Magazinevideo > Accueil Magazinevideo > Apprendre > Articles sponsorisés

Lutter contre la lumière bleue avec les écrans BenQ

02 mai 2017 par Michel Vincent


Cet article est une publi-information

Les écrans interactifs, nommés aussi tableaux interactifs, ont la cote. Ils sont utilisés dans les entreprises, certaines administrations, et dans les classes pour un enseignement plus dynamique.

Mais produire de tel écrans à l'échelle industrielle nécessite de prendre en compte l’humain et ses contraintes visuelles. Plusieurs fabricants travaillent ainsi sur le confort visuel de l’utilisateur. C’est le cas de BenQ, fournisseur en écran interactif. BenQ propose sa technologie Eye-care, que l’on peut traduire par « Protection oculaire ». Il s’agit d’une technologie qui réussit à combattre les effets néfastes des émissions de « lumière bleue «.

A l’origine, tout le spectre bleu n’est pas nocif. Pour preuve, on s'adresse souvent au consommateur en utilisant le bleu-violet ou le bleu turquoise, considérés comme apaisant. Le bleu turquoise régule mieux notre humeur et notre production de mélanine dont les médecins connaissent bien l’importance en tant qu’hormone du sommeil.

Mais une partie du spectre bleu est au contraire dangereux pour notre rétine. La nocivité provient en réalité d’un bleu qui est plus vif, plus « violent » que le bleu turquoise. Il provoque une fatigue oculaire lors d’une utilisation continue d’un écran pendant plusieurs heures. Problème aggravant, certains médecins considèrent qu’au-dessous de 14 ans, le cristallin de l’oeil ne filtre pas encore correctement de telles sources de lumière nocive. Cette sensibilité entraînerait un facteur de risque ultérieur en faveur d’une dégénérescence maculaire liée à l’âge (la fameuse DMLA).

En soi, les écrans ne sont pas plus nocifs que la lumière solaire, mais comme souvent, c’est leur utilisation prolongée qui peut poser problème.

Depuis des années, le problème est donc pris au sérieux par certains fabricants comme Benq. Les fréquences nocives se situent sous les 450 nanomètres. L’idée est d’atteindre les 460 nanomètres pour limiter les effets nuisibles. Pour réduire l’effet de lumière bleu, les ecrans interactifs BenQ laissent passer davantage la lumière turquoise, et offrent un confort pouvant se rapprocher de la lecture sur papier. Les ajustements se focalisent sur le contraste et la luminosité mais aussi la netteté et la température de couleurs. C’est une alchimie assez subtile pur filtrer ce que est nuisible sans modifier la perception du rendu des couleurs d’un moniteur interactif.

La dalle est aussi adaptée en conséquence avec un verre aux propriétés anti-reflets dont on sait qu’elles réduisent la réflexion et rendent ainsi les textes plus visibles et les images plus nettes.

On trouve des moniteurs interactifs BenQ munis de la technologie Eye-care dans la gamme RP. Cette gamme comprend des moniteurs Full HD en 55 pouces, 65 pouces, et 70 pouces, ainsi que des modèles 79 pouces et 84 pouces en résolution UHD dite « 4K ».

 

Pour conclure, voici une vidéo de présentation de cette gamme RP de BenQ :

 

 

Laisser un commentaire

Votre pseudo
Votre email (facultatif)
Je coche cette case pour être prévenu de l'ajout de commentaire par email
Votre commentaire (1000 caractères maxi)
Je coche cette case pour valider mon commentaire

Lutter contre la lumière bleue avec les écrans BenQ : les commentaires

Soyez le premier à déposer un commentaire !