Magazinevideo > Apprendre > Livres vidéo, photo, cinéma > Livres de photos d'art, divers

Photographier la (en) foret

11 février 2015 par Sylvain Gaudin / Institut pour le Développement Forestier

Photographier la (en) foret
Photographier la (en) foret

Auteur / Editeur : Sylvain Gaudin / Institut pour le Développement Forestier
Prix indicatif : 29 euros
Pagination : 296 pages
Date de parution : 13 mai 2013

Présentation éditeur

Photographier la foret est à la fois simple et difficile. Les sujets y sont variés mais beaucoup d'entre eux nécessitent une approche photographique particulière et adaptée pour donner de bons résultats.

Notre avis

Je m’attendais à un ouvrage original de par son univers, et j’ai été servi, malgré quelques craintes. On pouvait en effet redouter que l’adoption d’une thématique aussi spécialisée débouche sur des considérations très naturalistes au détriment de conseils 100% photographiques. En effet, comment tenir 270 pages sur la seule notion de photo de forêt, sans ennuyer un lecteur pas aussi connaisseur de la Nature que l'auteur de cet ouvrage ?
 
Sylvain Gaudin, ingénieur forestier et écologue de formation, mais aussi photographe depuis plus de 30 ans, y est pourtant parvenu. Il a trouvé un mode de présentation risqué mais fort intelligent in fine. Une page, une situation, une photo (ou plusieurs), enfin une explication détaillée de la manière dont la photo a été prise. Ce type de présentation rythme l’ouvrage, permet de trouver des réponses à une situation donnée et évite les considérations généralistes abstraites, danger qui guettait le rédacteur d’un tel thème. En prime, l'auteur dévoile les données Exif de chaque photo principale. Parfois un thème donne même lieu à deux pages au lieu d’une.
 
Bien sûr, d’une situation à l’autre, on peut observer des répétitions, des conseils plus précis que d’autres. Et on imagine que l’écologue-photographe s’est de temps en temps demandé quel conseil pertinent il pouvait donner sur telle ou telle situation. Un gros travail de réflexion sous-tend donc cette déambulation sylvestre. Ainsi, les conseils prodigués à propos de la photo d’une nivéole printanière (page 176) ou du champignon sur bois mort (page 192) sont étonnants de pertinence malgré la difficulté des exemples. A l’inverse, celle de la trouée de régénération en futaie irrégulière feuillue (page 113) n'est pas photographiquement facile à décrire… Bien entendu, le naturaliste « mixe » les considérations écologiques et photographiques.
 
Deux critiques (très) à la marge pour finir : la proportion de conseils pour photographier les animaux de la forêt, compte tenu de la fascination qu’ils exercent chez l’imagier, me semble un peu restreinte en regard de ceux prodigués pour la flore. Quant au Quad de la page 256, était-il bien utile, quand on sait à quel point cet engin motorisé s’entend à 2 kms alentours, faisant fuir les animaux, et suscitant la colère des associations pédestres ? D’ailleurs, c’est une des rares pages dont les conseils photographiques se bornent à répéter une recommandation déjà lue par ailleurs.
 
Hormis ce bémol, le livre de Sylvain Gaudin reste un ouvrage précieux et magnifique, du très beau travail d’orfèvre de la Nature. En prime, de nombreuses considérations photographiques pures débutent l’ouvrage et un glossaire sert de conclusion.
 
Chronique : Thierry Philippon

Laisser un commentaire

Votre pseudo
Votre email (facultatif)
Je coche cette case pour être prévenu de l'ajout de commentaire par email
Votre commentaire (1000 caractères maxi)
Je coche cette case pour valider mon commentaire

Photographier la (en) foret : les commentaires

Soyez le premier à déposer un commentaire !