Magazinevideo > Apprendre > Technique vidéo

Filmer un acteur en 4K ou Full HD ?

12 juin 2016 par Thierry Philippon

 

ouverture théâtre

Quand on évoque le 4K et le FullHD, on se pose souvent la question de l'intérêt du premier par rapport au second. Bien que j'aie réalisé des documentaires personnels en 4K sans hésiter une seconde, je me pose à chaque fois la question - en fonction du type de tournage et de l'objectif de diffusion - de l'opportunité respective de ces deux résolutions. Je me suis notamment posé cette question à propos du filmage d'un acteur.


Pour savoir s’il vaut mieux filmer un acteur en 4K ou en FullHD, avec l'aide d'une complice, nous avons choisi deux caméras pratiquement identiques (2 Lumix GH4 et GH4R) et avons filmé en même temps en 4K et en FullHD, sous deux axes différents afin de pouvoir profiter d'axes complémentaires, couvrant l'intégralité de la scène. Nous avons pris soin de paramétrer tous les réglages à l’identique sur les 2 caméras. Mais notre objectif était moins de comparer la qualité d'image que de se placer "dans la vie réelle" avec un vrai tournage, et de jauger les avantages / inconvénients de ces deux résolutions qui font couler tellement d'encre.


Je ne m'appesantirai pas ici sur le choix des reflex GH4 et GH4R à la place de caméras traditionnelles (ou à la place d'autres reflex), ayant consacré un autre article à cette question. Résumons simplement pour dire que je souhaitais filmer avec des reflex pour un rendu plus "film", et qu'un GH4R m'a été prêté, me permettant d'avoir une caméra "maître" filmant en continu (le GH4R lève la limitation des 30 minutes), ce qui était indispensable pour la prestation. Je disposais par ailleurs d'un second GH4 (non-R) à titre personnel. Les objectifs utilisés ont été les mêmes : 2 Lumix 14-140 mm.


Mais revenons à notre acteur et au choix du 4K ou FullHD. Préalable d'emblée, quand on filme un acteur en 4K / FullHD, on retrouve à la fois les avantages / inconvénients généraux du 4K et du FullHD, mêlés à ceux spécifiques au théâtre. Vous pouvez donc profiter en grande partie des conseils et réflexions qui suivent même si vous ne filmez pas d'acteurs sur une scène.


GH4R carte mémoire

Quantité d’espace de stockage nécessaire
La prestation de l'acteur durait 54 minutes. Première constatation, le même enregistrement en FullHD et en 4K a nécessité un espace de 19,95 Go en FullHD et de 39,54 Go en 4K, soit exactement le double ! C'est clairement le débit qui génère cet écart, le 4K tournant obligatoirement (sur l'appareil utilisé) autour de 100 Mbps (en 25p), alors que le mode FullHD utilisé ne délivrait que 50 Mbps environ (en 50p). On aurait pu diminuer encore le poids du fichier en filmant en FullHD à un débit moindre, ce que permet le GH4 en enregistrant par exemple en AVCHD, en 50i à 24 Mbp. Ainsi, pour 54 minutes, on descend au-dessous de 10 Go, soit 4 fois moins qu'en 4K.


Le débit est une variable importante pour filmer du théâtre, car la prestation d'acteurs sur scène, impose souvent de filmer à 2, voire 3 caméras. On comprend donc que si l'on filme en 4K avec plusieurs caméras, le besoin d’espace de stockage sera multiplié en conséquence, et la différence 4K / FullHD se fera rudement sentir.


On peut toutefois relativiser ce facteur car le prix des cartes mémoire a beaucoup baissé. Aujourd'hui une 64 Go de qualité se décroche pour 30 à 40 euros. Il n'empêche qu'il faut un beau jeu de cartes mémoire pour tenir toute une journée.


Ajoutez tout de même que si par sécurité, vous sauvegardez vos rushes sur un disque à part, il faudra prévoir un disque très capacitaire !


cadrage

Qualité d'image
A éclairage égal, le 4K est évidemment plus piqué que le FullHD, si l'image est lue sur un écran adéquat, adapté à la résolution choisie. Même en cas de scènes sombres, ce qui peut se produire sur la scène d'un théâtre, le résultat plaide souvent en faveur du 4K.


Toutefois, le final de notre filmage est en FullHD bien que nous ayons filmé en 4K et FullHD. Ce mélange a été choisi car nous voulions uniquement utiliser le 4K sur une seule caméra pour appliquer les effets décrits ci-après (zoom, etc.), nous n'avions donc pas besoin de l'appliquer aux deux caméras.


Nous avons parié que ce panachage, pour peu que les caméras soient semblables (c’était notre cas avec un GH4 et un GH4R) ne se remarquerait pas quand on finalise en FullHD. Et ce pari s'est vérifié : il est très difficile de voir sur le final en FullHD quelle image est en 4K à l'origine. Cela signifie que si vos intentions sont de diffuser en HD, le 4K ne s’impose pas, sauf si vous envisagez les possibilités créatives (zoom, recadrages…) évoquées plus haut ou si vous voulez conserver des rushes 4K pour l'avenir, en vous disant que ce sera la résolution la plus répandue de "demain".


Attention, à l'inverse, si vos intentions sont de diffuser en 4K, vous ne pourrez pas "gonfler" (upscaler) du FullHD en 4K sans faire de gros dégâts, il faudra enregistrer avec 2 caméras 4K.


recadrage
recadrage

Recadrages en 4K
Honnêtement, seul le 4K le permet. J’ai pu recadrer avec un zoom moyen de 126% afin d’éviter la tête d’un spectateur qui bordait le bas de mon cadre, car la personne avait changé de position et sa tête dépassait. La qualité d’image ne s’en est pratiquement pas ressentie. A l’inverse, avec le même pourcentage de 126%, l’image en FullHD souffre en plein écran.


Effet de zooms en 4K
Idem, seul un enregistrement 4K le permet. J’ai pu zoomer / dézoomer lentement de façon "logicielle" avec des séquences de 30 secondes sans trop altérer la qualité de l’image, dynamisant ainsi des scènes qui auraient été statiques. Cet avantage du zoom logiciel est particulièrement important avec un reflex, dépourvu de zoom par nature. On recrée ainsi après coup les conditions de prises de vues avec une caméra classique. Il y a même un avantage, puisqu'on peut choisir de zoomer a posteriori, ce qui permet de placer des zooms a bon escient.


panoramique dézoom
chandelier

Effet de panoramique-dézoom en 4K
J’ai plus ou moins réussi un panoramique audacieux - toujours rendu possible par l'emploi du 4K - partant à droite d’une table sur laquelle repose un bougeoir, pour décaler et élargir le cadre vers la gauche, dévoilant l’acteur qui lit son texte. La position de départ est un peu exagérée, car très zoomée, ce qui a pour conséquence que même le 4K a du mal à délivrer une image très piquée, mais le mouvement est esthétique et très lent. Plus le cadre s’élargit, moins les pixels sont grossis, et plus l’image s'embellit.


cadrage loin
cadrage

Focales différentes en 4K
J'ai aussi tenté de créer puis enchaîner un cadre en plan large avec un cadre avec une focale plus resserrée pour donner la sensation que plusieurs caméras filment l’acteur depuis le même axe à des focales différentes.


Stabilisation en 4K
Je n'ai pas utilisé de stabilisation logicielle car lorsqu'on filme un acteur, on est sur trépied, et le sol est (en principe !) parfaitement stable.


Conservation dans le temps
La tendance est à l’augmentation des tailles puisqu’au cours des 30 dernières années, on est passé du 720x576 à 1920 x 1080 puis à 3840 x 2160 pixels. C’est une donnée éventuelle à prendre en compte. Filmer aujourd’hui en 4K paraît donc plus judicieux si l’on est dans l’optique de conserver, voire de réexploiter des rushes pour le futur qui promettent d'évoluer vers des grandes tailles.


Mise au point
La mise au point est plus facile en FullHD et assez délicate en 4K. Car dans la résolution 4K, le moindre écart de mise au point se voit. Or dans une salle de théâtre, selon l’éclairage de la scène (souvent tamisé), la profondeur de champ peut s’avérer étroite, rendant un peu plus difficile l'obtention d'une netteté parfaite. On peut contrer cet inconvénient avec les systèmes d'assistance à la mise au point (le peaking ou le zoom Expand notamment) ou avec un moniteur 5 à 7 pouces externe comme ceux que propose Atomos par exemple. Un grand écran de cette diagonale permet en effet un bien meilleur ajustement de la mise au point que l'écran des boîtiers, d'origine en 3 à 3,5 pouces.


Diffusion
Si la diffusion finale sur DVD rend plutôt inutile l'emploi du 4K (sauf à titre de conservation des rushes pour l'avenir), d'autres médias de destination plus tournés vers le 4K, se développent : le Blu-Ray HD, d'abord, ensuite les écrans 4K sont maintenant légion sans être beaucoup plus chers, les salles de festivals s'équipent en UHD et les sites de partage acceptent tous, aujourd’hui, que vous uploadiez vos montages en 4K. Certains, comme Vimeo, permettent même, moyennant un compte Vimeo Plus, de télécharger les montages dans leur qualité 4K d'origine.


Merci à Denis Lavant et à la Manufacture d'idées d'avoir autorisé la diffusion des captures d'écran. Vous pouvez aussi avoir un aperçu vidéo ici. (accès Premium)


(Filmer un acteur en 4K ou Full HD ?)

Soutenez nos rédacteurs
Des tests objectifs, des articles pointus,
dépendent de votre soutien
Voir les 2 avis d'internautes et donner le vôtre