicité d'utilisation. Ces nombreux outils sont décrits plus en détails dans les tests précédents :


- Grass Valley Edius Les nouveautés de la version 6


- Grass Valley Edius 6.5 Les évolutions par rapport à la 6.0x


- Edius 7, l'accès à la 4K en 64 bits


Pour ma part, j'apprécie de pouvoir y exploiter les roues colorimétriques triple mode en profondeur de couleur 10 bits, la courbe YUV, le mode Masque, le stabilisateur intégré avec correction de Rolling Shutter, le contrôleur Vecteurscope, le mode multicam 16 sources, etc. Je ne pourrais les citer tous. Edius offre aussi plusieurs centaines de transitions, dont certaines sont gérées directement par la carte graphique.


J'aime aussi beaucoup l'outil de gestion de trajectoire, nommé Outil de Présentation, qui est automatiquement intégré dans la liste d'effets réglables de chaque clip posé sur la timeline. Ainsi, d'un seul clic pour l'ouvrir, on accède à une grande panoplie d'outils qui permettent de créer facilement des effets de recadrage, zooming, déformations, etc.


Edisu newblue

Le seul point négatif que je pourrais lui trouver est son choix limité d'effets spéciaux audio/vidéo disponibles d'origine dans le soft (hormis le petit pack d'effets NewBlue offert ici). Le monteur qui souhaiterait en exploiter davantage devra donc passer par la case « portefeuille » pour acquérir les divers packs proposés par des éditeurs tiers. N'oublions pas qu'Edius a en effet été créé à la base pour une utilisation pro de montage de news, reportage et documentaire qui privilégient avant tout le Cut sobre et efficace. Pour ma part, n'étant pas vraiment friand d'images « tape-à-l'oeil » Edius réussit sans peine à combler toutes mes attentes en terme de montage pur mais aussi d’habillage, titrage, etc. car les outils de personnalisation qu'il intègre me permettent de créer aisément mes propres effets lorsque j'en ai besoin.



(Test Grass Valley Edius 8 Pro / Workgroup 8.1)

Verdict

Edius verdict

Edius 8 se démarque par des points forts tels que stabilité, puissance, ergonomie, import et mélange de formats en temps réel sans conversion sur la timeline, accélération logicielle / matérielle optimisant la productivité et GV Browser. Edius 8.1 apparaît aujourd'hui comme une vraie « bête de course » du montage vidéo/audio, capable de tenir la dragée haute à ses concurrents, et à tous niveaux. Il n'en est pas pour autant une « usine à gaz » qui serait uniquement accessible à un cercle restreint d'initiés. Non, Edius est à la fois performant, intuitif et simple à manipuler. Il ne lui manque qu'une version Mac qui lui permettrait de s'implanter aussi dans le cercle très fermé des studios de post-production broadcast, trusté aujourd'hui encore par Avid, Adobe et FCPX.



(Test Grass Valley Edius 8 Pro / Workgroup 8.1)

Ressources gratuites à voir ou télécharger

télécharger télécharger

Téléchargez la version d'essai de 30 jours


Téléchargez le Manuel d'utilisation complet en français
télécharger
(tutoriel à venir)
terre
SITE EDIUS EN FRANÇAIS


(Test Grass Valley Edius 8 Pro / Workgroup 8.1)

Soutenez nos rédacteurs
Des tests objectifs, des articles pointus,
dépendent de votre soutien

Donner un avis

Votre pseudo
Votre email (facultatif)
Je coche cette case pour être prévenu de l'ajout de commentaire par email
Votre avis (1000 caractères maxi)
Je coche cette case pour valider mon avis