Magazinevideo > Apprendre > Technique vidéo

Pratique du travelling en marchant

19 mars 2015 par Thierry Philippon

 

travelling en marchant

Le travelling marché est une technique à laquelle tous les vidéastes sont confrontés un jour ou l'autre et dont la qualité dépend bien sûr de la fluidité avec laquelle on filme en marchant mais aussi parfois du sujet traité…


Cet article est intégralement disponible en vidéo avec l'abonnement Premium, ou sur DVD.



> LIRE LA SUITE : Le travelling en marchant

Le travelling en marchant

travelling en marchant

Le travelling marché peut consister à filmer une personne dans son environnement. Lorsqu'on filme une personne tout en marchant - qu'il s'agisse d'un compagnon, d'un guide ou d'un personnage qui intervient dans un reportage - on doit bien entendu réfléchir au meilleur placement. Le plus souvent, on est amené à filmer la personne de dos, c'est d'ailleurs le procédé le plus pratique. Mais il n'existe pas qu'une seule façon de filmer de dos…


travelling en marchant

Le filmage de dos est pratique mais des alternatives plus audacieuses existent comme celles de filmer la personne plutôt de côté - c'est le travelling parallèle - ou de face, donc à reculons - c'est le travelling marché arrière - qui est encore plus difficile.


travelling en marchant

Une variante connue, très prisée des reporters professionnels, consiste à filmer les pieds de la personne en train de marcher. Ce point de vue n'a pas toujours de réelle justification, car il s'apparente à un effet de style, excepté lorsque les pieds des protagonistes sont au coeur du sujet comme ici avec ces randonneurs sportifs !


travelling en marchant

Une difficulté d'un autre ordre est de filmer un environnement seul en marchant. Cette fois, le cadreur ne capte que le décor et lui seul. Du coup, le spectateur est encore plus réceptif aux images instables. L'amateur vidéo doit donc avant tout surveiller la tenue de son camescope, en évitant de suivre l'exemple du touriste que voici qui marche tout en filmant.


travelling en marchant

Pour éviter de filmer comme ce touriste, le maintien du camescope doit être stable et ferme, et d'autre part, il convient de marcher lentement, genoux un peu pliés.


En fait, pour parvenir à un travelling marché qui reste stable et relativement discret, il faut adopter une position peu orthodoxe avec les genoux légèrement fléchis pour amortir les cahots du sol. Vos pas doivent glisser tels des patins en rigidifiant le haut du corps. La réussite de tout travelling marché nécessite aussi d’anticiper les aspérités fréquentes de notre globe terrestre. Dans tous les cas, n'adoptez pas une marche naturelle, vous risqueriez l'échec.


travelling en marchant

Il existe une autre solution, matérielle celle-ci, qui consiste à exploiter un grand-angle (d'origine ou ajouté). En effet, l'utilisation d'un grand-angle de facteur x0,5 de préférence, diminue sensiblement les cahots du travelling marché… Toutes les vues issues d'actioncam paraissent souvent très stables car les actioncam ont des angles de vues dans leur mode le plus large qui équivaut à 150 ou 170°.


travelling en marchant

Un cas particulier est la difficulté de filmer un animal en marchant et parfois même, en courant ! Difficile de prodiguer des conseils magiques, le comportement animal étant souvent imprévisible. La situation sera simplement plus facile si vous tenez la caméra au niveau du sol et si le terrain est dégagé comme dans l'exemple qui suit…


travelling en marchant

Avec l'aide de la technologie, existe-t-il des outils pour stabiliser ses images ? La réponse est évidemment "Oui". On trouve d'une part de nombreux accessoires de prises de vues reposant sur un principe de bras articulé associé à des contrepoids ou de système d'auto-stabilisation généré par le poids même du camescope. L'efficacité est variable selon les cas et tous ces systèmes requièrent une certaine maîtrise de l'outil.


D'autre part, on recense des logiciels de stabilisation tels que sur Windows, Mercalli de ProDAD ou le stabilisateur Pinnacle et sur Mac, le SmoothCam de Final Cut pro d'Apple. Ces logiciels qui exploitent des algorithmes puissants, agissent une fois les séquences déjà tournées.


travelling en marchant

Enfin, il existe une dernière alternative : certains camescopes disposent d'un stabilisateur perfectionné qui agit selon 3 ou 5 axes, c'est à dire qu'il prend en compte le phénomène du roulis, le tangage, etc. Résultat : une stabilité sans pareille même pour descendre un escalier ou marcher dans la rue.


Le stabilisateur s'impose dès que l'utilisateur est à main levée. Le résultat est spectaculaire et ce dispositif n'est pas un gadget : le stabilisateur a prouvé 1000 fois son efficacité. Le problème est que l'amplitude des zooms ne cesse de croître, notamment sur les modèles 800 000 pixels. Zooms X14, X15, X20, et même X25 ! Le stabilisateur fait ce qu'il peut mais la répercussion du moindre mouvement devient considérable en longue focale. Il importe donc de bien en être conscient et de choisir un zoom peut-être moins... extraordinaire que ne le chante la pub !



(Pratique du travelling en marchant)

Cet article vous a plu ?
Soutenez notre indépendance
Des tests objectifs, des articles pointus,
des pubs non-intrusives,
dépendent de votre soutien

Donner un avis

Votre pseudo
Votre email (facultatif)
Je coche cette case pour être prévenu de l'ajout de commentaire par email
Votre avis (1000 caractères maxi)
Je coche cette case pour valider mon avis