Magazinevideo > Caméras & Photo > Tests de caméras et drones > Tests de caméras prosumer / pro

Premium

Canon XC10

L'OVNI en 4K

06 octobre 2015 par Thierry Philippon

Tous les tests / articles sont disponibles en pdf et sans pub avec l'abonnement Premium

Canon XC10

Voir les accessoires
Prix fabricant : 2200 Euros
 

XC10

Le XC10 se présente comme un appareil hybride photo-vidéo équipé d’un capteur 1 pouce très en vogue en ce moment, et du processeur DIGIC DV5 annoncé comme adapté au 4K. On note un bloc optique muni d'un zoom x10 équivalent 27,3-273 mm (en vidéo) et une stabilisation hybride (optique + électronique). Le Wi-Fi est intégré.


Le fabricant arbore le XC10 comme un boîtier photo-vidéo expert, terme passe-partout qui donne lieu à toutes les interprétations possibles. Canon est presque plus précis quand il évoque un complément en tant que caméra secondaire ou embarquée, pour des productions de grande envergure. Ce positionnement n'est pas incohérent en soi compte tenu de la compacité et de la légèreté de la bête avec ses 1,04 kg tout compris. Il laisse entendre enfin que le XC10 emprunte des technologies aux C300 (ou Mark II en septembre 2015) et C100 ainsi qu'aux Eos 5D Mark II et III.


C'est là que le bât commence à blesser, le caractère pro du produit n'étant pas du tout évident.


Alors à qui s'adresse le XC10 si la cible de Canon est floue ou contestable ? Difficile à dire car pour ne rien arranger dans l'analyse, le boîtier ne ressemble à aucun autre produit, si ce n'est qu'il m'a rappelé (4K et prix mis à part) le JVC Procision GC-PX100 dont il partage le principe du viseur amovible et de l'écran arrière articulé, et le même concept de boîtier photo-vidéo.


On peut à la rigueur distinguer ce qui relève de la vidéo et de la photo. Un examen rapide de la coque et une simple déambulation dans les Menus attestent que les fonctionnalités purement vidéo (le 4K, les courbes de profil, l'optique x10, le Zébra, les réglages audio) l'emportent sur les fonctions photo, tandis que l'ergonomie générale emprunterait au contraire davantage à la photo qu'à la vidéo. En effet, on est bien loin du modèle classique de camescope à en juger par l'absence de zoom motorisé ou l'écran impossible à placer sur le côté. Toutefois, les concepts et même les catégories de produits, sont devenus difficiles à cerner aujourd'hui, chaque fabricant sortant son appareil "unique", voire son propre "OVNI".


Canon XC10

Le produit ose en tout cas plusieurs paris audacieux : d'abord à 2500 euros (en formule Pack avec carte et lecteur CFast 2.0), il se dispense de prises XLR, un manque plus étonnant que l'absence d'optique interchangeable. Ensuite, il propulse les débits vers les sommets pour atteindre 205 Mbps et même 305 Mbps en UHD, un record dans cette gamme de produits. Problème, de tels débits exigent une coûteuse carte mémoire CFast 2.0, prennent énormément de place et sont gourmands en ressources de montage ou obligent à passer par une solution de montage Proxy. Notez que le XC10 enregistre dans le nouveau codec propriétaire XF-AVC en 4:2:2 8 bits sur une base dérivée du H.264. Le Canon XC10 permet aussi d'enregistrer en FullHD sur carte SD jusqu’à 50 Mbps en 50p ou 50i.


Enfin dernière surprise de taille, l'écran tactile 3 pouces est secondé d'une loupe amovible qui s'encastre dessus, pour faire office de viseur. Un système ingénieux mais acrobatique que nous avons longuement décortiqué.


Quoi qu'il en soit, l'appareil nécessite un examen attentif. Suivez le guide. :)


XC10

Comparez ce modèle avec :

?Aide

Choix 1 :

Choix 2 :

Lisez les 90% qu'il reste à découvrir de ce contenu.
Voir les 7 avis d'internautes et donner le vôtre