Magazinevideo > Caméras & Photo > Descriptifs caméras et drones > Descriptifs de caméras prosumer / pro

Canon XF400 / XF405

18 septembre 2017 par magazinevideo

 

XF400

Canon croit toujours au segment des caméras pros conventionnelles entre 3000 et 4000 euros. Les nouvelles caméras de 2017 se nomment XF405 et XF400, sorte de croisé hybride entre les XA30 / XA35 et les XF200 / 205, munies du 4K. Mais le positionnement est étrange, avec l'acronyme XF dévolu au pro, mais une seule bague, des dimensions du produit proches des XA30 / XA35 avec un enregistrement 4:2:0 en interne, un viseur 0,24'', mais un prix au-dessus des 3200 euros alors que le XA30 se décrochait autour de 2000€, prix catalogue. Bref, Canon nous a encore concocté un drôle de produit. Et il n'a pas fait que cela, annonçant dans le même temps la sortie d'une réplique à 2600 euros (Legria GX10) qui reprend une majeure partie des arguments du XF400 mais sans certaines caractéristiques pros comme le bloc poignée et ses prises XLR... Ma déclinaison pro / grand-public n'est pas nouvelle, mais compte tenu qu'il existe aussi 2 autres modèles que Canon annonce (XA11 et XA15), on est un peu perdu.


Le boîtier est compact et léger : 350 grammes de moins par rapport aux XF200 / XF205 (1,67 Kg contre 2 kilos). Le capteur CMOS est celui à la mode, c’est à dire de type 1 pouce de 8,29 Megapixels, une certaine amélioration théorique par rapport aux XF200 / XF205 (1/2,84’’) que les tests confirmeront ou pas.


Une certitude : les caméras XF400 / XF405 arborent un zoom renouvelé 15x, équivalent 25,5 – 382,5 mm, le grand-angle le plus généreux jusqu'à présent dans cette gamme. Les XF405 et XF400 arguent aussi d’un nouvel objectif 4K à lentilles en verre Super UD avec réduction de l’aberration chromatique. Ajoutez l’option d’un zoom étendu 30x (en Full HD) et l'intégration de 3 filtres gris neutre (ND) qui permettent de travailler à pleine ouverture. Un stabilisateur d’image sur 5 axes complète ce dispositif.


Le processeur évolue avec un double DIGIC DV 6 (les XF200 / XF205 étaient en DIGIC DV4) garantissant d'après Canon - d'obtenir des images 4K/50p de haute qualité pour l’ensemble de la plage de zooming. Il en résulterait par ailleurs un faible bruit en haute sensibilité.


Par ailleurs, les nouvelles recrues enregistrent en UHD / 50P à 150 Mbps. Songez qu'à 150 Mbps, une carte 64 Go (U3) ne stocke que 55 minutes d'enregistrement ! Pour porter la durée à 4 heures, il faut demeurer en FullHD à 35 ou 17 Mbps. Dommage que Canon n'ait pas implémenté un débit moins élevé pour l'UHD, à 100 Mbps par exemple. Notez que le XF-AVC sera par ailleurs implémenté par une prochaine mise à jour de firmware au premier semestre 2018.


Autre découverte en demi-teinte, sur lequel Canon ne pipe pas un mot, le maintien du 4:2:0 8 bits. Certains professionnels, on le sait, risquent de tourner le dos à ce modèle face à l’absence de 4:2:2 10 bits en interne, quoique Canon ait la réponse passe-partout : le 4:2:2 reste accessible via l'interface SDI… sur le XF405.


Enfin, les XF400 / 405 assurent un enregistrement continu à 100 im./sec. en Full HD.


Comme souvent aujourd'hui, même lorsque la place manque un peu, deux logements mémoire sont intégrés, on accède ainsi aux modes relais et simultané.


Si besoin, un complément optique grand-angle 0,8x (WA-H58, 449 dollars) et un téléconvertisseur 1,5x (TL-U58, prix NC) sont aussi proposés.


A noter aussi un mode de dynamique étendue (DR) qui permet de tourner avec une dynamique portée à 800%, et qui fournirait davantage de détails dans les zones de hautes et de moyenne luminosité.


Côté mise au point, l’AF CMOS à double pixel, technologie bien connue à présent, est implantée dans les XF405 et XF400. L’Autofocus y gagne en rapidité et en précision sur une surface d’environ 80% de l’image.


L’écran tactile (3,5’’ pour 1,56 Kp) est au rendez-vous. Différentes options de fonctionnement de l’AF sont proposées avec notamment la priorité à la détection de visages ou même à la restriction de mise au point AF sur un seul visage. Canon annonce aussi un mode Guide de mise au point par double pixel qui indique visuellement la position de mise au point lors d’une mise au point manuelle. Ce sera à tester.


Les XF405 et XF400 proposent des connecteurs HDMI, XLR et Ethernet (LAN) ainsi qu’une prise pour télécommande. Le XF405 comporte en outre une sortie 3G-SDI qui sort du 4:2:2 en 1920 x 1080, c'est d'ailleurs la principale différence avec le XF400.


Le Wi-Fi intégré permet le transfert de fichiers FTP ainsi que le contrôle de ces caméscopes par l’intermédiaire d’un périphérique mobile via l’application « Browser Remote ». Par contre, le GPS est toujours optionnel !


Canon XF400

 


Points forts Points faibles Points discutables
Enregistrement UHD / 50p
L'obligation d'enregistrer en UHD à 150 Mbps, sans débit inférieur.
Pas de "vrai" 4K.
Grande compacité / légèreté   Enregistrement 4:2:0 en interne
Grand-angulaire 25,5 et zoom 15x   GPS toujours optionnel
Prix attractif du XF400    
Stabilisateur optique + électronique    
3 filtres ND    
Double DIGIC DV 6    
Mode de dynamique étendue    
Ralenti 120 im/s en UHD    
Bloc poignée-prises XLR    
Ecran tactile 3,5’’ de 1,56 Kp    
AF CMOS à double pixel    
Guide de mise au point par double pixel    


(Canon XF400 / XF405)

Cet article vous a plu ?
Soutenez notre indépendance
Des tests objectifs, des articles pointus,
des pubs non-intrusives,
dépendent de votre soutien

Comparez la fiche technique de ce modèle avec :

?Aide

Choix 1 :

Choix 2 :

Donner un avis

Votre pseudo
Votre email (facultatif)
Je coche cette case pour être prévenu de l'ajout de commentaire par email
Votre avis (1000 caractères maxi)
Je coche cette case pour valider mon avis