Magazinevideo > Accessoires et multimédia > Cartes mémoires et batteries > Tests cartes mémoire SDHC / SDXC

article archivé

Carte SDHC : comparatif des cartes SDHC

Comment bien choisir une Carte SDHC ?

01 janvier 2007 par Antoine Désir

Tous les tests / articles sont disponibles en pdf et sans pub avec l'abonnement Premium

test cartes SDHC

Les caméscopes grand public enregistrent de plus en plus sur carte SDHC, support qui semble devenir le véritable remplaçant de la cassette miniDV (comme la clef USB est devenue la vraie remplaçante de la disquette), le format AVCHD prenant la succession du format DV. Amené à s'imposer, le support sur carte doit donc être choisi avec soin par le vidéaste. Voyons ce que nous proposent les principaux fabricants de cartes SDHC.



Les cartes SDHC en lice :
 
test cartes SDHC
Lexar SDHC 4Go 133X
test cartes SDHC
test cartes SDHC
Dane-Elec SDHC 4 Go 133Xs
Panasonic SDHC 8 Go Class 6
test cartes SDHC
test cartes SDHC
SanDisk SDHC 8 Go Extreme III
SanDisk SDHC 8 Go Ultra II
test cartes SDHC
test cartes SDHC
Kingston SDHC 4 Go Class 6
Kingston SDHC 8 Go Class 4
test cartes SDHC
test cartes SDHC
PNY SDHC 4 Go Optima
PNY SDHC 8 Go Optima

Il manque quelques marques importantes de cartes SDHC, qui n'ont pas souhaité répondre à notre demande malgré nos relances : ont-ils redouté l'aspect comparatif du test ou l'indépendance de magazinevideo ? Les cartes absentes ne sont pas forcément moins bonnes, mais nous n'en saurons rien ! La demande portait sur une carte SDHC 4 Go Class 6 et/ou une carte SDHC 8 Go Class 4. Comme vous pouvez le constater, seul Kingston a joué complètement le jeu. PNY est excusé car il ne propose pas encore de carte SDHC Class 6 (les Optima sont en Class 4).



> LIRE LA SUITE : Cartes SDHC et Class SDHC

Cartes SDHC et Class SDHC

Les cartes SDHC sont chargées d'enregistrer et de restituer des données numériques diverses, allant de simples fichiers bureautiques à des vidéos, en passant par de la musique ou des photos. Dans ce cadre, la vitesse de lecture est souvent peu critique, une lenteur ne se traduisant que par des défauts d'affichage lors de la relecture.


La vitesse d'enregistrement est bien plus critique. Si en photo ce n'est pas trop grave (les appareils attendent que l'écriture d'une photo sur la carte soit terminée pour en écrire une nouvelle, seule la cadence chute), une lenteur en écriture n'est pas envisageable en vidéo. Les images se succédant à un rythme immuable de 25 par seconde (30 dans les pays NTSC), une simple lenteur occasionne une perte d'image (ou bloque l'enregistrement). C'est pour cette raison que la notion de Class a été introduite. La Class SDHC est le débit minimal garanti en écriture, chiffré en Mo/s. Une carte Class 4 garantit ainsi un débit minimal d'écriture de 4 Mo/s, de quoi absorber sans aucun problème tout flux AVCHD, qui plafonne à 3 Mo/s (24 Mbits/s).



(Carte SDHC : comparatif des cartes SDHC)

Le test des cartes SDHC / protocole

test cartes SDHC


Pour évaluer la performance des cartes SDHC (et des lecteurs), nous avons utilisé un iMac Alu (Core 2 Duo à 2,8 GHz avec 2 Go de RAM et un disque SATA de 500 Go, sous Mac OS X 10.4.11). L'utilisation de ce Mac puissant évite la perturbation d'un antivirus qui aurait pu fausser sensiblement les mesures. Le lecteur de cartes SDHC utilisé est celui fourni par Lexar, qui a été choisi parmi quatre lecteurs, en raison de sa rapidité (*). Il est relié directement au Mac, les autres prises USB ayant été débranchées pour éviter des perturbations sur le bus USB. Il semble que le lecteur USB soit un facteur limitant dans ce genre de mesure. Mais à défaut de disposer d'un lecteur FireWire comme il en existe pour les cartes Compact Flash, nous devons nous en contenter, au risque de ne pas obtenir la vitesse maximale des cartes. 


(*) ce lecteur de cartes SDHC, s'il a été utilisé car il est le plus rapide, nous a posé de nombreux problèmes, à cause de déconnexions physiques. Son connecteur USB est  défectueux, rendant son utilisation pénible. Pour des tests, nous avons fait l'effort. Mais en utilisation quotidienne, il sera disqualifié.


test cartes SDHC

Le logiciel utilisé est ZoneBench en version 2.0.2, qui fait partie des SpeedTools Utilities de Intech Software. Ce logiciel permet de tester complètement les cartes SDHC, révélant parfois des défauts, et d'assurer de nombreuses mesures afin d'éviter les erreurs. Pour simuler des enregistrements vidéos, des paquets de 16 Mo (entre 5 et 10 secondes de AVCHD) ont été enregistrées et lus sur 32 emplacements différents de chaque carte, le tout 5 fois de suite. Les mesures présentant trop de dispersion on été refaites car on peut soupçonner une perturbation de l'ordinateur.


Les cartes essayées étaient vides, mais n'ont pas été formatées spécialement, nous avons laissé le formatage usine du fabricant, comme un utilisateur non averti le ferait. Si la carte doit être utilisée avec un seul appareil, nous conseillons cependant de formater la carte avec l'appareil concerné.


test cartes SDHC

Pour la copie entre carte SDHC et disque dur de caméscope, nous avons utilisé le seul caméscope AVCHD hybride permettant la copie vidéo dans les deux sens : un Panasonic HDC-HS9, en copiant 37 plans dans la meilleure qualité (HA1920) qui pèsent 1,27 Go et 29 photos qui pèsent 121 Mo.


Nous en avons profité pour tester ce caméscope comme lecteur de cartes SDHC, puisqu'il est livré avec le câble USB nécessaire. Non seulement, il faut brancher le caméscope sur son alimentation (comme pour la copie entre carte et disque, il semble que la batterie soit insuffisante pour alimenter les transferts), mais en plus, il est lent : avec la carte Panasonic de test, il dépasse à peine les 8 Mo/s, ce qui en fait un lecteur vraiment lent, incapable de tirer partie de la bonne vitesse des cartes SDHC. 8 Mo/s, ce n'est que deux fois plus rapide qu'un transfert depuis une bande miniDV, et deux fois plus lent que les lecteurs USB rapides (SanDisk, Lexar). Le transfert à partir du disque dur est un peu plus rapide, sans toutefois dépasser les 11 Mo/s. Si vous souhaitez profiter de vos cartes SDHC rapides, utilisez donc un lecteur de carte externe, faute de quoi les débits élevés indiqués dans le test ne vous seront pas accessibles !


 



(Carte SDHC : comparatif des cartes SDHC)

Les mesures

test cartes SDHC


Plus la valeur est haute (débit), plus la carte SDHC est rapide en lecture (extraction des fichiers vers la mémoire de l'ordinateur). Les cartes SDHC présentes se valent, à l'exception de la carte SDHC  Lexar, un peu lente et la carte SDHC SanDisk Ultra II, nettement en retrait.


test cartes SDHC

Plus la valeur est haute (débit), plus la carte SDHC est rapide en écriture (écriture des fichiers depuis la mémoire de l'ordinateur). Les vitesses d'écriture sont sensiblement différentes, même si toutes les cartes SDHC dépassent 6 Mo/s (Class 6) en vitesse minimum mesurée. On peut facilement isoler la plus rapide et noter l'anomalie de la Kingston Class 6, au niveau des autres Class 4.


test cartes SDHC

Attention, plus la valeur est haute (temps de copie des fichiers de la carte vers le disque dur du caméscope), moins c'est rapide. C'est plutôt la vitesse d'écriture du disque dur qui est mesurée ici avec celle de l'électronique du caméscope, plutôt lente. La même copie prend environ 90 secondes vers le disque dur d'un ordinateur !


test cartes SDHC
Attention, plus la valeur est haute (temps de copie des fichiers du disque dur du caméscope vers la carte), moins c'est rapide. C'est encore le disque dur qui limite la vitesse de copie, avec de grosses anomalies pour les cartes SDHC Lexar et Kingston Class 4, dues à un problème pendant la copie des photos. Incompatibilité ou problème avec ces exemplaires, les mesures de vérification ont confirmé l'anomalie et les autres cartes n'ont pas montré cet étrange comportement.

 



(Carte SDHC : comparatif des cartes SDHC)

Conclusion : les meilleures cartes SDHC

La carte SDHC plus rapide en Lecture

Pas de vainqueur désigné, les différences de débit étant inférieures à la précision des mesures. Doit-on quand même citer les cartes SDHC Kingston et PNY ? Les mesures en lecture ne permettent pas différencier les cartes, qui lisent les données à plus de 17 Mo/s. Pour information, c'est la même vitesse que les bonnes clefs USB. La carte SDHC Lexar a été difficile à mesurer, donnant des débits en retrait ou au contraire extrêmement élevés (non retenus). La vraie mauvaise surprise est la vitesse en lecture de la carte SDHC SanDisk Ultra II, qui ne dépasse pas 11 Mo/s (c'est même inférieur à une simple carte SD Ultra II de la même marque).


La carte HSDHC plus rapide en Ecriture

Les différences sont plus marquées et permettent d'établir un classement, surtout si l'on tient compte du minimum relevé, qui nous importe le plus. La carte SDHC SanDisk Extreme III domine clairement le peloton, avec un débit mini de 12 Mo/s ! La carte SDHC Dane-Elec (fabriquée par Toshiba au Japon) monte sur le podium, accompagnée de la carte SDHC Lexar, assez rapide mais irrégulière. Panasonic assure, sans faire d'étincelle. Les cartes SDHC Class 6 dominent logiquement celles Class 4. Sauf pour Kingston, dont la carte 4 Go Class 6 ne se démarque pas des cartes Class 4.


Ces cartes Class 4 suivent d'ailleurs en groupe, autour de 10 Mo/s avec des minima autour de 8 Mo/s. C'est une des leçons du test : ces cartes SDHC Class 4 semblent répondre correctement au critère de vitesse Class 6, même si elles sont moins rapides. En fait, aucune carte testée ne descend sous les 6 Mo/s en vitesse minimale d'écriture. Cela confirme que pour vos vidéos AVCHD ou MPEG-2, elles suffisent largement pour enregistrer les flux sans perte.


La carte SDHC  plus rapide en Lecture & écriture

Comme la vitesse de lecture ne peut différencier les cartes SDHC, c'est toujours la carte SanDisk Extreme III qui prend la tête grâce à sa vitesse d'écriture supérieure.


Le meilleur Prix des cartes SDHC

D'après notre enquête rapide sur les prix réellement pratiqués (sur les sites marchands en ligne), la carte SDHC la moins chère en 4 Go serait la Dane-Elec, la plus chère serait la Lexar. Cette différence peut s'expliquer par ce qui entoure la carte SDHC : rien pour Dane-Elec, un lecteur et deux logiciels pour la Lexar. 


Pour une capacité de 8 Go, la carte SDHC PNY (Class 4) est la mieux placée, et la carte Panasonic la moins bien. De même, Panasonic livre un lecteur USB, certes lent mais utile (les anciens lecteurs SD ne lisent pas les cartes SDHC) alors que PNY propose une carte nue. De plus, PNY ne garantit ses cartes SDHC que 5 ans, contrairement aux autres fabricants qui indiquent 10 ans.


Le meilleur Rapport qualité/prix

Tout dépend ce que vous entendez par qualité. Si c'est la performance, tournez vous vers la carte SDHC Dane-Elec en 4 Go et la carte SDHC SanDisk Extreme III (pas la Ultra II, à éviter) en 8 Go. Si c'est la capacité, la carte PNY 8 Go fera l'affaire. Les vidéastes voulant enregistrer en AVCHD hésiteront entre deux cartes 4 Go et une de 8 Go. Les photographes qui possèdent des reflex sur carte SD auront intérêt à investir dans la carte SDHC SanDisk, qui, bien que chère, est performante et complète (lecteur USB correct inclus, logiciel de récupération sur mini CD, pochette de transport).


Conclusion générale

La première conclusion est que toutes les cartes SDHC testées conviennent. Pour un usage strictement AVCHD, rien ne sert donc de prendre la plus chère, puisqu'elles seront toutes capables d'encaisser le débit AVCHD le plus élevé (3 Mo/s). Cependant, toutes les cartes SDHC ne se valent pas, la différence se faisant sur la vitesse d'écriture et sur les accessoires. SanDisk mérite de garder son trône pour sa carte SDHC Extreme III (qui contraste avec la décevante Ultra II), même si d'autres font moins cher !


 



(Carte SDHC : comparatif des cartes SDHC)

Soutenez nos rédacteurs
Des tests objectifs, des articles pointus,
dépendent de votre soutien
Voir les 8 avis d'internautes et donner le vôtre