Magazinevideo > Logiciels PC MAC > Tests de logiciels utilitaires

Test Cleanapp

le "nettoyeur" de votre Mac

20 août 2012 par Thierry Philippon

 

CleanApp est un utilitaire payant pour Mac (exclusivement) qui "nettoie" votre ordinateur d'une manière efficace puisqu'il se débarrasse de tous les fichiers et applications inutiles ainsi que tous les éléments qui peuvent être associés. Application assez ancienne (CleanApp existe depuis presque 10 ans) et développée par Synium Software, CleanApp est toujours vivace et n'a cessé d'évoluer, en particulier depuis sa version 3xx. Le programme vise en priorité à désinstaller proprement et complètement des applications inutilisées ou (plus rare) qui doublonnent. En effet, désinstaller tous les éléments d'une application est souvent bien plus difficile, voire risquée, que de l'installer lorsque les éléments devenus indésirables sont disséminés sur le disque dur à coups d'extensions, fichiers cache, menus services, menus contextuels et autres petits programmes. On a vite fait d'oublier ou de méconnaître l'existence de tel ou tel fichier présent dans une bibliothèque, dans le dossier des éléments temporaires (rarement effacés) ou dans un répertoire de fichiers cache, ou tout simplement hésiter et dans le doute, ne pas supprimer ledit fichier. Et des doutes, il y en a souvent ! :)


CleanApp n'est pas prévu pour Windows, même si la plateforme est moins sujette à une impérieuse nécessité de faire appel à un utilitaire externe pour supprimer des applications dans la mesure où des désinstalleurs intégrés aux programmes facilitent la tâche de suppression. Mais tous n'en ont pas, loin s'en faut.


cleanapp

Mais au fait, pourquoi parler d'un utilitaire informatique dans magazinevideo ? La raison est qu'un tel désinstalleur concerne au premier chef le vidéaste ou le photographe, qui sont de gros consommateurs de fichiers, et qui ont une forte propension à installer des applications plus ou moins lourdes puis à les délaisser ou - pire - à les cumuler sous des versions différentes ! Cas typique de l'application qui dort dans un coin du Mac, le logiciel de montage "évaluation" qu'on essaie mais qui ne convainc pas. Même conclusion pour les logiciels de traitement photo ou vidéo livrés avec un camescope dont on se rend compte des limites après usage.


Les scories les plus irritantes - CleanApp sait aussi s'en débarrasser - sont les packs de langues (du finnois à l'hébreu en passant par le chinois !) qui s'installent pour toute application et que vous n'utilisez bien entendu jamais ! Il existe des parades pour ne pas installer ces packs de langues mais souvent, on ne s'en préoccupe pas d'autant que les préférences d'installation (visant à n'installer que le français et l'anglais par exemple) ne sont pas toujours accessibles. Au final, les packs de langues peuvent encombrer lourdement le disque dur et sont doublement irritants puisqu'ils sont installés sans tenir compte de votre localisation et se réinstallent pour certains à chaque mise à jour (cas d'iTunes par exemple).


Une autre motivation très impliquante pour le vidéaste /photographe est que les programmes incomplètement désinstallés sont responsables en partie du ralentissement de votre Mac. Si la désinstallation est mal faite (ou pas faite !), il restera toujours des registres cachés, des Préférences toujours en place et tout cela n'est pas très bon pour la vélocité du fonctionnement de votre Mac.


La dernière motivation est d'éliminer ou du moins, de limiter le bazar ambiant qu'on a vite fait de générer sur un ordinateur et qui devient vite affolant. Ce bazar varie beaucoup d'un individu à l'autre, et selon le mode d'utilisation (professionnel ou privé).


Ultime motivation à utiliser CleanApp : l'application est en français et la base a été plutôt bien traduite il y a quelques années par Antoine, rédacteur à magazinevideo, même s'il a passé la main depuis !


cleanapp


Précisions que CleanApp est l'exemple-type du programme qui irrite les macusers les plus irréductibles car ces derniers rappellent que les fichiers annexes se trouvent toujours, sauf à de très rares exceptions, dans les Bibliothèques. Mais l'immense majorité des utilisateurs, béotiens ou pas, s'y perdent toujours un peu ou préfèrent se fier à un outil simplifiant les procédures de nettoyage, surtout quand ils n'ont pas fait le ménage depuis des lustres... !


CleanApp vaut 14,99 dollars (13,35 euros d'après Synium Software) et reste compatible avec Mac OS X 10.4 à 10.8 (Mountain Lion). On peut régler par carte bancaire ou par Paypal (sans communiquer son n° de carte). CleanApp est proposé à l'essai, avec 10 désinstallations possibles. A noter que la mise à jour directe depuis l'application depuis la 3.4.3 vers la 3.4.11 n'a pu s'opérer mais la MAJ est téléchargeable depuis le site Synium Software.


Testé sur version CleanApp 3.4.12.



> LIRE LA SUITE : Le test

Le test

cleanapp

On commence parfois à utiliser CleanApp pour éliminer d'emblée les packs de langues car on est CERTAIN d'avoir installé à l'insu de son plein gré de tels fichiers. En effet, les packs de langues s'ajoutent à chaque installation multilingue et donc à chaque mise à jour d'applications importantes (iTunes par exemple) bien qu'ils soient parfaitement inutiles ! L'opération de nettoyage est gratifiante car on allège rapidement de façon plus ou moins substantielle l'espace libre de son Mac.


Ne craignez rien à effacer de tels fichiers sachant que par défaut, CleanApp n'efface ni le français ni même l'anglais qu'il conserve pour des raisons faciles à imaginer. Soyez éventuellement vigilant avec l'allemand si le soft est en allemand et non traduit. Toutefois, dans sa grande bonté, CleanApp permet de sélectionner une par une les langues à éliminer. Rien ne vous empêche donc de conserver le russe si vous pratiquez la langue slave ! Bilan en général : pour une première utilisation de CleanApp, vous gagnez au minimum quelques centaines de Mo en éliminant les packs de langues, au maximum plusieurs Go, parfois même des Go à deux chiffres si votre Mac est plein comme un oeuf !


Concernant les packs de langues spécifiques, il existe quelques utilitaires, gratuits, dont un qui se nomme Delocalizer. Voyez si ce téléchargement fonctionne, le soft est ancien et quelque peu concurrencé par les tout-en-uns comme CleanApp.


cleanapp

Vous pouvez aussi analyser les fichiers doublons : 3 méthodes sont proposées : par Dossiers vides, par Applications et par Fichiers. Cette dernière est la plus intéressante mais aussi la plus longue à identifier les fichiers. Nous l'avons exploitée pour rechercher des fichiers vidéos ou même photos en doublon qui existaient dans des dossiers complètement différents.


Attention, CleanApp se repère par rapport aux noms des fichiers. Certes, la comparaison est relativement "intelligente" dans la mesure où CleanApp vous suggère un doublon dès l'instant où une partie du nom est identique. Il sait aussi repérer un fichier dont vous auriez changé le nom (grâce à l'historisation, voir plus loin) et qui doublonnerait avec le même fichier qui serait logé autre part sur votre Mac. Mais évidemment, la meilleure vérification est de vérifier s'il s'agit d'un vrai doublon. Pour cela, l'application propose une petite loupe qui permet de jeter un oeil directement sur le fichier concerné (ou une croix pour le supprimer). Bien vu, le classement par grosseur de fichier, faisant apparaître les fichiers les plus volumineux le plus en haut.


cleanapp

Autre fonctionnalité centrale de CleanApp, les désinstallations proprement dites. La logique est au moins autant de regagner l'espace disque conquis indûment par des applications dont vous ne vous servez plus, que d'éviter de conserver des éléments qui pourraient ralentir votre Mac (cas de bibliothèques proches), voire de provoquer des conflits, mineurs ou même majeurs.


CleanApp a son petit secret pour se repérer : il fait fonctionner en arrière-plan de OS X un service d'historisation (débrayable) qui garde la trace des dossiers et fichiers créés lors de l'installation d'une application ou durant son fonctionnement.


Les fichiers caches peuvent être aussi éliminés stricto sensu. J'avais ainsi réalisé des essais avec Google Earth qui avait constitué un fichier cache de 408 Mo tout de même ! Ajoutez toutes les pages en cache de Safari qui atteignent facilement le Go. Et vous gagnez encore de l'espace. Saupoudrez le tout avec peut-être les pires fichiers cache : les versions différentes. Attention aux fichiers cache que génèrent des applications comme DVD Studio pro lorsqu'on encode un projet. Certes, ils pèsent plusieurs Go à eux seuls mais ils sont utiles si vous souhaitez regraver un DVD. Ce mode d'utilisation reste toutefois un peu confidentiel.


Plus courants sont les fichiers caches de Safari. Cela vaut le coup de les supprimer. La seule conséquence est que lors de votre première re-visite sur un site donné, la page de ce site s'affichera un peu plus lentement et reconstituera le cache. Notez que des outils gratuits comme Onyx sont aussi capables de vider les caches des applications mais sans pouvoir sélectionner une application donnée.


cleanApp

Les "Anciens fichiers" ne sont pas en reste. Représentés par une facétieuse toile d'araignée, il s'affichent à la fois avec une précieuse information de taille et d'indication de la dernière date d'utilisation. Pour notre part, nous avons ainsi examiné, incrédules, de gros fichiers dont la dernière utilisation remontait à 2003 (!). L'ordre d'affichage des fichiers s'effectue par défaut par taille avec un dégradé progressif de couleur assez subtile. Si vous préférez, vous pouvez aussi sélectionner par date.


Notez qu'à tout moment, un fichier peut être affiché dans le Finder via le Menu contextuel du Mac.


CleanApp

Autre service assez malin de CleanApp, c'est sa CleanCommunity, qui permet de savoir - pour une application donnée, même peu connue - combien d'utilisateurs de CleanApp ont supprimé tel ou tel élément de l'application. Pour le savoir, il suffit de double-cliquer sur l'application dans CleanApp qui se présente alors comme ci-dessus. Cette CleanCommunity est surtout pratique pour les suppressions non suggérées par défaut (non cochées) par CleanApp mais qui s'affichent tout de même dans la liste des résultats.


Attention, la mise à jour de la base peut provoquer un gros ralentissement du Mac.



(Test Cleanapp )

Conclusion / Rivaux

Une application vraiment précieuse et peu dangereuse, malgré l'effacement des fichiers si l'on suit les recommandations de CleanApp à chaque fois. Pour notre part, nous n'avons jamais rencontré de soucis et pourtant, CleanApp nous a bien servi sur notre Mac de test. Pour le vidéaste ou le photographe, par ailleurs gros essayeur de logiciels, et gros producteur d'images (photos ou vidéos), c'est un outil qui me semble plus qu'utile. Les 15 dollars valent le coup, d'autant que les logiciels concurrents de CleanApp, semblent moins perfectionnés. Parmi les plus cités car gratuits, AppDelete ne supprime pas les éléments associés à une application. AppCleaner , également gratuit, se situe davantage dans une logique de désinstallation complète de l'application et des fichiers associés mais dénigre toutes les autres possibilités de CleanApp. C'est aussi le cas du shareware AppZapper (payant).


Pour les petits utilisateurs de Mac, bien sûr CleanApp n'est pas indispensable. Et certains fonctions de l'utilitaire Onyx (la gestion des caches par exemple) peuvent remplir certains tâches utiles.



(Test Cleanapp )

Et pour Windows ?

Notre justification d'évoquer CleanApp qui ne concerne "que" 25% des visiteurs du site plutôt qu'une application Windows, est qu'un logiciel possédant à la fois la philosophie et toutes les fonctionnalités de CleanApp n'existe pas vraiment sous Windows. On recense l'excellent CCleaner, compatible Seven mais aussi XP et Vista, qui dispose d'une version allégée (gratuite) amplement suffisante pour des besoins courants (sinon il existe la version pro).


ccleaner

Mais CCleaner (version 3.21) vise principalement à désinstaller les applications encombrantes une par une (il le fait très bien), supprimer les caches, extensions inutiles, fichiers temporaires, cookies, etc. Il ne joue pas sur la suppression des anciens fichiers inutilisés, les packs de langues inutiles, il ne dispose pas d'une Communauté d'utilisateurs vous renseignant sur le nombre d'utilisateurs ayant supprimé l'application, ou ce genre de choses. Bref, il ne fait pas le ménage, il supprime. CleanApp fait le ménage et / ou supprime.


ccleaner
Mais entendons-nous bien, CCleaner est une application extrêmement complète et performante (compatible 64 bits en plus) pour éliminer tout ce qui ne se discute pas ! Nous l'avons déjà installé sur notre PC et il nous rend bien des services.


(Test Cleanapp )

Soutenez nos rédacteurs
Des tests objectifs, des articles pointus,
dépendent de votre soutien
Voir les avis d'internautes et donner le vôtre