Magazinevideo > Apprendre > Technique vidéo

Effectuer de bons raccords

20 mars 2015 par Thierry Philippon

 

Mélanie Thierry

En matière de raccords, il existe un nombre assez restreint de règles, en revanche on apprend beaucoup grâce à l'expérience. On recense quelques types de raccords spécifiques ou inventifs qui méritent d'être analysés dans le détail, c'est ce que nous allons voir dans ce module. Voyage au pays des raccords pas comme les autres !


Cet article est intégralement disponible en vidéo avec l'abonnement Premium, ou sur DVD.



> LIRE LA SUITE : Exemples de bons raccords

Exemples de bons raccords

raccords

Le raccord de direction est assez particulier, qu'il s'agisse d'une personne qui marche ou comme ici, d'un véhicule… Dans cet exemple, votre objectif est de faire comprendre au spectateur que le véhicule revient à son point de départ, après une ellipse de temps. La camionnette emprunte la même route dans un sens puis dans l'autre, le message est donc sans ambiguïté.


Si dans un 2e plan qui succède au 1er, la route n'est pas la même, le spectateur est amené à penser que la camionnette poursuit probablement sa route pour se diriger d'un point A vers un point B. Mais problème, le véhicule est filmé avec un déplacement de droite à gauche alors qu'il était filmé précédemment de gauche à droite. Du coup, le spectateur peut se demander si le véhicule ne revient pas en sens contraire. Tout cela en raison à la fois d'une erreur de prise de vues et d'un mauvais raccord.


Pour montrer, lors d'une succession de plans, un véhicule qui se dirige d'un point A vers un point B, le raccord idéal est de veiller à ce que ce véhicule se déplace toujours dans le même sens, de gauche à droite ou de droite à gauche. Ainsi vous lèverez définitivement toute ambiguïté.


raccords

Un autre raccord assez connu, c'est celui du raccord de porte. Le principe est que si vous raccordez le mouvement d'une personne qui ouvre et ferme une porte en la filmant de part et d'autre de cette porte, il faut que le raccord s'exerce au bon moment. C'est à dire ni trop tôt, sinon, il y a comme un très bref retour en arrière du temps. Ni en synchronisme parfait, sinon c'est comme si le temps s'immobilisait. Et ni trop tard bien entendu. En fait, il faut raccorder la 2e scène en décalant le point de synchronisme de quelques images supplémentaires. Vous pouvez laisser par exemple 8 images de décalage en plus, soit 1/3 de seconde et ainsi, le raccord passera mieux.


raccords

Autre thème de raccord, le raccord nuit-jour consiste à alterner une même scène de nuit puis de jour. Impératif, se munir d'un trépied ou poser le camescope sur un support parfaitement stable, sans le bouger d'un millimètre. On affinera le procédé avec un bref fondu-enchaîné entre les deux scènes.


raccords

Continuons. Le raccord sur un ciel vise essentiellement à permettre un changement radical de lieu qui s'opère en effectuant un panoramique montant vers le ciel qu'on enchaîne avec un panoramique descendant. Pour parfaire le raccord, il faut tenter de trouver une même tonalité de ciel ou de modifier légèrement la colorimétrie ou le contraste au montage.


raccords

Il existe aussi un enchaînement particulier que certains monteurs appellent "volet naturel". Le principe consiste à filmer un sujet (ici des statues) à différentes focales pour créer un effet d'enchaînement dynamique. Mais pour que le raccord gagne en force et en effet de surprise, on laisse un élément mobile (par exemple une voiture) masquer momentanément le cadre puis dévoiler subitement le sujet principal. Pour réussir l'effet, il faut choisir le point d'entrée le plus favorable de l'objet masquant, en tenant compte de sa vitesse de déplacement.


Attention, malgré les apparences, ce type de raccord est assez difficile à réaliser car il faut que la configuration des lieux combine à la fois un sujet intéressant, un objet masquant mobile et une distance focale adaptée entre l'objet masquant et la caméra. Mais une fois la combinatoire trouvée, le résultat est plutôt gratifiant.


raccords

Enfin, les raccords par analogie de formes, sont les plus intéressants car les plus puissants. Mais ce sont aussi les plus difficiles à obtenir. En voici un exemple sur le thème de la main, avec des images fixes, réalisé à l'occasion d'un générique de fin.



(Effectuer de bons raccords)

Cet article vous a plu ?
Soutenez notre indépendance
Des tests objectifs, des articles pointus,
des pubs non-intrusives,
dépendent de votre soutien

Donner un avis

Votre pseudo
Votre email (facultatif)
Je coche cette case pour être prévenu de l'ajout de commentaire par email
Votre avis (1000 caractères maxi)
Je coche cette case pour valider mon avis